Les maux de dos

3-1-1.jpg

                                                     Le dos

Tout ce qui touche à l’ossature me parle de dévalorisation, de problème avec l’autorité, surtout avec l’abus d’autorité et ma difficulté à être ma propre autorité. Selon la zone touchée, cervicales, dorsales, lombaires, sacrum ou coccyx, en prenant les vertèbres qui me font souffrir, je vais pouvoir cibler précisément les émotions, les sentiments qui sont en lien avec elles. D'une manière générale, les maux de dos sont en lien avec les tensions, les pressions que je m’impose dans la vie.

Le coccyx, situé à la base de la colonne vertébrale, représente la base sur laquelle je m’appuie pour avancer dans la vie. Cela signifie que dans le passé, l’enfance peut-être je n’étais pas en sécurité face à mes besoins de bases. J'ai peut-être manqué de nourriture, de vêtements, d'une maison.

Quand je souffre du coccyx ou que je me fais mal à cet endroit, c’est que je doute de mes capacités, des forces que je possède, de mon potentiel et j’ai peur de l’avenir. J’ai peur de ne pas pouvoir assurer mes besoins de bases, comme avoir un toit sur ma tête, assurer la nourriture journalière, tout ce qui est nécessaire à ma survie. Et je laisse la peur m’envahir, je la laisse me faire voir le pire des scénarios. Justement celui que je ne voudrais pas voir arriver.

Malheureusement, c’est un cercle vicieux. Plus j’ai peur, plus j’imagine le pire, plus j’attire ce pire. La première chose à faire c’est de sortir de la peur. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, la première étape c’est de regarder sa peur en face. Parce que bien souvent, on se dit à soi-même : non! Je n’ai pas de raison d’avoir peur! Mais la raison n’a rien à voir avec une émotion et la peur est une émotion. Dans ce cas là, la raison vient nier l’émotion, mais que je le veuille ou non, j’ai bien ressenti cette émotion. Donc qu’est-ce que j’en fais ?

photo-brochure-perso-1.jpgInstallez-vous confortablement, respirez profondément, laissez le calme s'installer dans votre corps et votre esprit.

Souvent, les rêves, qui accompagnent ces périodes, sont des rêves de poursuite. Ils nous indiquent que l’on fuit quelque chose qui nous fait peur. Le conseil, c’est d’accepter : oui j’ai peur, la situation que je vis actuellement me fait peur ! Se laisser pénétrer par cette peur, puis tout en étant dans la peur, se poser cette question : de quoi ai-je peur ? Donnez-lui un nom. Laisser les images, de ce pire, montées.  Formuler le nom de la peur à haute voix. Ensuite, demandez-vous que puis-je faire pour sortir de cette situation ? Attendez un peu que des idées, d’autres images vous viennent. Puis décider d’agir en fonction de ces nouvelles images et visualisez-vous dans l’action. Voyez-vous en train de réussir, d’être dans l’abondance. Voyez l’argent rentrer. Puis voyez-vous en train de payer le loyer et de remplir le frigo, de faire les choses qui vous sécurise  et remerciez l’univers, votre ange ou votre guide intérieur pour tout ce que vous avez reçu dans le passé, tout ce que vous recevez maintenant et pour tout ce que vous allez recevoir à l’avenir. Voyez-vous comme si vous étiez sorti de la mauvaise situation et laissez-vous aller dans la nouvelle situation, avec joie et plaisir.

guidance-1.jpgCette visualisation est très efficace, elle permet d'attirer à nous, ce dont nous avons besoin. Elle doit s'accompagner de la joie, de la satisfaction d'avoir réussi, du plaisir de recevoir. De la foi en la synchronie. A utiliser sans modération.

Il s'agit là d'un premier travail, car la plupart du temps, cette peur s'appuie, comme je le disais plus haut, sur une expérience déjà vécue dans le passé. Pour en sortir une fois pour toute, il est nécessaire de déprogrammer le traumatisme d'origine 

Nos émotions, qu'elles soient positives ou négatives sont avec l'imagination nos meilleurs outils pour progresser, pour nous transformer.

Ensuite, il est nécessaire de passer à l'action. Bien sûr lorsque l'on est en crise, la première chose à faire c'est de prendre les médicaments prescrit par le médecin. Puis, sur le plan psychologique, on a besoin de quelqu'un pour nous aider, pour nous guider dans ces étapes, pour effectuer cette transformation. C'est dans cet esprit que Sophie et moi avons mis au point le stage de cet été.

"Oser être soi-même" qui aura lieu, les 7 et 8  juillet 2012 à Floirac.

"Comprendre la symbolique de nos rêves" 17 et 18 mars 2012 à Floirac.

 Que la grâce vous accompagne.

Chantal

Inscription au: 05.56.74.71.09 ou chantal_feugnet@yahoo.fr

Politique de confidentialité