La colère et la haine

Je réponds à Agnès, que je remercie beaucoup pour son message sur le livre d'or. Si vous trouvez des réponses à vos questions ou un encouragement sur ce site, j'estime qu'un but à été atteind et j'en suis ravie.

La colère et la haine générées par les actes d'une autre personne envers nous, comme une trahison, peuvent nous céer toutes sortes de blocages ou de symptômes. Par exemple des toubles physiques, une irritation cutanée, une inflamation articulaire ou une inflamation d'autres parties du corps, des yeux, du nez, de la gorge, ect... Garder ces émotions de colère ou de haine est un poison qui peut nous ronger de l'intérieur. Cependant, je ne vous conseille pas d'aller voir la personne en question et de lui sortir toutes vos émotions. Car cela entraînerait un conflit supplémentaire et ne vous libérerait pas.  Peut-être plus tard, après vous être libéré de celles-ci, vous pourrez lui exprimer plus calmement ce que vous avez à dire. Mais avant, se libérer consiste, dans un premier temps à reconnâtre ses émotions, à les identifier, à mettre des mots dessus.

Mais comment faire, me direz-vous, si je ne peux pas livrer tout ce mal-être à la personne?  En se disant, oui maintenant j'ai de la haine contre....Vous pouvez l'écrire et le brûler ensuite, c'est une sorte de soupape. Cela peut vous soulager, mais pour certains ce n'est pas suffisant.

Avoir une personne en face de soi, c'est mieux. C'est aussi le but d'une séance en relation d'aide ou même en goupe, car on peut pleurer, exprimer son ressenti sans se sentir jugé. L'accompagnant peut aussi aider au travail de deuil, car dans une situation comme celle de la trahison, nous devons faire le deuil de ce que nous pensions de cette personne, de certaines qualités que nous lui avions prêtées. Et l'accompagnant peut aider le participant à retourner dans sa mémoire émotionnelle pour y retrouver un souvenir où il a déjà été trahi; afin qu'il puisse se libérer des émotions qu'il avait ressenti à l'époque et qui sont restées bloquées dans ce que nous appelons le cerveau limbique. Puis de transformer la conclusion que celui-ci en avait déduit et qui peut parfois le conduire à répéter cette situation.

Autrement dit, la conclusion que nous faisons après avoir vécu une expérience de souffrance s'accompagne souvent d'une décision d'action. Comme par exemple: J'ai été trahi par ma meilleure amie quand j'étais au collège, elle a menti sur mon compte pour se mettre dans les bonnes grâces d'une autre de nos amies. J'ai été en colère après elle, je lui en voulais de m'avoir trahi, elle m'a déçue, elle m'a écoeuré, j'ai été triste d'avoir perdue une amie et peut-être deux, je me suis sentie manipulée, puis, je m'en suis voulue de m'être faite avoir.

Ensuite, j'en ai conclu que je ne pouvais plus faire confiance à une amie. Ceci est une décision d'action. Pus tard, jai oublié cette décision. Comme je souffrais de ne pas avoir d'amie, j'ai essayé de m'en faire une autre. Mais quelques temps après celle-ci, pour d'autres raisons, d'en d'autres circontances, m'a aussi trahi. Chaque fois que je veux faire confiance à une amie c'est la même chose.  C'est ce que j'ai enregistré dans mon limbique.

Le cerveau limbique est un système automatique, une fois qu'il a enregistré une décision d'action il la répète, c'est son rôle.  Cependant, nous pouvons transformer cela en  retrouvant le souvenir originel, la première fois que nous avons vécus cela. Laisser s'exprimer notre chagrin, avec l'aide de l'accompagnant faire un travail sur l'acceptation, puis changer notre conclusion pour quelque chose de plus ouvert. Comme dans l'exemple, j'ai pu me dire: Je me suis laissée manipuler parce que je n'ai pas écouté mon intuition. Je n'ai pas écouté toutes ces petites pensées qui me disaient de me méfier d'elle, désormais je m'engage à les écouter et ainsi à choisir mes amies. C'est cette nouvelle conclusion qui va s'inscrire dans mon limbique, je vais ensuite m'apercevoir que j'ai changé mon comportement. C'est alors le signe que la transformation a eu lieu.

N'hésitez-pas à écrire vos questions ou apporter un témoignage à ce que je viens d'écrire ou demander un complément d'information, sur ce blog,  j'y répondrais.

Bonne continuation

Chantal

Politique de confidentialité