Questions

 

Chantal 3

Cet espace vous est réservé. Vous pouvez déposer ici toutes vos questions, concernant la symbolique du corps ou sur vos différents mal être.

Votre texte n'apparaîtra pas aussitôt parce qu'il doit d'abord être publié par mes soins après sa lecture.

Je vous répondrai, dès qu'il me sera possible de le faire.

Au plaisir de vous lire

Chantal

Pour ceux et celles qui souhaitent aller encore plus loin pour comprendre les causes profondes de leurs malaises et maladies et se libérer de vieux schémas destructeurs, j'anime aussi des stages de formation. Il s'agit d'un cycle de six modules étalés sur l'année. Ce cycle s'adresse autant à ceux qui souhaitent comprendre leurs malaises et à ceux qui souhaitent ajouter une carte suplémentaire à leur activité. 

Renseignement et inscription 06.67.56.94.99

Je consulte aussi sur Skype et sur rendez-vous, au téléphone indiquer plus haut..

N'héstez pas à m'appeller, je vous offre 40mn gratuites pour répondre à vos questions et vous expliquez comment je travaille.

C'est avec toute ma tendresse et mon expérience que je vous accompagne dans cette délicate entreprise.

Chantal

Commentaires

  • Corinne
    • 1. Corinne Le 09/04/2021
    Bonsoir Chantal
    Je souffre d'algodystrophie depuis 8 mois main coude épaule suite à une opération d'une fracture deplacée de l olécrane du coude droit. le matériel a été enlevé il y a un mois ,celà a réduit les douleurs. Séances de kiné quotidiennes. l'algo est toujours présente surtout au niveaude la main et de l'épaule.
    j'ai fait quelques recherches au niveau symbolique mais je n'arrive toujours pas à comprendre.
    Merci beaucoup pour votre aide.
    Corinne
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 11/04/2021
      Bonjour Corine, Dans cette recherche sur la cause profonde des maux du corps, le questionnement pertinent est très important. Il faut savoir qu’une fracture se rapporte à une dévalorisation et à un sentiment de culpabilité, un désir de mettre fin à quelque chose. Le coude nous inique qu’il s’agit d’un changement de direction qui est soit imposé, soit que l’on aimerait faire. Les douleurs à la main indique qu’il s’agit d’un travail et à l’épaule de la responsabilité. Comme cet accident est arrivé il y a 8 mois, vous devez remonter dans cette période là. Ma question : que se passait-il à ce à ce moment là dans votre travail ? Serait-il possible que vous ayez ressenti une peur de prendre des responsabilités et de ne pas être à la hauteur ? Une fois que vous avez trouvé la cause, une libération de la mémoire émotionnelle s'avère nécessaire et elle se fait accompagné. Si vous avez d'autres questions n'hésitez pas, voici mon téléphone, je répondrai à vos questions. Chaleureuses pensées. Chantal
  • Gaël
    • 2. Gaël Le 09/04/2021
    Bonjour Chantal,
    Je subis des barthonlites à répétition. La première en 2018 et la seconde en 2019 ... ça pouvait passer ! Mais là, en l'espace d'un an et demi, j'en suis à la quatorzième et je n'en peux plus. Cela me gâche la vie et je me sens partir en dépression.
    Mon gynéco me propose l'ablation de la glande mais je ne le souhaite pas au vu de tous les commentaires négatifs des femmes qui ont accepté cette operation.
    Je ne suis pas adepte des traitements médicamenteux alors j'ai commencé avec de l'homéopathie conseillé par mon médecin mais en vain. Forcée ensuite prendre des antibiotiques et antiflammatoires tellement c'etait douloureux à chaque crise.
    Aujourd'hui (en crise depuis janvier) l'inflammation grossit et diminue sans jamais se résorber, je teste de l'argile en ovule et en recherchant d'autres alternatives naturelles j'ai découvert votre site.
    Pouvez-vous m'éclairer sur les causes de cette maladies !?
    Merci par avance et merci pour ce que vous faites.
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 11/04/2021
      Bonjour Gaël, les glandes Bartholin sont situées de chaque côté de l’entrée du vagin. Elles servent à la lubrification du vagin lors de la sexualité. La Bartholinite est une inflammation de ces glandes. Il arrive que certains partenaires sexuel de tiennent pas compte des préliminaires. La sexualité féminine est différente de celle masculine. Les femmes ont besoin de marques d’attention, de tendresse, d’affection. C’est pour cette raison que l’on considère que les préliminaires peuvent commencer plusieurs jours avant l’acte lui-même. Ma question : Se pourrait-il que vous ressentiez de la colère envers votre partenaire sexuel parce qu’il ne tient pas compte de votre plaisir ou de vos désirs sexuels ? Une fois que vous avez trouvé la cause, une libération et une transformation s'avèrent nécessaire. Cela peut se faire lors d'une libération de la mémoire émotionnelle, et il faut être accompagné pour ce travail. Si vous avez d'autres questions n'hésitez pas, voici mon téléphone: 60.67.56.94.99, je répondrai à vos questions. Chaleureusement. Chantal
  • Joe
    • 3. Joe Le 24/03/2021
    Bonjour Chantal
    Je ne sais pas encore avec certitude si je soufre de Névralgies pudendale ou d’un zona interne.qu’est ce que mon corps essai de me dire.
    Merci
  • SYLVIE
    • 4. SYLVIE Le 23/03/2021
    Bonjour Chantal
    Je suis atteinte de la maladie de lyme symboliquement maladie de l'âme ( neuroborreliose avec paresthésies et brûlures et fatigue chronique) et suis en CLM depuis 1an et demi. Je dois reprendre mi-mai le travail.
    Puis suite à une visite chez mon dentiste pour un soin sur une dent nécrosée, je refais maintenant des névralgies faciales (du nerf tri jumeau ) côté droit. Je fais aussi des acouphènes (côté droit) depuis plus de 20 ans.
    Merci par avance pour votre réponse et pour ce que vous faites . Sylvie
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 25/03/2021
      Bonjour Sylvie, Mes questions sont : que s’est-il passé il y a un an et demi, avant de vous faire piquer par une tique infectée ? Quelle situation viviez-vous à ce moment là ? Parfois on a peur de décevoir son entourage et cela amène à s’imposer des choses par crainte de leurs réactions. Cette situation fait vivre beaucoup de colère et on ne se donne pas le droit de l’exprimer. En ce qui concerne votre dent il serait important de savoir de quelle dent il s’agit ? Les névralgies faciales indiquent une grande colère liée à une frustration. Les questions : est-ce que vous vous inquiétez pour ceux que vous aimez ? Ou bien avez-vous peur qu’on vous reproche de ne pas avoir réussi à les protéger ? En ce qui concerne les acouphènes ; qu’avez-vous entendu il y a 20 ans, que vous n’auriez jamais voulu entendre ? Comme il s’agit du côté droit se pourrait-il que cela vienne d'un homme ? Le conseil, c’est de faire une libération de la mémoire émotionnelle. Si vous êtes intéressée je vais bientôt animer un stage de deux jours sur le sujet, dès que la date sera fixée, je l’annoncerai sur le site. Vous pouvez aussi avoir une séance individuelle par Skype. Si vous avez des questions vous pouvez me joindre au 06.67.56.94.99 aux heures des repas. Chaleureusement. Chantal
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 25/03/2021
      Bonjour Joe, Pour vous répondre, c’est difficile car très différent, puisque vous n’êtes pas sur de la maladie. Le nerf pudendal était autrefois appelé « nerf honteux ». Etant donné qu’il est situé entre la verge ou le clitoris et l’anus et comme c’est plus souvent les femmes qui en souffrent, il s’agit d’une compression musculaire qui peut être provoqué par du vaginisme. Dans ce cas, vous auriez vécu un viol, dont vous ne seriez plus consciente ? Ma question : depuis combien de temps souffrez-vous de ces névralgies ? Il peut s’agir d’un problème avec la sexualité si c’est le nerf pudendal. S’il agit d’un zona, cela indique un deuil à faire, dans lequel on se demande comment on va faire seule ? Dans les deux cas, il est important de se faire accompagner. J’utilise Skype, car on peut se voir et dans ce travail de libération de la mémoire émotionnelle il est important de se voir. Pour toutes questions complémentaires vous pouvez m'appeler au : 06.67.56.94.99 aux heures des repas. Chaleureusement Chantal.
  • Pennetier
    Bonjour,

    Je viens de tomber sur votre site après des heures de recherches sur le message caché derrière mon acné au front.
    Cela fait trois ans que des boutons apparaissent et disparaissent sur mon visage, particulièrement sur mon front..
    j’écris beaucoup les émotions que je ressens mais je n’ai toujours pas réussi à trouver le lien avec l’événement déclencheur..
    Auriez vous des pistes à me donner ?
    Merci beaucoup
    Camille
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 14/03/2021
      Bonjour Camille, Le front représente notre intelligence. L''acné représente une forme de rejet. Est-ce que vous avez vécu une situation dans laquelle, quelqu'un vous aurait fait ressentir du rejet, face à votre intelligence? Soit de ne pas en avoir, soit d'en avoir beaucoup? Vous avez peut-être vécu une situation où pour une raison inconsciente. Parfois, à l'école, j'ai vu des enfants harceler les premiers de la classe. Qu'avez-vous vécu à l'école? Si vous avez d'autres questions n'hésitez pas à me les poser. Chaleureusement Chantal
  • Anne
    • 6. Anne Le 04/03/2021
    Bonjour,

    Ça fait 15 ans que je m'arrache frénétiquement les sourcils, ça me démange, je n'arrive pas à me contrôler et parfois je ne m'en rends même pas compte... je me retrouve avec d'énormes trous dans les sourcils et je n'arrive pas à comprendre pourquoi cet acharnement...

    Auriez vous une explication ? Quelle est la symbolique des sourcils ?
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 05/03/2021
      Bonjour Anne, Les sourcils représentent l'énergie de nos pensées, comme ils sont situés sur le front, ils sont aussi en lien avec notre intelligence. Il y a 15 ans, que c'est-il passé juste avant que ce symptôme apparaisse ? Est-ce que vous vous sentez stressée quand vous ne comprenez pas ou que vous ne savez pas quoi faire ? Avez-vous eu dans votre enfance, quelqu'un qui avait des attentes de bons résultats envers vous? Identifier ses souffrances c'est un bon début. La deuxième étape consiste à retrouver l'enfant que vous étiez pour le rassurer et le consoler. Mon conseil, c'est de vous faire accompagner dans ce travail. Je vous laisse mon n° de téléphone, si vous avez d'autres questions: 06.67.56.94.99. Chaleureuses pensées Chantal
  • Josie
    • 7. Josie Le 28/02/2021
    Bonjour Chantal,

    Tout d'abord, je voudrais vous remercier pour vos mots qui apaisent mes maux. Vous êtes très juste et à l'écoute. C'est tellement rare. De mon côté, je souffre d'une fibromyalgie. J'ai fait le parcours habituel du fibromyalgique avec une succession de médecins qui vous affirment que la fibromyalgie n'est pas une vraie maladie. J'aimerais avoir votre point de vue sur la question. Je souffre depuis 10 ans de douleurs diffuses de façon quasi quotidienne. Les examens médicaux sont normaux. On ne détecte rien et pourtant, je peux vous dire que ma souffrance est bien réelle.
    Qu'en pensez-vous s'il vous plaît?

    Belle journée,

    Josie
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 03/03/2021
      Bonjour Josie, certains chercheurs sur la question de la fibromyalgie ont remarqués que les patients souffraient aussi d’une perturbation de leur sommeil, particulièrement en phase 4. Cette phase correspond au relâchement musculaire, ce qui les amène à classer la fibromyalgie dans la catégorie des myopathies. En ce qui concerne le terrain psychosomatique, elle peut être reliée à une dévalorisation dans les efforts que l’on fait pour être comprise. Ce qui peut amplifier la croyance que c’est de notre faute si les autres ne nous comprennent pas. Vous en souffrez depuis 10 ans. Que s’est-il passé à cette époque ? Avez-vous le sentiment de ne pas être entendue des personnes qui ont de l’importance pour vous? Pour guérir il vous faut aider votre corps, tant sur le plan physique que psychique. Votre corps a besoin de repos, d’une alimentation riche en anti-oxydants, par exemple, ‘thé vert, vitamine A,C,E. de fruits et de légumes, de noix, , chlorure de magnésium et Chlorélla (algue). Sur le terrain psychique, je vous conseille « la libération de la mémoire émotionnelle » qui permet de transformer votre sentiment de dévalorisation et de découragement, ainsi que les émotions restées bloquées il ya 10 ans. La séance peut se faire par Skype, le fait de se voir a de l’importance dans cette approche. Vous pouvez me contacter au 06.67.56.94.99 pour plus de renseignements, je me ferais un plaisir de vous répondre. Chaleureusement. Chantal
  • Elise
    • 8. Elise Le 17/02/2021
    bonjour.
    merci de votre réponse à ma.question sur les acouphènes. c'est un sifflement que j'entends comme un ultra son très aigu. le bruit alentour le masque, et je l'entend dans les espaces de calme (en voiture, quand personne ne parle).
    je cherche l'origine mais difficile de faire un tri dans ses émotions.
    merci
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 17/02/2021
      Bonjour Elise, Il n'y a pas de tri à faire dans vos émotions. Elles sont toutes acceptables, les agréables comme les désagréables! c'est justement sur les désagréables que ce sifflement veut attirer votre attention. Généralement, un sifflet sert à attirer notre attention. Comme vous l'entendez surtout quand vous êtes seule, il sert à attirer votre attention sur vous-mêmes. Il vous invite à être attentive à vos ressentis, vos désirs, vos rêves. Que désirez-vous? Actuellement, vous êtes dans un changement de situation. Qu'est-ce que vous aimeriez vivre ou entendre, comme paroles vous concernant dans l'avenir? Essayez de vous posez quelques minutes et d'y réfléchir, puis écrivez tout ce qui vous passe par la tête. Peut-être que c'est le bon moment pour penser un peu à vous! Belle journée. Chantal
  • Elise
    • 9. Elise Le 16/02/2021
    bonjour
    je souffre d'acouphene depuis quelques temps. cela a commencé quand nous étions avec mon conjoint en cours d'aménagement de notre maison (nous allons aménager bientôt ) après une longue période passée à vivre chez mes beaux-parents. nous sommes également dans une période de bas de notre couple (fatigue, stress, enfants, travail, pas chez nous...)
    j'ai remarqué les acouphènes quand j'allais seule dans la maison, et depuis je les entends tout le temps.
    je sais que l'origine est somatique mais je n'arrive pas trop à déterminer quoi (beaucoup d'idées tournent dans ma tête )
    merci
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 16/02/2021
      Bonjour Elise, Tout d'abord il est nécessaire d'identifier quel genre de bruit entendez-vous? Et de vous poser la question: qu'est-ce que ce bruit représente pour moi? est-ce un bruit de cigales ? un bruit d'oiseaux? un siflement? ect. Vous écrivez que vous en avez pris conscience lorsque vous êtiez seule dans la maison. Se pourrait-il que ces acouphènes vous permettent de ne pas écouter votre besoin (peut-être de repos?) ou vos émotions liées à ce bruit? Ou encore ce sont des paroles que vous ne voulez plus entendre? Parfois la raison prend le dessus sur nos besoins. Ce sont des pistes à explorer. Une fois ces bruits identifiés, vous serez en mesure de combler ce manque. Chaleureuses pensées. Chantal
  • laurence Borentain
    • 10. laurence Borentain Le 12/01/2021
    Bonjour j'ai un kyste sébacé sur le sommet de la tête. Je voudrais connaître la symbolique.

    Merci à vous
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 13/01/2021
      Bonjour Laurence, La première question à vous poser, c'est quand ce kyste est arrivé sur votre tête? Cela vous donnera la piste sur la situation qui a générée ce kyste. La tête étant le siège de nos idées, se pourrait-il que vous ayez eu besoin que quelqu'un écoute vos idées ou les approuve? Voilà pour la symbolique. Le conseil, c'est comment vous pouvez vous faire confiance. Et prendre le risque d'appliquer vos idées, sans l'approbation de vos proches ? Prendre ce risque vous permettra d'évaluer si votre idée est bonne ou comment vous pouvez l'améliorer. Chaleureusement. Chantal
  • Palli Xochi
    • 11. Palli Xochi Le 29/11/2020
    Bonjour Chantal,

    Je me permets de vous écrire car je suis désespérée.
    Je souffre de bartholinites chroniques et récurrentes depuis l’âge de 21 ans environ, et j’en ai 39 aujourd’hui.
    J’ai été opérée du côté droit il y a 14 ans. Puis cela a récidivé dès mon premier rapport sexuel après l’operation, j’ai physiquement et psychologiquement douloureusement vécu avec jusqu’à une seconde opération du côté gauche il y a 4 ans.
    Mais chaque fois que j’ai du désir sexuel, je commence à avoir mal et je n’y échappe pas, c’est systématique. Cela m’empêche d’avoir une vie sexuelle épanouie. Et j’en souffre car les années passent... Les bartholinites se forment parfois à gauche et parfois à droite. Malgré les opérations, rien n’y fait et je ne sais pas comment y remédier...
    Bien entendu, je soupçonne une source psychosomatique mais comment la conscientiser ?
    Pensez-vous pouvoir m’orienter sur la symbolique de ce problème ?
    Par avance, merci infiniment,
    Bien à vous.
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 05/12/2020
      Bonjour Palli, Je crois qu'il y a une cause psychologique aux maux que notre corps exprime. Les glandes appelées Bartholin jouent un rôle important dans la lubrification du vagin lors de la sexualité. Ma question: Est-ce que vous vivez de la colère contre votre partenaire sexuel, parce qu'il ne tient pas compte de votre plaisir ou de votre désir sexuel? Etre forcée ou se forcer soi-même pour avoir une relation sexuelle quand on n'en a pas envie; c'est une grande violence que l'on fait à une femme ou qu'elle se fait. Le désir sexuel chez une femme a besoin d'être stimulé par ce qu'on appelle "les préliminaires" et cela peut commencer plusieurs jours avant la relation. Il s'agit de petites attentions, de gestes ou de mots affectueux. Offrir des fleurs, inviter au restaurants pas exemple. Bonnes fêtes. Chantal
  • Muriel
    • 12. Muriel Le 23/10/2020
    Bonjour Chantal,
    Je souffre d'une dermatite atopique depuis toujours (en tout cas présente très rapidement après ma naissance). Je suis née de façon normale, rapidement conçue après la naissance d'une soeur, attendue même si cette grossesse était non désirée. Ma mère souhaitait un garçon. Elle m'a allaitée.
    Je sais que la peau représente la séparation et j'ai effectivement du mal à vivre les situations de séparation ou de grands changements qui ont tendance à réactiver mon eczéma qui prend alors de l'ampleur. Au fur et à mesure de ma vie cet eczéma se déplace (actuellement dos, poignets, bras, mains) mais n'a jamais touché le visage. Il peut aussi disparaître comme pendant mes grossesses et accouchements. Je suis convaincue que je pourrai me débarrasser de cette maladie de la peau mais il me manque quelques clés de décodage.
    Je vous remercie pour votre lecture attentive et votre réponse.
    Bien cordialement
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 28/10/2020
      Bonjour Muriel Vous l’avez bien compris votre eczéma est lié à la séparation d’avec une personne, qui représente votre source d’affection. Pendant vos grossesses vous étiez en lien direct avec le fœtus, donc tout allait bien. Tout à commencé au tout début de votre vie, après votre naissance. Justement au moment où le nourrisson prend conscience de son existence. Vous êtes née rapidement après une sœur et votre mère aurait aimé avoir un garçon. Ce qui indique que vous portez en plus du rejet, un sentiment de culpabilité de ne pas être « celui que ma mère attendait ». Et je remarque que vous écrivez votre prénom au masculin. Avez-vous accepté la femme en vous? Le visage symbolise votre identité. Donc en développant l’eczéma sur votre visage, c’est comme une punition de ne pas être comme la personne aimée voudrait que vous soyez. Vous n’avez pas appris à vous aimer. Par peur d’être blessée, vous vivez beaucoup en fonction de ce que les autres attendent de vous. Par peur d’être abandonnée. Le conseil : Intériorisez-vous pour contacter l’enfant en vous (vous auriez peut-être besoin d'une libération émotionnelle, vous pouvez me contacter pour avoir plus de renseignement sur cette approche au 06.67.56.94.99). afin de lui communiquer votre amour. Vous n’êtes pas venue au monde pour plaire à vos parents. Vous avez le droit d’être celle que vous refoulée au fond De cette façon vous pouvez apprendre à vous accepter et à vous aimer. Si les autres n’aiment pas cette part de vous, alors c’est qu’ils ne vous aiment pas ! En vous aimant davantage vous rencontrerez des personnes qui vous aimeront telle que vous êtes. Chaleureusement. Chantal
  • Alexandra
    • 13. Alexandra Le 12/07/2020
    Bonjour,

    Je souffre de bartholinite chronique uniquement du côté gauche depuis l'âge de mes 16 ans "j'ai 30 ans".
    J'ai testé plusieurs choses, les antibiotiques, les huiles essentielles, le magnétisme.
    Rien n'y fait, par moment j'ai des périodes de tranquillité pendant 1 ans ou 2 et à d'autres moments c'est 3 à 4 fois par an.
    Je suis convaincu que cela est dû à un blocage et j'aimerais vraiment pouvoir régler ce problème sans avoir à passer par une opération.
    Merci d'avance pour votre réponse.
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 24/07/2020
      Bonjour Alexandra, Les glandes de Bartholin jouent un rôle important dans la lubrification de l'orifice vaginal. Le côté gauche représente votre côté affectif. Ma première question: que s'est-il passé sur le plan sexuel, quand vous aviez 16 ans? Se pourrait-il que vous ayez parfois de la colère envers votre partenaire sexuel si celui-ci ne tient pas compte de votre plaisir et désirs sexuels et affectifs. Peut-être aussi qu'il ne prend pas assez de temps pour les préliminaires, car une femme y est souvent sensible. Si vous avez d'autres questions n'hésitez pas. Chaleureuses pensées. Chantal
  • Lydie Almeda
    • 14. Lydie Almeda Le 01/07/2020
    Bonjour je souffre de douleur dans la mâchoire inférieure gauche, cela irradie dans l oreilne remonte dans la machoire supérieure gauche et la moitié du palais.. le dentiste pensait que cela venait d une dent couronnée, mais après il a conclu que c etait plutôt névralgique vu que une fois la couronne déposée je souffre encore plus
    Merci de votre aide, la douleur est intense et ne passe pas malgré traitement antibiotiques analgésiques et anti inflammatoire
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 01/07/2020
      Bonjour Lydie, les mâchoires représentent représentent la capacité à mordre dans la vie. et dans de nouvelles idées. Les douleurs à ce niveau indiquent une grande colère, d'avoir été exploité ou manipulé. Le côté gauche vous donne la piste qu'il s'agit de quelqu'un pour qui vous avez des sentiments. Donc la question à vous posez va dans ce sens ou dans la croyance de ne jamais prendre les bonnes décisions? Il peut y avoir une peur ou un sentiment de dévalorisation. Une fois la cause qui vous appartient sera identifiée, vous pourrez faire un travail thérapeutique pour vous libérer de cette croyance et reprendre confiance en vous. Si vous avez des questions vous pouvez me tél au 06.67.56.94.99. Chaleureusement . Chantal
  • Fresneau
    • 15. Fresneau Le 21/06/2020
    Quelle est la symbolique d une Délivrance qui n arrive pas normalement au point d aller chercher le placenta et qui revient sur tous les accouchements de plus en fort au point de penser qu il y a risque d enfanter si l on retombe enceinte et donc de refuser toute relation sexuelle
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 24/06/2020
      Bonjour, J'avoue que je ne comprends pas bien votre question, surtout ce passage "Il y a risque d'enfanter lorsqu'on tombe enceinte." Mais, lorsque l'on est enceinte il y a automatiquement un enfant. Se pourrait-il que pour être enceinte est un état agréable où vous êtes très en forme? Cela expliquerait que lors de l'accouchement le placenta reste au fond de l'utérus. Mai qu'au fond vous ne vouliez pas d'enfant? Dans ce das là, il y a des moyens pour avoir des relations sexuelle et être protégée. Il faut les demander à votre médecin. Bonne journée. Chantal.
  • Martine
    • 16. Martine Le 10/06/2020
    Bonjour, serait-il possible de savoir ce que je dois "comprendre" :
    j'ai depuis quelques jours des douleurs dans le genou gauche, comme des pincements
    Il y a quelques années j'ai eu le même mal , et finalement j'ai un début d'arthrose mais c'était plutôt le droit.
    Merci de me répondre
    Bien cordialement
    Martine
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 12/06/2020
      Bonjour Martine, Les genoux représentent votre capacité à plier, à vous incliner devant une situation ou une personne que vous ne pouvez pas changer. Le genou droit représente la raison, la logique et le gauche les sentiments, les émotions. Les douleurs indiquent qu'il y a un sentiment de culpabilité inconscient. Les genoux symbolisent aussi le pardon. Et l'arthrose, une difficulté à oser concrétiser vos rêves. Ma question: juste avant que votre genou n'ait commencé à vous faire mal, quelle était la situation que vous viviez? Et avec qui cela se passait? Vos réponses vous indiqueront ce que vous avez besoin de lâcher. Vous n'y pouvez rien et ce n'est pas de votre faute, malgré ce que l'on voudrait vous faire croire. Chaleureusement Chantal
  • Juliane Fonseca
    • 17. Juliane Fonseca Le 08/03/2020
    Bonjour,

    J'ai, depuis que je suis adolescente, des règles abondantes, irrégulières, avec du sang très foncé, et qui durent longtemps, ce qui me provoquait de l'anémie avec un traitement médical a suivre (malaises etc autrement). Sous pilule pendant 6 ans, mes règles avaient beaucoup diminué et tout était en ordre. Ayant récemment arrêté la pilule pour ne plus être sous hormones artificielles, mes règles abondantes, irrégulières et douloureuses (malaise du fait de la douleur) sont revenues.
    Je pense que mon corps essaie de me parler à ce propos mais je n'arrive pas a le décoder.

    Pourriez vous m'éclaircir par rapport à cette problématique ?
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 10/03/2020
      Bonjour Julianne , Pour décoder les messages de votre corps, il est nécessaire de vous posez de questions et que vous ne cherchiez pas à y répondre avec votre mental. Car il s’agit de croyances inconscientes liées à des ressentis lorsque vous étiez enfant. Tout ce qui est douloureux, nous ramène à un sentiment de culpabilité et l’abondance de sang, à une perte de joie de vivre. Donc mes questions sont : est-ce qu’au moment de votre naissance on attentait plutôt un garçon ? Du reste, je remarque que vous portez un prénom masculin.. Parce cela conduit le bébé, puis l’enfant à se sentir coupable. Ensuite, à l’adolescence, lorsque les règles arrivent, cela indique que nous sommes passées de l’enfant à la femme. Il se peut aussi que vous vous soyez rendu compte que la vie des garçons était plus facile. Cela nous amène à rejeter notre féminin. La première étape, c’est la prise de conscience, pour la deuxième qui consiste à retrouver des règles normales et non douloureuses, une libération de la mémoire émotionnelle est nécessaire. Si cela vous intéresse, je consulte aussi par Skype, sur rendez-vous au 06.67.56.94.99.
  • stéphane
    • 18. stéphane Le 07/03/2020
    Bonjour,

    Dans la symbolique du corps, je lis que vous "placez" la partie féminine à gauche du corps et inversement pour le masculin!
    Or il est écrit l'inverse ds les différents articles que que j'ai lus.
    Merci de votre réponse.
    Stéphane.
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 10/03/2020
      Bonjour Stéphane, Vous avez raison, parce que la médecine chinoise les places en sens inverse. Nous plaçons le féminin à gauche et le masculin à droite, parce que nous nous basons sur la médecine occidentale. Dans note cerveau, l’hémisphère gauche est considéré comme étant le siège de la logique, l’analyse, les math, la capacité à synthétiser, à décider et à passer à l’action. Ce sont les raisons qui ont fait qu’il soit considéré comme l’hémisphère masculin. Mais les scientifiques se sont aperçus qu’il régissait tout le côté droit du corps. Donc, quand il s’agit de décoder des parties du corps, nous considérons le côté droit comme étant masculin, parce qu'il est l’hémisphère du masculin.. Tandis que l’hémisphère droit, qui est reconnu comme étant celui du féminin, parce qu’il s’occupe des émotions, des sentiments, des ressentis, de l’intuition, de l’imagination, mais il gère le côté gauche du corps. Et lorsqu’il s’agit de décoder un rêve, lorsque le rêveur tourne à droite je considère qu’il va vers son féminin. C’est un peu compliqué à cause de l’inversion entre le cerveau et le corps, c’est un choix. Chaleureusement Chantal
  • Sirota
    • 19. Sirota Le 22/02/2020
    Bonjour
    J ai été opéré d un gist à l estomac en 2009 et métastases au foie , je n ai plus de vésicule ni de rate
    En 2013 suite à une altercation familiale 6 nodules sur le foie sont revenus depuis il en reste 3 petits
    Depuis quelques jours une douleur au sein gauche j ai bien lu que c étais les émotions
    J ai bien sûr depuis fais du décodage biologique et je suis moi même maître reiki et fais de la Numerologie
    Mais il faut que j apprenne à gérer ses émotions ?
    Merci de votre réponse
    Cette douleur me mets ds la peur
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 24/02/2020
      Bonjour Fabienne, La peur est un signale d’alarme. Votre corps vous alerte sur un danger, pour que vous puissiez agir en conséquence. Le foie c’est le siège de la colère, cette émotion à besoin que vous la reconnaissiez, que vous mettiez des mots dessus pour pouvoir en suite la lâcher. Nous ne pouvons pas changer les autres, mais nous pouvons accepter ce qu’ils sont. Souvent c’est la jalousie qui les amène à avoir des comportements agressifs envers nous. Accepter ne veut pas dire qu’ils aient raison ! La douleur nous indique que vous portez un sentiment de culpabilité, qui n’est probablement pas justifié. Le conseil : regardez la situation sous un autre angle. Ce qui arrive n’est surement pas de votre faute, rendez à votre famille leur propre responsabilité, même si eux ne veulent pas l’accepter. Mettez des mots sur vos émotions, écrivez-les et brûlez-les. Chaleureuses pensées. Chantal
  • Sylvie
    • 20. Sylvie Le 17/02/2020
    Bonjour Chantal,
    Je m adresse à vous car je suis bloquée dans la compréhension de mon corps. J ai 52 ans pas encore menopausee, règles très hemorragiques et douloureuses dues à un fibrome. Depuis 1 mois je saigne avec 3 jours de grosse hémorragie donc anémie etc... ce qui m interpelle c est ce que j ai toujours eu des problèmes de saignements, premières règles douloureuses à tendance hemorragiques, à 20 ans condylome traité au laser qui a occasionné 20 ans de saignements aux rapports sexuels vécus comme une interdiction d être aimée, après ma grossesse à nouveau dysplasie hpv et maintenant je saigne encore et encore. Malgré mes nombreuses recherches je n arrive pas a comprendre d ou vient cette perte de vie et surtout comment résoudre le problème. Merci mille fois pour votre chaleur humaine et votre aide.
    Sylvie
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 23/02/2020
      Bonjour Sylvie, Que s'est-il passé dans votre vie, il y a un mois? Cela vous indique la peine que vous avez, mais que ne reconnaissez pas. Les règles douloureuse indiquent que vous n’avez pas bien accepté votre condition de femme, quand vous avez été réglée, la première fois. La perte de sang indique une perte de joie de vivre. Le fibrome indique que vous souffrez de la perte, soit d’un enfant, soit d’un frère ou d’une sœur, de quelqu’un que vous voudriez avoir encore auprès de vous, la perte de sang, c’est la perte de joie de vivre. Pour guérir, vous avez besoin de faire votre deuil, de laisser le processus se développer, il s’agit d’accepter les cinq étapes : Le déni, non je ne veux pas perdre cette personne, la colère c’est pas juste, la tristesse, le chagrin il est nécessaire de pleurer cette perte, le marchandage, qui consiste à se dire et si…..et si…. Pour finir par accepter cette perte ou la mort. Chaleureuses pensées. Chantal
  • HUSSON
    • 21. HUSSON Le 24/01/2020
    Bonjour,

    Je reçois en consultation une patiente qui a des problèmes d'impériosités vésicales : 15 à 17 mictions par jour (dont 2 à 4 la nuit)...
    Pouvez vous m'éclairer... que cela peut-il signifier en décodage biologique.... notion de territoire à défendre... ?
    Bien cordialement.
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 26/01/2020
      Bonjour, Oui, vous avez bien repérer la symbolique de la vessie. Cette personne peut avoir un stress dû au fait qu'elle ne pose pas assez ses limites,. Ou qu'elle se sente limitée dans son espace (qui peut être représenté par ses vêtements, ses objets personnels, ect. ) Comme elle peut aussi avoir des mictions la nuit, qui représentent l'inconscient, je dirai qu'elle peut avoir vécu une situation stressante émotionnellement, qui a fait resurgir un traumatisme de l'enfance qu'elle chercherait inconsciemment à vouloir évacuer. La question à lui poser serait: depuis quand ces fréquentes mictions ont-elles commencées ? Et de savoir ce qu'elle vivait à ce moment là? Chaleureuses pensées Chantal
  • Marine
    • 22. Marine Le 23/12/2019
    Bonjour Chantal

    J’ai été opérée d’un rein droit que j’ai pu garder il a 5 % de fonction . Un nerf faisait cravate comme un tuyau arrosage plié durant plusieurs mois avec un mal lancinant et sournois sur plus d’1 an. Je suis résistante à la douleur et en même temps quand j’ai des peurs je panique . Aujourd’hui j’ai une incontinence urinaire . J’ai conscience qu’il y
    a une relation avec mon territoire et les limites. Cependant j’ai besoin de votre éclairage professionnel.
    Je vous souhaite de bonnes fêtes de Noël.

    Marine
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 29/12/2019
      Bonjour Marine, Merci pour votre confiance. Cependant pour vous répondre, j’ai besoin de vous poser quelques questions : Depuis quand les douleurs au rein ont-elles commencées ? Et qu’elle situation viviez-vous à cette époque ? Vos réponses vont vous donnez une piste sur la cause profonde liée à cette opération. Les nerfs sont reliés à nos pensées. Et la peur est en lien avec l’instinct de survie. Avoir peur n'est pas un défaut, c'est un signal d'alarme, qu'il faut prendre en compte. Et l'entourage peut devenir culpabilisant. A cette époque auriez-vous eu peur pour votre vie ? Parfois, si la peur se répète trop souvent elle nous pousse à imaginer ce qui nous fait peur, alors un cercle vicieux se met en place. A cela s'ajoute souvent un sentiment de culpabilité. Dans votre cas, vous aviez probablement raison d'avoir peur, puisqu'il a fallut enlever une partie du rein. Le problème venait du besoin de filtrer certaines informations. Pour éliminer ce qui n'était plus bénéfique et garder ce qui l'était. En ce qui concerne votre incontinence : quelle situation vivez-vous en ce moment, parce que cette situation ou cette personne vous fait perdre votre espace de vie. Oui il y a aussi un problème de limite et d’apprendre à dire non, sans se culpabiliser. Parfois les personnes qui veulent nous aider, sans s’en rendre compte, ne prenne plus la peine de nous demander notre avis. C’est à ce moment là qu’elles deviennent envahissantes. Et le seul moyen pour retrouver son autonomie, c’est de leur dire non. Cela n’empêche pas qu’il soit nécessaire de leur expliquer notre besoin d’intimité. Et si cela blesse leur susceptibilité, alors ce n’est pas notre faute. Chaleureusement. Chantal
  • Maison Claudine
    • 23. Maison Claudine Le 11/11/2019
    Bonjour,
    Suite au traumatisme ( en Août dernier) d’une cassure déplacée du poignet gauche (radius) je fais une neuro algodystrophie épaule main. Les tendons de la main sont raides et le biceps s’est rétracté., mon bras est donc pour l’instant de travers..
    Maladie complexe et peu connue donc difficile à traiter.. Pourriez vous me donner des pistes de réflexion sachant qu’il y a 2 problématiques successives, poignet puis algodystrophie.
    Y aurait-il un programmant ancien avec cette pathologie ?
    Merci infiniment pour vos réponses.
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 11/11/2019
      Bonjour Claudine ; Pour bien comprendre se qui se cache derrière nos traumatismes, il est nécessaire de se poser des questions, parce que la cause profonde est souvent inconsciente. Donc nous cherchons des pistes pour retrouver l’événement déclencheur. Ma première question : que s’est-il passé dans votre vie, au mois d’août dernier ? Avant votre fracture du poignet ? Il faut savoir qu’une cassure ou fracture d’un os, nous indique qu’il y a eu un sentiment de culpabilité ou/et de dévalorisation. Et comme il s’agit du poignet, c’est lié au faire et dans une direction donnée. Vous a-t-on demandé quelque chose qui allait à l’encontre de vos choix et que vous ne vous soyez pas sentie respectée ? En ce qui concerne la neuro algodystrophie : Auriez vous voulu retenir un être cher ? Vous êtes-vous sentie impuissante à aider ou rejoindre un être cher? Auriez-vous pris une responsabilité qui a eu des conséquences défavorables pour un être cher à votre cœur ? Il y a surement une de ces questions qui vous parle. Votre réponse vous indique une piste sur la cause. Mais ce n’est pas suffisant, ensuite il sera nécessaire d’opérer une transformation, dans votre mémoire émotionnelle, car vos sentiments sont en liens avec une croyance, exemple se sentir coupable, ne veut pas dire qu’on le soit. Malheureusement on le croit. Donc c’est la croyance qui s’est imprimée, souvent dans l’enfance qui est à l’origine. Pour faire cette transformation, vous ne pouvez pas la faire seule, vous avez besoin d’être accompagnée. Si vous avez des question n’hésitez pas à les communiquer. Chaleureusement. Chantal
  • Lionel LE FRESNE
    • 24. Lionel LE FRESNE Le 20/10/2019
    Bonjour
    j'aimerais connaitre la symbolique des algies pudendales et notamment le syndrome d'Alcock.
    Je vous remercie.

    Bien Cordialement, Lionel
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 26/10/2019
      Bonjour Lionel, Pour comprendre une symbolique il est nécessaire de comprendre la fonction de l’organe concerné. Ici il s’agit du nerf pudendale, aussi appelé nerf honteux, situé entre l’anus et les organes génitaux. Ce nerf part du sacrum pour rejoindre les organes génitaux. Le canal d’Alock est constitué d’une aponévrose (une membrane qui enveloppe) et contient le nerf pudengale ou honteux interne et les vaisseaux internes. Les nerfs conduisent les informations envoyées par le cerveau sous forme de circuits électriques. Lorsqu’il y a un problème à leur niveau, on peut le comparer à un court circuit. Donc une surtension. Etant donné que se nerf conduit aux organes génitaux, le problème est en lien avec la sexualité et les croyances qui s’y rattachent. Les questions à se poser dans ce cas sont : A quelle époque les névralgies ont commencées ? Que s’est-il passé à ce moment là, quelle situation vivait la personne ? Quel lien pourrait-il y avoir avec la sexualité ? Et pour se libérer du problème, il est nécessaire de transformer la croyance d’origine, basée sur des préjugés, en croyance plus positive. Il n'y a rien de honteux dans la sexualité. Elle est reliée au plaisir, y aurait-il de la culpabilité à se faire plaisir? Dans ce cas, il est important d’être accompagné, de se faire aider. Chaleureusement. Chantal. PS : si vous le souhaitez je consulte par Skype sur RDV au 06.67.56.94.99
  • BEATRICE
    • 25. BEATRICE Le 17/10/2019
    Bjr sa fait quelque jour que j ai mal en bas du ventre
    Au bas du ventre et aussi aux ovaires de temps en temps pouvez vous m éclairer Svp
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 23/10/2019
      Bonjour Béatrice, Si vous avez mal aux ovaires, la première chose à faire c’est de consulter un médecin. C’est seulement après avoir eu un diagnostic que l’on peut se poser une question pour trouver la cause. Mais cela ne dispense pas d’aller voir un médecin. Chaleureuse pensées. Chantal
  • maud
    • 26. maud Le 08/10/2019
    Bonjour,

    J’ai des douleurs lancinantes au visage, des névralgies ... pouvez vous me dire quelle en est la signification ? Je suis dans une période de stress mais j’aimerais comprendre ce que mon corps me dit ? Merci
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 09/10/2019
      Bonjour Maud, Le stress a pour effet de bloquer l’énergie que nous recevons de l’univers. Ce qui provoque un court circuit au niveau des nerfs. Il n’y a plus de transmission ou au contraire tout à coup il y en a trop, ce qui provoque des douleurs, des brûlures. Ce qui m’amène à vous poser la question suivante : Se pourrait –il que vous vous inquiétiez pour une personne que vous aimez ? Ou que vous ayez peur de ce qu’on pourrait penser ou dire au sujet de l’échec d’un enfant ? Pour vous libérez de cette névralgie, la prise de conscience est une 1er étape. Ensuite, il est nécessaire que vous transformiez ce stress. La peur n’évite pas le danger, mais elle peut contribuer à l’attirer. Il serait important pour vous que vous appreniez à ne plus donner autant d’importance aux opinions des autres. Lorsque l’on vit un échec cela veut dire que nous avons une importante leçon à tirer de cette expérience. Vous pouvez aussi vous faire aider pour faire cette transformation. Chaleureusement. Chantal
  • Ranya
    • 27. Ranya Le 08/10/2019
    Bonsoir
    J’ai été violée par l’anus par un proche ét j’ai gardé ça comme un secret toute ma vie et j’ai été sodomisé par force par mon mari
    Depuis l’enfance j’avais tellement mal jusqu’au mariage et après le divorce et jusqu’à présent
    Je sais pas comment me libérer de ça et pourquoi je me sens coupable alors que j’ai été victime
    Svp aidez moi
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 08/10/2019
      Bonjour Ranya, Le viol est un crime. Garder le secret ne vous a pas aidé. Pour vous libérer de ce traumatisme, aujourd’hui, il est nécessaire d’entreprendre une thérapie. Le sentiment de culpabilité ne veut pas dire que l’on soit coupable. Les vrais coupables se sont ceux qui vous ont fait ça ! Pourtant, toutes les victimes ont ce sentiment. Parce que les violeurs accusent toujours les victimes, parce qu’ils sont pervers, ils inversent les rôles. Je consulte aussi sur Skype pour les personnes qui sont loin. Si vous le souhaitez vous pouvez m’appeler au 06.67.56.94.99. Avec mes plus chaleureuses pensées. Chantal
  • Christo
    • 28. Christo Le 01/09/2019
    Un kyste est apparu su le tendon fléchisseur de mon annulaire droit. Mon doit se bloqué surtout le matin au réveil et je dois le masser pour le débloquer. Cela commence à me faire mal et à me gêner. Quelle signification puis je entrevoir à ce " bobo " . D'avance Marco pour l'éclairage que vous m'apporterez.
    Marie Ange
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 03/09/2019
      Bonjour Christo, Les tendons représentent l'attachement. Un kyste signifie un besoin de se libérer de quelque chose ou de quelqu’un qui ne vous convient plus. En plus l’annulaire représente le mariage, l’union avec une personne . Se pourrait-il que ce soit l’attachement dans votre couple qui ne vous convienne plus ? Le côté droit c'est le côté masculin, l'action, la décision. Vous avez une douleur qui indique un sentiment de culpabilité inconscient et la flexibilité qui vous donne la piste de vous libérer de ce sentiment de culpabilité et d'être plus souple, de mettre un peu plus de doigter dans la façon de gérer la relation. Chaleureusement Chantal
  • Angela
    • 29. Angela Le 27/08/2019
    Bonjour, voilà je me suis cassé l'os de la maleole externe du pied gauche début août. Je vis a l'étranger et je suis venue pour trois mois en France afin de finir une formation. J'avais finalement décidé de retourner plus tôt chez moi et de passer mon examen de formation l'année prochaine. Deux jours après je me suis cassé le pied. J'angoissai pour deux choses : un retour en famille pas forcément évident en France, et une nouvelle vie une fois la formation fini. Mais je n'arrive pas a trouver les réponses en moi. Le pourquoi je me suis cassé le pied ce jour là. Pourriez vous me donner votre avis ? Très belle journée a vous
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 01/09/2019
      Bonjour Angela, Qu’est-ce qui a motivé votre décision de changé d’avis ; de faire la formation l’année prochaine ? Qu’est-ce qui vous empêchait de continuer ? Quand vous avez pris cette décision, vous étiez dans une dualité, une part de vous voulais continuer et un autre ne voulais pas, quelque chose ou quelqu’un vous faisait vous sentir coupable ; peut-être vous sentiez-vous égoïste ? En plus vous aviez une grande colère, sans doute inconsciente, envers un homme, peut-être le père ? Si vous avez choisi cette formation cela indique que c’est le rêve de votre vie. Réfléchissez bien, ne laissez rien, ni personne vous détourner de vos rêves. Chaleureusement Chantal
  • Laurent
    • 30. Laurent Le 26/08/2019
    Bonjour, voilà un rêve que je fais de façon récurrente et depuis des années. Je retourne dans une maison que j’ai louée de 1996 à 2007. Une belle maison charentaise, grande, avec un jardin que j’avais façonné et dans lequel je m’étais investi et qui se trouvait au bord d’une rivière.
    Dans ce rêve, je retourne dans cette maison, mais je n’en suis plis le locataire et les locataires ont encore leurs affaires, leurs meubles. Je suis comme un squatteur et j’ai la sensation d'être dans l’illégalité.
    Le jardin est quasi inexistant, tout a été rasé, la rivière a avancé et une grande partie de ce jardin est inondé., raviné par le courant.
    Couplé à ce sentiment d'être un hors-la-loi, je constate que tout mes efforts ont été réduits à néant. Ce rêve me stresse, je n’arrive pas à comprendre pourquoi je retourne dans ce bourg, dans cette maison. Ce rêve me rend très malalaise.
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 01/09/2019
      Bonjour Laurent, Ce rêve demande quelques questions : pourquoi avez-vous quitté cette maison ? Avez-vous des regrets de l’avoir quitté ? Tout a été rasé cela signifie que vous avez changé, vos croyances ont changées depuis cette époque, vous n’êtes plus le même. Dans un rêve, le jardin représente votre potentiel, là il est raviné par le courant de la rivière, qui représente le courant de la vie, on ne retourne jamais en arrière, comme pour la rivière, nous allons toujours de l’avant. Vous dites mes efforts ont été réduit à néant. Où en êtes-vous aujourd’hui ? Avez-vous réalisé vos projets de vie ? Le sentiment d’être illégitime peut venir d’un sentiment de dévalorisation crée dans l’enfance. Y-a-il eu dans la généalogie de vos ancêtres des enfants illégitimes ? Si vous avez d'autres questions n'hésitez pas. Chaleureusement. Chantal
  • Nathalie
    • 31. Nathalie Le 16/08/2019
    Bonjour,
    J'ai une névralgie faciale qui a commencé en décembre 2013 à droite de mon visage entre le nez et la lèvre supérieure. Depuis cela vient, part, revient....je peux être des mois sans rien puis tout à coup cela revient pendant des semaines sans grandes douleurs jusqu'à la crise, comme en ce moment, qui dure plusieurs jours où j'ai du mal à parler, à rire. Je cherche la cause qui me semble, à mon sens, liée à une couronne qui a été posée un mois avant la première crise mais comme aux radios il n'y a rien, on ne prend pas cela au sérieux. Avez-vous une piste ?
    En vous remerciant par avance
    Belle journée à vous
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 31/08/2019
      Bonjour Nathalie, Selon le matériau dont la couronne est constituée cela peut générer des douleurs, La première question à se poser est ; que s’est-il passé avant que vous commenciez à souffrir de cette névralgie ? Vous avez répondu par la pose de cette couronne un mois avant. Ma question ; que s’est-il passé dans votre vie, durant ce mois après la pose de la couronne ? Il est aussi important de regarder le n° de la dent pour voir à quoi elle correspond sur le plan symbolique. Ensuite vous pouvez faire un lien avec situation qui s’est produit juste avant que la névralgie revienne. Est-ce une situation récurente ? Sur le plan symbolique, toutes nos douleurs ont comme base un sentiment inconscient de culpabilité, c’est l’inconscient qui nous punit en quelque sorte. Une fois la prise de conscience du lien entre les émotions ressenties lors de la situation vécue et la névralgie, une libération émotionnelle sera nécessaire pour effectuer une transformation sur la croyance qui génère le sentiment de culpabilité. Si vous avez d'autre questions n'hésitez pas à les communiquer. Chaleureusement. Chantal
  • Auge
    • 32. Auge Le 04/08/2019
    Bonsoir, j’ai fait un rêve qui me perturbe depuis quelques jours.
    Je suis dans les bras d’un homme dont je ne vois pas la tête il me montre mon dos dans un miroir et là je vois mon dos qui est fissuré tout violasser et d’un seul coup mon dos s’ouvre en deux et l’homme me retient et me sert fort contre lui pour éviter de tomber et il me dit ça va aller.

    Je ne comprend pas ....
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 06/08/2019
      Bonjour Aude, Un homme, dans un rêve représente votre animus. C'est-à-dire votre côté masculin, celui qui analyse, qui rationalise, qui discerne, réfléchit, et qui décide de passer à l’action. La tête, représente l’intellect, une expression dit « se prendre la tête ». Vous ne voyez pas la tête de cet homme, ce qui veux dire: arrêtez de vous prendre la tête ! Vous possédez aussi un côté féminin, qui représente vos émotions, votre imagination, votre intuition, votre potentiel, vous devez aussi vous en servir. Votre animus essaie de vous faire comprendre que vous supportez beaucoup de chose, vous savez l’expression « en avoir plein le dos ! » afin que vous en preniez conscience et que vous changiez d’attitude. Dans le dos passe la colonne vertébrale dans laquelle passe une énergie vitale et spirituelle les forces de la kundalini. Vous vous êtes entourée d’un carapace qui est entrain de craquer. Cela signifie que vous vous ouvrez et votre animus vous soutient dans cette nouvelle expérience, parce que cette ouverture est nécessaire et vitale pour vous. Chaleureusement. Chantal .
  • Lyly
    • 33. Lyly Le 01/08/2019
    Bonjour Chantal, j ai une névralgie Pudendale diagnostiquée en 2012 et une névralgie cluneal. J ai du mal à rester assise sans douleurs malgré l utilisation d une bouée. De plus j ai depuis mon accouchement en 2003 des crises d herpès génital et une disparition complète de libido. Est ce lié et qu est-ce cela signifie ? Merci
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 03/08/2019
      Bonjour Lyly, La première questions : que c’est-il passé dans votre vie, en 2012 sur le plan sexuel ; avant que ne se déclenche les névralgies ? Une situation dans laquelle vous vous êtes sentie coincée ? Les névralgies indiquent que vous avez bloqué l’énergie, dans cette zone de votre corps, suite à une situation dans laquelle vous vous êtes sentie frustrée ou culpabilisée ? . Herpès : Il s’agit d’une colère liée à une frustration. Donc la question ; Avez-vous regretté le rapport sexuel responsable de cet enfant ? Vous en êtes vous voulu ? Est-ce que vous avez le sentiment de vous être faite avoir ? Je crois que les deux sont liés, la première chose à faire c’est de retrouver les sentiments les émotions vécues avant le déclenchement des douleurs. Puis d’effectuer une transformation, c'est-à-dire de voir la situation autrement. Cela nécessite un accompagnement. Si vous êtes intéressée, je consulte aussi par Skype, mon Tel : 06.67.56.94.99. Chaleureusement. Chantal
  • Anaïs.
    • 34. Anaïs. Le 04/07/2019
    Bonjour,

    Premièrement, votre site est juste incroyable et plein de ressources pour nous permettre de comprendre nos maux et émotions enfouies en nous..

    Ayant ces derniers mois de grosses douleurs dans les membres de mon corps, des personnes de mon entourage m’ont dit que cela venait de mon esprit.
    J’avais du mal à les croire mais je commence à ouvrir les yeux car toutes mes douleurs concordent avec les situations et émotions que vous décrivez.

    Déjà, je dois vous dire que j’ai 22 ans et que depuis début 2016 je souffre d’anorexie.
    Et depuis 2016 j’ai régulièrement des douleurs qui passent au fil des mois mais qui finissent toujours par revenir..
    Notamment une grosse grosse douleur dans ma jambe gauche. Exactement une douleur sciatique qui descend et me brûle jusque dans la mollet et sous les pieds..
    Et ces derniers mois je développe des aphtes à répétition..
    Et ces derniers jours une grosse gêne dans l’avant bras avec les veines en feu... sensation de brûlure extrême...
    Je ne sais plus quoi faire.. ni qui aller voir...
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 07/07/2019
      Bonjour Anaïs, L’anorexie : Que s’est-il passé en 2016 ? Une situation dans laquelle vous vous seriez sentie découragée ? Peut-être un désir de disparaître pour ne pas déranger votre entourage ? Il y a un rejet de soi-même. Se rejet vous amène à vous auto-punir. Il peut aussi y avoir un sentiment de honte. Le rapport mère-enfant a été vécu dans un conflit. Peut-être avez-vous eu une mère anxieuse dans votre petite enfance ? Peut voulait-elle vous nourrir à tout prix. Maintenant que vous arrivez à l’âge où l’adolescente doit quittez ses parents, Il y a un conflit en vous entre l’attachement que vous avez pour vos parents et votre désir (légitime) de vous réaliser. Il peut aussi s’agir de territoire que vous perdez ou que l’on ne respecte pas. A votre âge, c’est le passage où on doit faire le deuil de l’enfance pour devenir un adulte. Ce passage peut être très difficile à passer. La douleur à la jambe, comme un sciatique, indique que vous êtes coincée dans ce conflit intérieur, entre votre mental et vos ressentis. La douleur jusque dans le mollet nous montre que pour vous la vie va trop vite et le fait que cela vous brûle indique que vous avez une très grande colère en vous, que vous retournez contre vous-même. Les aphtes : eux aussi expriment votre colère silencieuse, la bouche fermée. Il y a une difficulté à prendre racine parce que vous n’arrivez pas à dire ce que vous pensez, ou même à réagir. Parce que vous croyez ne pas en avoir le droit. Vous pouvez aussi avoir peur de vos émotions. Tant que vous gardez tout cela à l’intérieur de vous, cela vous rend malade. Le conseil : essayez d’écrire toute cette colère, mettez des mots dessus, puis brûlez cette page. Déjà vous en aurez sorti un peu. Chaleureusement. Chantal
  • GARNIER
    • 35. GARNIER Le 28/04/2019
    Bonjour Chantal,

    Je souffre depuis plusieurs années de migraines du côté gauche de la tête récurrentes et donc invalidantes. Pourriez-vous avoir la gentillesse de me donner quelques pistes pour une meilleure compréhension de ce que mon corps me dit à travers ces maux ?

    Un immense merci d'avance.
    Bien à vous,
    Véronique
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 04/05/2019
      Bonjour Véronique, Pour répondre à votre question, la première question à se poser est en quelle année est-ce que les migraines ont débutées ? Ensuite, que s’est-il passé avant que la migraine ne débute ? Qu'est-ce que vous viviez à cette époque là? Ou que suis-je obligée de faire ? Les migraines proviennent souvent d’une situation vécue, dans le passé, dans laquelle on s’est senti menacé ou contrainte de faire quelque chose, souvent pour obtenir quelque chose dont on avait besoin, (affectif ou matériel). Il s’agit de pression, d’emprise et d’abus qui font naitre un sentiment d’impuissance et une peur. Lorsque l'on a été sous emprise, bien souvent on continue soi-même à se mettre la pression. On veut être parfaite et cela crée des tensions. Ensuite, il est nécessaire de transformer ces pressions, d'apprendre à lâcher-prise. Chaleureusement. Chantal
  • Emilie
    • 36. Emilie Le 10/04/2019
    bonjour Chantal, je m'interroge sur des symptômes que j'ai depuis environ 2016.
    pendant plusieurs mois (Après 1er enfant, déménagement suite changement de travail), j'ai eu de fortes douleurs de la nuque irradiant jusque dans le bras droit de façon intermittente pendant des mois.
    puis j'ai eu des fourmillements dans les bras etc...
    Après 1 séances d'osteo plus rien, 2nde grossesse plus rien.
    puisque quelques mois après l'accouchement (et après avoir appris pendant la grossesse que mon conjoint est atteint d'une maladie dégénérative ), retour fulgurant de la douleur au bras.
    puis plus rien et maintenant depuis quasiment 1 an : douleurs dans le haut du dos, nuque epaules, trapèze surtout côté gauche...(bizarrement ) et brûlures fesse droite...
    cela disparaît parfois quelques heures, revient surtout quand je suis au travail, ou même sur mon canapé. c'est parfois des fourmillements, une brûlure concentrée à la jonction nuque dos...
    merci de votre éclairage
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 12/04/2019
      Bonjour Emilie, Vos symptômes ont débutés après avoir eu un enfant, déménager et changer de travail. Cela fait beaucoup de changements d’un coup et tous demandent de faire un deuil. C’est un processus qui se fait en nous chaque fois que nous perdons quelque chose et dans les changements il y a une perte et qui demandent du temps. Les douleurs à la nuque nous indiquent qu’il y avait, à ce moment là 2016, un manque de communication entre votre esprit et vos sentiments, au sujet d’une décision (celle de déménager et changer de travail) et ce dont votre cœur avait envie. Ensuite la nouvelle que votre conjoint est atteint d’une maladie dégénérative, a put en rajouter. Maintenant les douleurs aux épaules : Qui ou qu’est-ce que portez-vous sur vos épaules ? A gauche se sont les sentiments, l’affectif. Les brûlures indiquent qu’en plus vous avez de la colère parce que vous perdez votre pouvoir. Ces questions vous amènent à prendre conscience du problème, pour le régler il est nécessaire de faire une libération de la mémoire émotionnelle. Pour transformer la ou les croyances qui y sont rattachées. Et cela ne peut pas se faire seule, vous avez besoin d'être accompagnée. Je consulte aussi par Skype sur rendez-vous au 06.67.56.94.99
  • Ëva
    • 37. Ëva Le 09/04/2019
    Bonjour Chantal, après bien des recherches sur internet ou chez le docteur je n'arrive toujours pas à comprendre ce que j'ai. Pourrez tu m'aidez ?
    Une sensation de chaleur dans le pied et le tibia, seul l'eau froide me fait du bien mais seulement pour deux petites minutes. Impossible de dormir ou même de me détendre. Cette sensation de gêne commence à devenir vraiment embêtante car bien pressente. Ce n'est pas les jambes sans repos car ce n'est pas les même symptômes,. Cela j'en suis sûre je connais des gens qui ont ça.
    J'aimerai savoir si un décodage de ce maux pourrais m'aider à voir si quelque chose dans ma vie ne vas pas depuis plus d'un an maintenant.
    Jte remercie ☀️
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 10/04/2019
      Bonjour Eva, Pour répondre à ta question, oui, pour moi tous les maux de notre corps ont une origine psychosomatique C'est par un questionnement pertinent que l'on peu trouver des pistes.. Par exemple, les tibias sont comme des piliers qui soutiennent le corps. Le droit c’est par rapport au rationnel, le gauche c’est l’affectif, l’émotionnel. Ils représentent nos tourments, une difficulté à être mobile. Aurai-je tendance à suivre les autres,? Est-ce que jj'’agis peu pour améliorer ma vie ? Ai-je confiance en moi ? Je ne sais pas quel chemin prendre ? La chaleur signifie qu’il y a une colère refoulée. Me sentirai-je attaquée? Est-ce que je veux sortir de ma dépendance? Est-ce que je cherche me détacher de ma mère ? Une fois le lien établit entre les douleurs et l'évènement déclencheur, on peut commencer à chercher l'origine. C'est à dire la première fois où on a ressenti les mêmes émotions. Puis la libération de la mémoire émotionnelle permettra de transformer la croyance qui me bloque pour avancer. C'est là qu'on a besoin d'être accompagné.Je consulte aussi par Skype sur rendez-vous. Au 06.67.56.94.99. Avec mes plus lumineuses pensées. Chantal
  • Yacouba Mariam
    • 38. Yacouba Mariam Le 11/03/2019
    Bonjour Chantal,
    J'adore votre site car dès que j'ai une douleur quelque part je regarde la signification.
    Hier alors que j'étais debout adossée à l'évier, une énorme décharge me traversa au niveau du bas du dos, au dessus de la fesse droite... Ça m'a paralysée, obligé de me traîner jusqu'à une chaise pour m'asseoir. La douleur s'est estompée... Pouvez m'éclairer svp ? Merci beaucoup,
    Mariam
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 12/03/2019
      Bonjour Mariam Merci pour votre confiance. Une douleur représente un sentiment de culpabilité. Ma question : A quoi pensiez-vous lorsque vous avez ressenti cette douleur ? Le bas du dos représente notre force physique ; il s’agit de votre capacité à subvenir à vos besoin de base : argent, nourriture, ect. Le fait de vous assoir et la douleur c’est estompée, nous indique que vous avez besoin de réfléchir au sujet de votre avenir et de la façon dont vous allez vous projeter dans votre avenir. Le conseil : croyez en vos rêves, donnez vous les moyens de les réussir. Regardez vos forces, vos qualités, votre potentiel. Chaleureuses pensées Chantal
  • Marie VB
    • 39. Marie VB Le 24/02/2019
    Bonjour,
    Je trouve votre travail passionnant et j'aimerais avoir une réponse à une question qui me turlupine.
    Mon ex-conjoint vient d'être opéré d'une rupture du tendon de l'épaule droite.
    Cela arrive juste au moment du mariage de notre fille. N'ayant pas révélé son existence à sa nouvelle femme, il n'a pas pu (ou voulu) se rendre à la cérémonie. Notre fille s'est fâchée et a coupé les ponts avec lui.
    Il a également perdu son père il y a quelques mois.
    Ce pourrait-il que ces évènements aient un lien?
    Merci d'avance pour vos éclaircissements.
    Marie
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 24/02/2019
      Bonjour Marie, Oui, je crois que ces évènements ont un lien avec ce que vous me confiez de votre ex-conjoint. Une rupture de tendon c’est très douloureux et les douleurs nous ramènent à un sentiment de culpabilité. Les tendons à nos pensées. Que pensait-il quand il s’est fait cette rupture de tendons, lui seul pourrait répondre. En tous cas, son mensonge à sa nouvelle femme le conduit dans des souffrances. Chaleureusement Chantal
  • Catherine Gauthier
    • 40. Catherine Gauthier Le 09/02/2019
    Bonjour,
    Une amie m'a parle de votre travail - le concept de metamedecine m'interesse beaucoup.
    J'ai le virus de l'herpes I depuis de nombreuses annees, qui se traduit par des poussees occasionnelles sur les levres. Il y a deux semaines, les petites vesicules typiques sont apparues sur plusieurs doigts ainsi que le dos des mains, accompagnees de sensations de brulure. Je suis sous traitement medical - peu efficace, a mon sens parce que la cause des crises n'est pas adressee. J'aimerais beaucoup savoir ce que vous pensez de cette pathologie. Je serais ravie de vous voir en consultation, mais j'habite en Normandie.
    Bien cordialement,
    Catherine
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 09/02/2019
      Bonjour Catherine, Merci de votre confiance. Pour répondre à votre question, j’ai besoin de vous en poser aussi : - Avez-vous remarqué les situations que vous viviez juste avant les poussées d’Herpès n'apparaissent? Comment elles se situaient jusque là sur les lèvres, l’autre question : - Avez-vous vécu une situation où vous avez ressenti de la colère, que je vous n’avez pas su gérer et pour laquelle vous vous en voulez ? - Est-ce que vous vous êtes senti repoussé par quelqu’un ? - Y a-t-il une personne que vous regrettez de n’avoir pu embrasser une dernière fois ? Maintenant l’herpès apparait sur vos doigts, qui représentent des détails et les mains ce que l’on fait. Là, il s’agirait d’une colère d’avoir fait quelque chose et que vous vous en voulez d’avoir fait ? Pour les personnes qui sont loin de chez moi je consulte avec Skype. Cet outil nous permet de nous voir et je peux faire tous les exercices que j’utilise en séance, même la sophrologie. Vous pouvez me contacter par tél : 06.67.56.94.99 ou par mail : chantal_feugnet@yahoo.fr pour prendre rendez-vous. Ou si vous avez besoin d'autres renseignements. Chaleureusement Chantal
  • Marie
    • 41. Marie Le 07/02/2019
    Bonjoir Chantal,
    Jai depuis plusieurs mois des sensations de légers picotements/fourmillement sous l'arc de mes 2 pieds. Ca ne me fait pas mal mais je ne comprends pas. Cest comme une énergie qui se rétracte et qui revient en continu. Jai aussi eu des moments furtifs de chaleur sur la malléole droite il y a qq mois.
    J'ai quitté mon travail il y a 1 an et je suis en reconversion professionnelle. J'ai quitté mon copain de qui je n'étais plus amoureuse et je suis retournée vivre chez ma mère. Mon père désapprouve mes choix de vie depuis l'an dernier et je retrouve la petite fille que j'étais qui cherche à ce que son père l'accepte et l'aime. Je suis fière de mon parcours mais il est difficile pour moi de continuer à avancer sans le soutien de mon père, que je n'ai par ailleurs jamais senti.
    Qu'en pensez vous ?
    Merci
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 09/02/2019
      Bonjour Marie, Les picotements sous les pieds peuvent avoir deux causes. - Si vous avez fais des exercices énergétiques ou du Reiki ou d’autres choses pour faire venir l’énergie. Ce qui signifierait que vous captez l’énergie de la terre. - Sinon, des fourmillements indiquent que l’on cherche à fuir une souffrance. Et la chaleur à de la colère. La malléole c’est justement le changement de direction dans votre vie. Ce qui coïnciderait avec les changements que vous avez apporté dans votre vie et qui sont une bonne chose pour vous. Il se peut que vous cherchiez à ne pas ressentir la souffrance de cette petite fille qui n’a jamais été soutenue par son père. La voute plantaire représente le soutien du père. Que nous sommes capable de faire à l’âge adulte. Cependant, pour vous en dégager il est nécessaire de mettre des mots sur cette souffrance pour la comprendre et ensuite pour la transformer, pour vous en libérer totalement. Et pour cela vous avez besoin d’être accompagnée. Je consulte aussi par Skype, ce qui a l’avantage que l’on puisse se voir. Vous pouvez me contacter au 06.67.56.94.99 Chaleureuses pensées Chantal
  • PATRICIA PINOS
    • 42. PATRICIA PINOS Le 26/01/2019
    Bonjour Chantal,
    Aide-soignante en EHPAD depuis 4 ans , j'ai 51 ans ,
    Je n'avais jamais eu d'arrêt de travail dans mes emplois précédent et depuis 1 an je suis régulièrement en arrêt maladie. J'ai eu un lumbago , (2 mois d'arret) une déchirure d'un tendon à l'épaule gauche (4 mois d'arrêt ) et maintenant une sciatique côté gauche . Je suis en pleine menopause et souffre de bouffées de chaleur . Merci de m'éclairer .
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 29/01/2019
      Bonjour Patricia, Lumbago : Première question, que s’est-il passé il y a un an et quelques mois, dans votre travail, un changement, un conflit ? Quelque chose qui aurait pu vous conduire à vous sentir impuissante face aux difficultés rencontrées ? Se pourrait-il que votre travail vous pèse, mais que ne sachant pas quoi faire d’autre vous le supportiez ? Déchirure d’un tendon, épaule gauche : Les tendons sont le trait d’union entre le muscle et l’os, ils sont reliés à mes pensées, plus elles sont rigides, plus les tendons s’affaiblissent et se déchirent. Ils traduisent une dévalorisation. L’épaule représente ma capacité à porter, la gauche c’est le coté affectif. Je ne peux plus porter cette charge de travail et je crois que c’est parce que je ne suis pas capable ou j’ai peur de ne plus être aimée ? . Alors qu’en réalité, c’est la charge qui est trop lourde et qu’il faut déposer. La ménopause indique un nouveau stade dans votre vie. Souvent nous avons peur de ne plus être une vraie femme, de ne plus être séduisante, ect. C’est un état naturel, normal. Les bouffées de chaleur indiquent vos peurs inconscientes. Rassurez vous, c’est juste un passage, nous pouvons garder toutes nos capacités et être encore très désirables. La sciatique indique que vous sentez coincée dans cette situation. Le conseil : Posez-vous, détendez vous, respirez profondément par le ventre, écoutez votre cœur, comment pourriez vous prendre soin de vous ? Vous aimer davantage, croire en vos capacités ? Chaleureuses pensées Chanatl
  • Siam
    • 43. Siam Le 16/01/2019
    Bonjour Chantal,
    Que du bonheur sur votre site, on découvre, on décortique et l'on s'apprend! Merci!
    J'ai 53 ans et j'ai ce que l'on appelle un pic monoclonal type IGG Kappa, qui donne une possibilité de deux maladies, le cancer des os ou des reins. Ce type de pic est présent dès la naissance selon l'hématologue et les biologistes que j'ai vu. Ce que personne ne comprend, c'est qu'il était inexistant puisque suite à un cancer à l'utérus 2007 année de ma ménopause et 2008, j'ai eu des électrophorèses qui ne l'ont pas démontré. Plus étonnant encore, en 2013, le pic 2.5 g est redescendu à 0.40 g suite à un régime, sans sucre, sans gluten, sans viande et sans laitage que m'avait prescrit mon homéopathe. Le biologiste a désiré refaire les analyses pensant à une mauvaise manipulation, le résultat est resté le même: 0.40. Depuis je suis montée à plus de 7.56g (en août 2018) sachant qu'entre 15g e 20g, selon la médecine, c'est que le processus est déclenché. J'ai donc repris le régime, le pic est redescendu sous les 5 g, je le continue toujours aujourd'hui. En août 2018 , j'ai demandé à faire des analyses pour savoir où j'en étais de la vitamine D puisqu' avec ce pic, il y a une déficience de vit D, un problème de phosphore, et une immunité du coup qui flanche. La vitamine D depuis 2009, n'a jamais été bonne mais depuis nov 2018, elle est normale. Le hic, c'est qu'aujourd'hui, après des années de douleurs dans le corps, j'ai demandé à faire un chek up verdict: Ostéoporose aggravée sur la colonne vertébrale, les deux cols du fémurs et une ostéoporose présente sur le reste du corps. Le psoriasis est présent sur mes sourcils depuis 2 mois maintenant. Une sécheresse vaginale donnant des irritations, une impossibilité d'avoir des rapports et de l'eczéma dans le nez. Je fais un travail personnel depuis 30 ans, il faut ce qu'il faut, chacun sa besace! J'ai fait nombre de choses kinésiologie, travail énergétique, psychothérapeute, médecine chamanique pour mon cancer, ostéopathie, décodage biologique, fleur de bach, hypnose, tai-chi et j'en oublie. Il est certain que j'ai débroussaillé ma vie. Il y a un mieux être à n'en pas douter mais je sens bien qu'il me manque une clef. Pourquoi ce pic, l'ostéoporose, le psoriasis est sans doute lié, la sécheresse je pense savoir...
    J'aimerais comprendre, pourquoi encore???
    Merci Chantal de me tendre une lanterne pour y voir plus clair sur mon chemin. Très belle journée
    Siam
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 17/01/2019
      Bonjour Siam, Je vois que vous faites un très bon travail sur vous. On peut remarquer que la nourriture joue un grand rôle dans toutes ces maladies. J’ai moi-même fait de l’ostéoporose à une époque. Le conseil c’est de prendre tout le temps de la vitamine D, de marcher beaucoup et de bien respirer, comme le bébé par le ventre. Le décodage des maladies nous permet de comprendre l’origine du problème. Mais cela ne suffit pas, une fois que l’on a retrouvé le traumatisme de l’enfance, il reste à libérer cet enfant en nous de la croyance, de la conclusion qu’il a fait, à une époque où l’enfant n’avait pas encore de rationnel. Les douleurs dans le corps sont souvent reliées à un sentiment de culpabilité. Il y a une transformation à faire dans la mémoire émotionnelle et cognitive, pour changer le comportement. Ma question c’est qu’est-ce qui a changé dans votre vie aujourd’hui ? Le psoriasis vient d’une difficulté à faire un deuil. Il démarre dans les sourcils, représentent les idées, depuis deux mois, depuis cette date, que pensez-vous de la mort ? De la séparation ? La sècheresse vaginale est reliée à la sexualité. Les questions à se poser : est-ce que vous croyez qu’avec la ménopause, la femme n’est plus si désirable ? Ou bien est-ce vous qui ne désirez plus votre partenaire ? Ressentez vous de la colère après lui ? L’eczéma est relié aussi à une séparation, des absences, souvent relié au père, donc à l’homme. Le nez représente l’intuition. Vous êtes-vous récemment coupée de votre intuition et pour quelle raison ? Je crois qu’une séance par Skype vous serait utile pour transformer et libérer ce qui est en lien avec ce que vous vivez en ce moment. Chaleureuses pensées Chantal
  • CHOJNACKI
    • 44. CHOJNACKI Le 29/12/2018
    Bonjour,
    Depuis le 24 décembre j'ai une douleur à la côte droite et je suis même enflée, j'ai été voir un osteo, pour voir si je n'avais rien de cassé ou de démis
    Apparemment, ce serait émotionnel
    Pourriez vous me dire à quelle cause pourrait être liée cette douleur ?
    Cordialement
    Annick
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 02/01/2019
      Bonjour Annick, Les côtes sont un peu comme un corset qui protège nos organes les plus vulnérables. Avant de pouvoir vous aider à retrouver la cause de vos douleurs, j’ai besoin de vous poser quelques questions : - Que s’est’il passé le 24 décembre ? - Comme ce jour correspond au réveillon de Noël, comment s’est passé votre journée et votre réveillon ? - Si vous étiez en famille ou avec desamis, de quoi avez-vous parlez ou qu’avez-vous entendu ? - Avez-vous eu peur d’être incompétente à aider un proche ? - Comme nous avons plusieurs côtes : Est-ce que pour vous vivre serait un effort constant ? - Avez-vous l’impression de devoir faire beaucoup d’effort pour protéger ceux que vous aimez ? Vos réponses seront des pistes qui peuvent nous conduire au déclencheur. Ensuite il restera à faire le lien avec votre ressenti et puis à transformer. Chaleureusement et bonne année Chantal
  • Vito
    • 45. Vito Le 06/12/2018
    Bonjour,
    Mon ami a fait un rêve très étrange et j en cherche la signification. Il a rêvé d un chien, ou qu il était un chien avec un collier au tour du cou et qu il était enfermé dans le coffre d une voiture il se sentait très mal jusqu a ce que le coffre s ouvre et qu on lui retire son collier. Pourriez vous m éclairer un peu ? Merci d avance.
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 09/12/2018
      Bonjour, Les rêves sont très personnels. Ils délivrent un message au rêveur, sur ce qui se passe en lui, par rapport à ce qu’il vit en ce moment, il s’agit de son intimité. C’est difficile de l’interpréter sans son accord. As-t-il vraiment envie d’en connaitre la signification ? Chaleureusement Chantal
  • Mina
    • 46. Mina Le 14/11/2018
    Bonjour Chantal,
    Je suis tombée sur votre site par hasard et je le trouve vraiment très intéressant!!! Je suis certaine que mes soucis ont un rapport avec ce que je vis.
    J’ai 30 ans et quelques soucis gynécologiques depuis 10 ans, ça a débuté par du psoriasis au niveau de ma vulve (en cherchant’ les causes je sais qu’a cette période ma mère a déclaré un cancer’ du sein qui m’a beaucoup inquiété et rendu triste, puis j’ai fréquenté un garçon qui par la suite m’a dégoûté sans réelles raisons, j’ai fait comme un rejet avec lui après quelques semaines de relation), je ne sais pas vraiment s’il y a un rapport.... depuis quelques temps j’enchaine Mycoses, infections urinaires, et ce que je soupçonne être à nouveau du psoriasis au niveau de la vulve et du périnée avec micro coupures, ce qui rend ma vie sexuelle difficile. Je vis une histoire d’amour passionnée avec un homme qui est papa d’une petite fille de 6ans, nous ne vivons pas ensemble mais sommes souvent chez lui, et c’est une situation qui n’est pas facile pour moi depuis 2 ans. Il a du mal à remettre en place la mère de sa fille qui est très jalouse de moi.
    Je suis également jalouse car j’aime énormément cet homme et j’ai peur de le perdre, j’ai du mal à le partager et je réagis souvent comme une petite fille. Je ne trouve pas facilement ma place, je suis souvent négative, je pense au pire.... j’ai des sauts d’humeur...
    Aussi il a un gros appétit sexuel, et je ne sais plus si je le fais pour moi ou pour ne pas qu’ils me trompe ou me quitte. Je pense que tout ceci est lié mais’ je n’arrive pas à me debarasser de ces soucis gynécologiques qui me gâchent la vie.
    Qu’en pensez vous? Je vous remercie.
    Mina
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 17/11/2018
      Bonjour Mina, Je ne crois pas que vos soucis gynécologiques aient un lien avec le cancer de votre mère. Si cela avait été le cas, votre psoriasis serait apparu sur une autre partie de votre corps. La cause profonde du psoriasis gynécologique est en lien avec un conflit avec un partenaire sexuel. Donc ma question : quelle relation sexuelle viviez-vous il y a 10 ans ? Et à cette époque aviez-vous une relation qui ne se passait pas très bien sur le plan sexuel ? A propos de celui que vous avez rejeté soi-disant sans raison apparentes, comment se passait votre sexualité ? Etait-elle satisfaisante, pour vous ? D’où pouvait bien provenir ce dégoût ? A propos des mycoses : avez-vous lors des relations sexuelles le sentiment d’être un objet, plutôt qu’une femme aimée ? Les infections urinaires du genre cystite, sont le signe que l’on s’est sentie envahie ou pas respectée dans notre territoire. (espaces physiques, maison, bureau, chambre, cuisine, vêtements, ordinateur notre temps de repos, notre liberté, et même dans nos choix, notre corps). Quand vous dites vous comporter comme une petite fille, est-ce vraiment votre sentiment à vous ou est-ce ce que vous dit votre partenaire ? La plupart des femmes n’aiment pas partager son partenaire sexuel., à cause, les maladies sexuellement transmissibles, du genre infection ou mycoses ? Et dans le fait qu’il a un gros appétit sexuel, comment vous sentez-vous ? Respectée ou pas ? Rester avec quelqu’un avec la peur de le perdre ne permet pas une relation harmonieuse. Peut-être manquez-vous de confiance en vous ? Le conseil, faites-vous aider, ne restez pas toute seule avec ces problèmes. Si cela vous intéresse, je consulte aussi par Skype.
  • Clarisse
    • 47. Clarisse Le 15/10/2018
    Bonjour Chantal,
    Merci pour votre site très détaillé que j'ai découvert suite aux propos de mon médecin qui me dit que ma névralgie cervico-brachiale est certainement liée à la symbolique du corps. Je pensais au début que c'était dû à la reprise de cours de flûte traversière. Cependant, j'ai alors cherché à en savoir davantage. Voici mes douleurs par ordre d'apparition: douleurs cervicales à gauche irradiant soit jusqu'au coude soit jusque dans le côté gauche du crâne. Mais ce qui me perturbe davantage, ce sont les douleurs qui se sont rajoutées depuis une semaine à la cuisse et/ou au genou gauche, parfois c'est toute la jambe, parfois le dos. Je ne ressens jamais toutes ces douleurs en même temps. 2 séances d'ostéopathie n'ont rien fait, je finis un traitement médicamenteux demain et ai tout juste commencé des séances de kiné. Côté émotionnel, j'ai pris conscience que j'étais à bout des remarques ou de l'énervement de mon mari pour des choses parfois minimes (concernant mes enfants ou moi-même) qui ternissaient la plupart des bons moments en famille. Je me suis aperçue que je vivais dans la crainte d'une remarque et que ces derniers temps, j'attendais que l'énième remarque passe en restant passive. Jusqu'ici, j'encaissais sans m'en rendre compte. Mes douleurs semblent avoir commencé quelques jours après une remarque blessante que j'ai faite en septembre car je n'en pouvais plus... remarque qui a entraîné une longue discussion animée et qui m'a secouée. Cependant, plus tard, j'ai éclaté en sanglots devant des connaissances et suite à cela ai décidé d'écrire tout ce qui me rongeait à mon mari. Il a lu ma lettre hier et nous avons pu cette fois en reparler calmement.Il est choqué car il pensait déjà avoir réagi sur les points déjà abordés (ce qui est plutôt vrai) et de mon côté j'ai l'impression de tout prendre mal, de ne plus rien supporter. Je suis perdue et à fleur de peau. Je me demande si ce n'est pas moi le problème finalement ou si le problème ne viendrait pas d'ailleurs.
    Merci pour votre éclairage.
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 20/10/2018
      Bonjour Clarisse, Les névralgies sont du à une surcharge de tension. Ces tensions prennent leurs origines dans nos pensées, nos frustrations, nos sentiments de culpabilité et nos peurs. Dans ce que vous me décrivez, on se rend compte que les réflexions de votre mari deviennent pour vous insupportables. Mais le déclencheur des névralgies c’est certainement la remarque blessante que vous lui avez faite. Car nos douleurs sont reliées à un sentiment de culpabilité, parfois inconscient. Ce qui ne veut pas dire que nous soyons coupable. Parce que notre éducation nous a appris à être punis chaque fois que nous faisons quelque chose que nos parents réprouvaient. Ensuite, chaque fois que nous nous en voulons de dire ou de faire quelque chose que nous jugeons de mauvais, notre inconscient va nous punir avec des douleurs. Le côté gauche, c’est le côté de l’affectif, du cœur, des sentiments. Il y a peut-être un interdit de se défendre, de répondre à une autorité, vous avez appris a encaisser sans rien dire. Vous avez bien fait d’écrire à votre mari, il ne se rendait pas compte du mal que vous faisaient ses réflexions. Le fait, d’avoir encaissé si longtemps, vous a conduit à accumuler beaucoup d’émotions négatives, de frustrations, de dévalorisation. Mais votre mari est venu réveiller une vielle blessure de votre enfance. C’est là que vous devez retourner et pour transformer la fausse croyance que l’enfant que vous étiez a conçu dans une situation similaire. La croyance que vous n’avez pas le droit de vous défendre parce que vous croyez être coupable de quelque chose et vous avez peur de perdre l’amour de ceux que vous aimez. Il y a aussi une grande dévalorisation qui vous conduit à manquer de confiance en vous. Pour faire ce travail, il est nécessaire d’être accompagnée. Avec ma méthode j’utilise la libération de la mémoire émotionnelle, qui permet cette transformation. Cela peut se faire lors d’un stage et comme j’ai programmé les 27 et 28 octobre à Fargues St Hilaire 33370, un stage de "Libération de la mémoire émotionnelle" je me permets de vous le proposer. Vous le trouverez à droite de votre écran. Je travaille aussi en séance individuelle avec Skype. Voici mon tél: 06.67.56.94.99 Chaleureusement Chantal Chantal
  • Marion
    • 48. Marion Le 29/08/2018
    Bonjour Chantal,
    Tout d’abord merci pour votre page qui nous permet d’avoir une réponse plus individuelle sur la signification de la symbolique de nos divers maux.
    Dand un premier temps, je suis atteinte d’endometriose profonde avec atteinte digestive, urétrale avec ablation d’une trompe et adhérences. Je connais la signification de Jacques Martel mais j’aimerais connaître votre interprétation. La maladie évoluant encore semble tenter de me faire comprendre que je n’ai toujours pas compris le sens ....
    Et dans un second temps, j’aimerais également connaître votre interprétation des kystes siégeant au niveau de la vulve. J’en suis à mon 7e dont 6
    qui ce sont transformés en bartholinite et donc opérés. Celui ci ne semble pas se trouver sur la glande de Bartholin mais plutot sur la partie supérieure de la petite lèvre. Évidemment je vais consulter mais à votre avis, que signifie ces kystes qui reviennent sans cesse à cette partie du corps?
    Un grand merci Chantal
    Manon
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 06/09/2018
      Bonjour Marion, Comme vous le savez L’endometriose exprime un problème avec la maternité, soit une peur qui peut venir de sa propre mère ou par rapport à une expérience personnelle douloureuse. Cela peut avoir différentes causes. En connaitre l’origine ne suffit pas à régler le problème, avec la volonté seule ça ne fonctionne pas. Il est nécessaire d’effectuer une transformation au niveau de la mémoire émotionnelle. Cela consiste à retrouver le moment précis où cela c’est passé afin d’apporter une transformation. Pour cela nous devons faire une régression durant laquelle nous retrouvons le moment où l’interprétation (peur, souffrance, etc) c’est imprimée dans la mémoire émotionnelle, de façon à pouvoir imprimer la nouvelle compréhension de la situation. C’est ce que j’appelle une « libération de la mémoire émotionnelle ». C’est cette dernière étape qui stoppe l’évolution de la maladie. Les kystes peuvent exprimer un besoin d’être touché. Sur la vulve, ils expriment un manque par rapport à la sexualité. En ce qui concerne la libération émotionnelle, elle peut se faire en séance individuelle de 1h à 2h coût 75€. Ou en groupe, lors d’un stage. Les séances individuelles peuvent se faire sur rendez-vous et sur Skype. Vous pouvez me joindre : chantal_feugnet@yahoo.fr ou 60.67.56.94.99 Chaleureusement Chantal
  • Clermont
    • 49. Clermont Le 11/04/2018
    Bonjour Chantal,
    Un de mes amis m'écrit ceci aujourd'hui et, en cherchant de que symboliquement pouvaient exprimer les névralgies faciales, je me suis arrêtée sur votre site.
    Je me suis dit que votre compréhension émotionnelle pouvait être une heureuse coIncidence !
    Voici ce que cet ami m'écrit :" Les névralgies touchent en général d'abord la machoire supérieure (pas d'intervention dentaire récente, sinon qu'en 2012 le dentiste m'a enlevé une couronne presque neuve en pensant que ça venait de là... sans résultat). Très vite cela monte autour de l'oeil et dans le sinus supérieur gauche (frontal), très douloureux, quasi continu, avec des pointes à 8-9 / 10 sur l'échelle de la douleur...Le toubib m'a mis sous Tegretol + Lyrica, mais l'effet principal est de me mettre dans le coltar (vertiges, troubles de la vision, somnolence etc. + grosse fatigue). Là je prends juste de l'Ixprim (Tramadol - Paracétamol, 3 à 4 par jour) mais dès que j'arrête ça recommence. IRM demain.

    Historique : première grosse crise en fin déc. 2011 et janvier 2012 (3 mois après le décès de Liliane...), puis ça revient chaque année en fin d'hiver (durée entre 4 et 6 semaines "garanti"). J'étais effectivement TRES fatigué à ce moment... mais sinon je ne vois pas d'événement médical ou traumatique à cette période de l'année.".
    D'ores et déjà, merci pour votre aide et en attendant vos précieux analyse et conseils, je vous souhaite une très belle journée.
    Domie
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 14/04/2018
      Bonjour Domie, Les névralgies expriment qu’il y a eu un court-circuit au niveau des nerfs et de ce qu’ils communiquent. Ce court-circuit exprime un manque ou une surchauffe (pression). Ce qui retient mon attention c’est votre première grosse crise, 3 mois après le décès de Liliane. La piste que cela nous donne c’est que le processus de deuil est resté boqué dans une étape. Notre société ne nous aide pas dans ce processus. Tout d’abord il nous faut un peu de temps 1à 2 ans. Durant lesquels nous allons franchir 5 étapes : le déni, la colère, le chagrin, le marchandage et enfin l’acceptation de la mort. Celle du défunt et aussi la notre. On peut rester bloqué de nombreuses années. Pour en sortir il est nécessaire de transformer un fausse croyance, comme celle de se croire responsable de quelque chose. Rien ne peux changer la finalité, de toutes façons la personne et quelque soit l’âge serait partie. Nous devons laisser couler nos larmes, elles sont là pour exprimer notre chagrin et nous avons aussi le droit d'être en colère, c'est humain. Les questions à se poser : Est-ce que je m’inquiète pour ceux que j’aime ? Aurai-je peur de ce que les autres pourraient dire ou penser par rapport à un échec de l’un de mes enfants ou de quelqu’un que je considère comme tel ? Peut-être êtes vous coincé dans l’étape du marchandage ? Cette étape est celle de la culpabilité, on se dit ; si j’avais fait ceci….. Si j’avais dit cela………Si j’étais allé la voir………..ect. Le conseil: mettez des mots sur vos ressentis, allez sur sa tombe et dites, ce que vous ne lui avez jamais dit; que vous n'avez pas pu dire et dites lui au-revoir. Chaleureusement Chantal
  • SACHA
    • 50. SACHA Le 06/04/2018
    Merci! J'ai lu votre réponse et la rosée s'est déposée sur mes joues. Cette dernière phrase : "se pourrait-il
    que vous ayez besoin d'autonomie, mais quand prenant votre espace, votre liberté vous vous sentiez coupable envers quelqu'un que vous aimez" est si VRAI! Merci, je vais poursuivre mon chemin de femme et reprendre ma respiration durant cet arrêt. Je sais que le temps s'écoule et qu'il ne me manque qu'un peu plus de courage et de confiance. Beau chemin pour vous
  • Sacha
    • 51. Sacha Le 06/04/2018
    Bonjour,
    Il y a quinze jours, je me suis cassée des côtes, la K6, K7 et la K8, le tout côté gauche. Il y a deux jours après avoir dégusté des figues sèches, un petit grain s'est déposé dans ma gorge, une quinte de toux énorme, à pleurer. Le grain est resté toute la journée, la toux revenant par moment Résultat de cet excellent met, les côtes ont recassé! Je crois comprendre qu'il me faut me poser mais auriez-vous une autre approche? Je vous remercie à l'avance. Il y a toujours un côté positif, j'ai du temps, je reprend la méditation, mes lectures sur les énergies et j'ai trouvé votre site(bien intéressant.
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 06/04/2018
      Bonjour Sacha, La première question à se poser, c’est que s’est-il passé, dans votre vie, il y a 15 jours, avant que vous ne cassiez vos côtes ? Les côtes représentent la protection de mon cœur. Donc je suis vulnérable aux pressions extérieures face à l’amour. A mon besoin d’autonomie, à mon besoin d’espace. Me serais-je senti coupable d’avoir laissé tomber ceux qui comptaient pour moi ? En ce qui concerne le grain de figue. A quoi pensiez-vous lorsque que vous avez mangé ces figues ? Il s’agit d’une fausse route. C'est-à-dire que la direction que vos pensées vous font prendre n’est pas bonne pour vous. Se pourrait-il que vous ayez besoin d'autonomie, mais qu'en prenant votre espace, votre liberté, vous vous sentiez coupable envers quelqu'un que vous aimez? Chaleureusement Chantal
  • VALLé
    • 52. VALLé Le 01/02/2018
    Bonjour, j'aimerais connaître la symbolique qui correspond aux douleurs dans les adducteurs, en l'occurrence du côté droit ; merci d'avance CORDIALEMENT
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 02/02/2018
      Bonjour Madame Vallé, Pour répondre à votre question: Tout d'abord, il faut regarder quand, ces douleurs sont apparues? Que se passait-il dans votre vie? Les douleurs indiquent qu'il y a un sentiment inconscient de culpabilité. Le côté droit correspond à la masculinité, qui symbolise le mental et l'action. Les muscles adducteurs relient les os de l'articulation entre eux. Symboliquement ils sont reliés au mental. Ce qui indique une tendance à se dévaloriser. Le mental veut aller dans une direction, alors que mon énergie profonde et spirituelle, celle de mes os, de ma structure veulent aller dans une autre. Est-ce que les douleurs sont proches du genoux ou des hanches? De toutes façons il s'agit de flexibilité. Pour cela, il est nécessaire de se dégager d'un sentiment inconscient de culpabilité au sujet d'une action. Il y a de la colère à sortir. Pour ensuite pardonner, c'est à dire accepter que les choses se soit passées ainsi. A soi ou à quelqu'un, un homme peut-être. Chaleureusement Chantal
  • Marie ( je suis la jeune fille que vous avez eu au téléphone )
    • 53. Marie ( je suis la jeune fille que vous avez eu au téléphone ) Le 23/01/2018
    Bonjour
    Je suis marie alyari
    La jeune fille que vous avez eu au téléphone
    Je vous adresse le rêve qui me préoccupe
    " il y avait un ciel bleu et soudain un doigt et une lumiere blanche apparaît de manière verticale et un homme habillé de blanc apparaît dans ma ville. Il marchait je le voyais de profil il avait l'air détendu ( je pensais que c'était jesus le fils de Dieu) . Puis un homme court vers Moi en me disant : cachez vous et je me suis cachée." Puis je me suis réveillée.
    J'ai fait ce rêve le lendemain du jour où j'ai été demander pardon pour les peches a l'église de la Rue du Bac où il y a eu des apparitions de la vierge Marie.
    C'était un week end ou j'ai été chez mon pere à paris en avril 2916 l'année ou j'ai découvert l'existence de Dieu avant de tomber malade psychiquement.
    Je vous remercie
    Cordialement
    Marie
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 26/01/2018
      Bonjour Marie, Le ciel, c’est la voie du salut, il symbolise le fait qu’il n’y a pas de limites. Le doigt, de quel doigt s’agit-il ? Il peut indiquer une direction, mettre le doigt sur un problème, indiquer que la résolution est en vous. La lumière, le pouvoir, c’est la sagesse, la capacité à discerner, à comprendre une situation. Un homme, c’est votre capacité à réfléchir, à analyser, à discerner. Les vêtements représentent les rôles, les attitudes. La couleur blanche, c’est la vérité, la pureté. Jésus, c’est un grand enseignant, votre Moi supérieur. Un autre homme inconnu, un autre aspect masculin de vous, mais dont vous n’êtes pas consciente, votre mental, peut-être. Il court vers vous, il représente votre peur. Auriez-vous peur de la vérité ? Auriez-vous peur d’être coupable ? Mais de quoi ? La veille, vous aviez demandé pardon, mais pour quels pêchés ? Comment votre père voit-il Dieu ? Quelle relation avez-vous avec votre père? Bonne ou mauvaise? De quelle maladie psychique êtes-vous atteinte ? Quel diagnostique le médecin a-t-il posé? Et votre mère, comment voit-elle Dieu ? La religion ? Pour les traces noires sur votre peau, essayez de vous souvenir ce qui c'est passé avant, qu'elles n'apparaissent. Sont-elles revenues? Souvent? Ces questions peuvent nous donner des pistes pour comprendre votre problème. Chaleureusement Chantal
  • Sandrine Lalande
    • 54. Sandrine Lalande Le 04/11/2017
    Bonjour Chantal
    Mon rêve...car je ne sais pas si je rêvais car j’avais comme le sentiment d’être bien éveillée et consciente je me trouvais dans mon lit et soudainement je me suis sentie tirée par les pieds et je me suis retrouvé au sol à côté de lui mon lit ,sur lequel je suis remontée immédiatement en criant :laissez -moi tranquille !
    J’ai été appelé à l’eveiL spitiuel car je me suis toujours demandé quel était le sens de notre venue sur notre terre .
    Dans l’atrente de vous lire ,je vous transmets toute ma gratitude.
    Sandrine
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 06/11/2017
      Bonjour Sandrine, Le lit représente le pont entre le conscient et l’inconscient. Et dans certains rêves on a l’impression que ce que l'on vit est vrai. Cependant ce que vous me racontez est assez violent. Il s’agit plus de médiumnité que d’éveil de conscience. L’éveil de conscience nous amène à comprendre que nous avons un aspect lumineux en nous, un sage intérieur qui peut nous guider sur notre mission de vie. Et lui n'est pas violent et il ne cherche pas à nous faire peur. La médiumnité signifie que nous avons la possibilité de communiquer avec l’invisible, avec des entités qui ne font plus parties du monde des vivants. Et ces entités errent parfois dans un monde intermédiaire, Certaines essaient d’avoir des contacts avec les vivants pour qu’on les aide à trouver la lumière. Tandis que d’autres veulent s’amuser avec nous. Dans ce cas je vous conseille de chercher autour de vous des personnes qui peuvent vous aider à vous en libérer. Si vous ne connaissez personne je pourrai vous donner une adresse. Chaleureusement Chantal
  • Leroux Nicole
    Bonjour Chantal Merci pour votre site et vos articles. Je suis loin et en ce moment où j'ai l'impression que tout va mal, trop fauchée pour envisager de faire votre stage. Quelque fois on est très perdue ! C'est vrai que je ne parle pas de ce qui m'arrive, parce que je ne sais pas à qui en parler et que je n'ai pas l'habitude de me confier et de faire confiance.J'ai un carcinome cannalaire in situ donc, pas de cancer sauf si il se développe, il faudrait enlever les microcalcifications mais comme elles sont mal placées on veut m'enlever le sein gauche, ce qui mérite reflexion, le bout de mon sein a une lésion qui ne cicatrise pas. Je cherche du côté énergétique ce qui a provoqué cela. J'ai eu une enfance dure sous couvert de normalité, sans tendresse et sans attention. J'ai noté ce que vous écrivez sur les parties du corps, c'était ma recherche lorsque je suis arrivée sur votre site. Si vous avez des conseils, je suis preneuse et sinon, pas grave, merci déja pour ce que j'ai lu. Bien à vous. Nicole
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 06/11/2017
      Bonjour Nicole, Je suis d’accord avec vous une ablation du sein, cela mérite réflexion. Avant de vous répondre je vais devoir vous poser quelques questions. Vos réponses me donneront des pistes pour cibler la cause profonde de cette maladie. Depuis quand savez-vous que vous avez ce carcinome, à quelle date a été posé le diagnostic ? Que se passait-il à ce moment là dans votre vie ? Quelle situation viviez-vous ? Avez-vous vécu une séparation ? Si oui, à quel point cette personne était-elle proche, compagnon, meilleure amie, enfant, etc ? Ressentez-vous un sentiment de culpabilité ? Vous me partagez que dans votre enfance vous n’avez pas reçu de tendresse. Ce pourrait-il que dans cette situation, vous vous soyez sentie déchirée par cette séparation et qu’aujourd’hui vous auriez besoin qu’on s’occupe de vous ? Vous dites être perdue, je crois que vous avez vraiment besoin de parler à quelqu’un, Si vous ne voulez pas que votre histoire soit exposée publiquement, vous pouvez me répondre à mon adresse mail : chantal_feugnet@yahoo.fr A bientôt Chaleureusement Chantal
  • de Rougemont
    • 56. de Rougemont Le 23/10/2017
    Bonjour,

    Je ne sais plus qui je suis, je vais bientôt avoir 35 ans. Tout ce que je crois être de ma vie d'avant est amené à disparaître concrètement. Que puis-je aire pour me redécouvrir sans peur? Je pratique Vipassana mais cela n'est pas assez. Je dois mourir sur un certain plan. Quel est l'étape qui vient maintenant?
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 26/10/2017
      Bonjour Myriam, Tout d’abord, vous avez un deuil à faire sur votre passé. Un deuil demande du temps. C’est à dire qu’il y a des étapes, des états d’âme à franchir. Qui sont au nombre de cinq, il n’y a pas d’ordre : Le déni (non je ne veux pas), la colère (s’est pas juste) le chagrin (laisser couler ses larmes), l’abattement (état un peu dépressif) le marchandage (et si j’avais dis…fais…etc. Etape de culpabilité) tout ceci est parfaitement normal pour arriver à accepter que ce passé est vraiment mort. Identifiez les étapes que vous avez déjà franchies et regardez celles qu'il reste encore à franchir. Ensuite, la peur est une émotion, comme pour toutes les émotions, elle est utile. Cependant, il n’est pas nécessaire de se laisser submerger par elle. Le conseil : se poser, 3 grandes respirations profondes, se poser la question : de quoi ai-je peur ? Identifier sa peur, mettre des mots dessus. Puis regarder s’il y a un réel danger dans votre vie ? Exemple : j’ai peur de ne pas arriver à mettre en place…… un projet particulier. Lorsque l’on donne trop d’importance à la peur, elle nous fait imaginer ce qui nous fait peur. Comme notre imagination est créative, si on se laisse aller là-dedans, nous attirons à nous ce que justement nous ne voulons. En identifiant notre peur elle perd de son pouvoir. Parce qu’il y a autant de chance que ce projet fonctionne, que de malchance qu’il rate. Donc regardons le côté positif, c’est ainsi que nous lui donnons du pouvoir. Donc pour donner du pouvoir à notre imagination créative, laissons-nous aller à la joie que nous éprouvons à voir notre projet abouti et réussi. Ainsi nous attirons vers nous les opportunités nécessaires à sa réalisation. Il est nécessaire de pratiquer cette imagination créative tous les jours, jusqu'à la réalisation du projet quel qu'il soit. Chaleureusement Chantal
  • Cécile
    • 57. Cécile Le 17/07/2017
    Bonjour Chantal,

    Je sors d'un stage de musique de chambre qui a été très intense (beaucoup de travail, de rencontres, d'émotions, de fatigue) et éprouvant pour moi.
    J'ai rencontré plein de gens que j'ai trouvés merveilleux et ils m'ont renvoyé une image de moi très positive que j'ai dû accepter comme juste, mais difficile à digérer.

    Une femme m'a dit qu'elle me trouvait figée et qu'elle avait l'impression que j'étais coincée dans une sorte de paraitre (que je faisais du théâtre ?)
    Sur le coup, je n'ai pas compris.

    Et la même et une autre personne trouvaient que la pub pour le parfum Nina de Nina Ricci était parfait pour parler de moi : des choses différentes et contrastées, voire contradictoires qui cohabitent en moi, avec un côté angélique/virginal et un autre beaucoup plus sombre qui pouvait faire peur.

    Dans les jours qui on suivi, trois images ont émergées :

    *Celle d'un cheval de bois qui tourne sur un manège (plein de couleurs, une musique de fête foraine que j'adore, mais la surprise et la frustration de tourner en rond alors que la foule passe et se renouvelle sans cesse autour de moi). A la fin je suis triste et j'ai la gorge qui se noue (alors qu'au début je suis très heureuse, enivrée par la rotation du manège).

    *Celle d'une statue de femme en marbre au milieu d'une fontaine sur une place très fréquentée. J'observe la vie parisienne très animée autour de moi et je me sens vivante. Et l'image se transforme. Je suis la Vénus de Milo. Je n'ai plus de bras. Je crie "rendez-moi mes bras" et je suis en colère. Je ne me sens plus vivante du tout. Ou alors je suis la femme de la fontaine avec plein de grenouilles dans le jardin de Versailles. Il n'y a personne autour de moi. C'est beau, mais je me sens tellement seule et je me fait chier.

    *Celle du tableau de Boticelli la Naissance de Vénus.
    Je suis un tableau vivant. J'incarne la Vénus et , depuis mon cadre suspendu dans un couloir du Louvres, je raconte ma vie géniale de déesse marine aux autres stagiaires. Ils applaudissent. Crient "bravo", "encore". Et puis ils s'en vont voir ailleurs. Et d'un coup, toute la mer de mon tableau est dépeuplée. Je cours vers le cadre. Le cadre ne me laisse pas sortir. Juste quelques cheveux qui flottent sur les moulures. Agrippée aux moulures dorées, je crie "laissez-moi sortir", "je veux sortir", "ce n'est plus drôle". La panique me prend.Mais je me dis que peut-être je peux sortir par l'autre côté (en traversant l'océan peint sur le tableau et en effaçant mon image du premier plan). Et là j'ai peur en pensant à tout ce qu'il y a dans l'eau (de monstres, de tempêtes, de courants).

    Le stage est fini depuis jeudi.
    J'ai mal depuis lundi soir - il y a huit jours (nous avons discuté ensemble lundi midi).
    Chaque jour, la douleur est différente, mais toujours intense, très localisée. Elle s'en va quand j'ai l'impression d'avoir mis le doigt sur ce qui n'allait pas.
    Mais depuis, chaque matin, je suis réveillée vers 4h par la douleur. Elle mute, se déplace, change de forme et me travaille au corps.
    J'en ai marre. Je veux que ça s'arrête.
    J'ai l'impression d'avoir tout fait pour aider (bains, massages, sieste, repos, humour, dessin, discussion avec ma mère, mon frère, mon mari, mon père, mon oncle, pleurer, écouter de la musique, laisser sortir et accepter tout ce qui vient, coupe de cheveux, manucure, envisager de changer de travail).

    Rien n'y fait.
    Chaque matin, certains trucs ont guéri (une douleur au genou, une plaie suintante entre deux orteils, un début d'otite) ; aussi vite qu'ils étaient venus, ils repartent.

    Sauf que chaque matin ça recommence.

    Ce matin, ce sont les yeux et la gorge qui brûlent, le talon, le mollet gauche, le bout des doigts et les pieds qui sont tout écorchés, le cou et le diaphragme qui sont douloureux.

    Je suis à bout et je veux que ça s'arrête.
    Un conseil à me donner?
    Je ne sais plus quoi faire.
    Des idées?

    Cécile
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 22/08/2017
      Bonjour Cécile, * Le manège indique qu’effectivement vous tournez en tond avec vos vieux schémas répétitifs. Ce sont des modes de comportements que vous avez créé dans votre petite enfance et que vous avez oubliés. Ils sont devenus inconscients. La musique : c’est la beauté, l’harmonie, la paix intérieure. C’est ce que vous cherchez. Seulement, tant que vous n’aurez pas été chercher, avec un thérapeute, ces comportements oubliés, vous allez tourner en rond. Vous changer de personnes, malheureusement elles évoquent toutes un ou des souvenirs inconscients qui réveillent une matrice dans votre mémoire et active un comportement en écho. * Une statue représente un esprit mort sous une apparence magnifique, vous observez la vie sociale, animée et bruyante vous avez l’impression d’être vivante, mais ce n’est pas réel. Dans la vie sociale nous sommes en représentation, mais les comportements que chacun utilise ne sont qu’une façade, ils ne traduisent pas ce qui se passe réellement au fond. La Vénus de Milo, c’est pareil, c’est une statue, elle a perdu ses bras. Les bras nous permettent de prendre ceux que nous aimons dans nos bras de les serrer sur notre cœur. En sommes de leurs exprimer notre amour. Vous demander aux autres de vous rendre vos bras, alors que c’est vous qui, pour vous protéger, vous êtes enfermée dans un carcan de pierre. Vous êtes la seule à pouvoir vous en libérer (avec de l’aide). * Vénus représente la beauté, la joie de vivre, l’enivrement, le plaisir, le raffinement, la tendresse. Mais dans ces flachs, ce ne sont que des apparences et une histoire que vous vous racontez à laquelle vous vous voulez croire et qui vous enferme. Il est vrai que pour sortir du cadre dans lequel vous vous êtes enfermée, il est nécessaire traverser ce que nous appelons notre « ombre », le vécu avec ses émotions oubliées qui nous font si peur parce que nous les voyons aujourd’hui comme des monstres. Le conseil : il est nécessaire que vous commenciez un travail thérapeutique pour vous libérer de ce cadre dans lequel vous êtes enfermée, il s’agit d’affronter vos peurs pour les dépasser et vous apercevoir qu’elles n’étaient en réalité que des chimères. Le stage que vous avez fait vous a bousculé émotionnellement et inconsciemment, plus que vous ne le pensez. C’est une bonne chose, vous avez juste besoin d’un suivi personnel. Tous les maux de votre corps expriment, votre colère et un sentiment inconscient de culpabilité. Il est important de les identifier: De quelle colère s'agit-il? Et de quel sentiment de culpabilité? Vous ne pouvez le faire seule, parce qu’une fois fait qu’allez vous en faire ? Le but est de vous en libérer et c’est le travail du thérapeute de vous guider. Je peux vous proposer des séances par Skype si vous habitez trop loin (06.67.56.94.99).Ou avec quelqu'un d'autre, mais ne restez pas comme ça. Chaleureusement Chantal
  • canelle
    • 58. canelle Le 23/03/2017
    Bonjour
    J'ai détecté une boule sous mon annulaire gauche et entre celui-ci et l'auriculaire, puis une boule entre l'annulaire et l'auriculaire droit. Je pense à la maladie de DUPUYTREN. Quel serait la symbolique de ces maux svp. Merci pour votre réponse.
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 23/03/2017
      Bonjour Cannelle, La première question à vous poser : quand avez-vous détecté ces boules ? Puis essayez de vous souvenir de ce que vous avez fait la veille ? Quelle situation viviez-vous ? Avec qui ? Qu’avez-vous ressenti ? La maladie de Dupuytren se diagnostique surtout lorsque les doigts sont repliés sur la paume de la main et même avec l’autre main on n’arrive pas à les ouvrir. Dans ce cas, il s’agit d’un repli sur soi. Cela ne semble pas être votre cas. Cependant une petite boule peut être un kyste. Comme il s’agit de l’annulaire qui représente les unions, et que l’auriculaire représente les enfants, se pourrait-il que vous ayez besoin de plus d’encouragement ou de soutient dans ce que vous faites ou entreprenez ? J'espère que mes questions vont vous aider à trouver une piste. Pour ensuite apporter une transformation aux croyances qui ont générées ces boules. Chaleureusement Chantal
  • Voiseau
    • 59. Voiseau Le 15/02/2017
    Bonjour Chantal,
    Il y a six ans a été diagnostiqué la maladie de Lyme après un an de douleurs diffuses aux membres inférieurs et au bas ventre au point de ne plus pouvoir marcher. Cette maladie a été soigné (exclusivement par des plantes) mais certaines douleurs sont toujours présentes (peut-être camouflées par celles de Lyme). Aujourd'hui j'aurai une névralgie pudendale. Consciente qu'il y a un message derrière ces douleurs, un décodage serait le bienvenue. Merci d'avance Chantal pour votre recherche et votre réponse. Cordialement.
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 17/02/2017
      Bonjour Patricia, Pour regarder quel message se cache sous cette maladie, il est nécessaire de répondre à quelques questions. Vos réponses vont permettre de vous donner des pistes pour trouver de quoi il s’agit et quelles émotions certains évènements ont pu susciter. Il est nécessaire de remonter il y a six ans, que viviez-vous à cette époque ? Vous ne pouviez plus marcher, qu’est-ce que cela vous a permis de ne plus faire ? Ensuite en ce qui concerne les névralgies pudendale : regardez, aujourd’hui, qu’est-ce que cela vous empêche de faire ou d’avoir ? Pour avoir d’autres pistes, il est nécessaire que vous précisiez vos douleurs : envies fréquentes d'uriner, difficulté à uriner, constipation, brûlure anale, périnéale, labiale, clitoris, inguinale, uréthrale, corps étranger intra-rectal, faux besoins de défécation, de déchirure anale, rectale ou pelvienne, d'hyperexcitabilité sexuelle spontanée, lourdeur pelvienne ? De toutes façons il s’agit de la région du sacrum, du périnée, donc ma question : avez-vous, dans le passé, subi des attouchements ou plus, dans cette région ? Nos symptômes, nos douleurs, nous permettent parfois de ne plus faire certaines choses que nous n’osions pas dire, dans ces cas là le corps prend le relais et déclenche une maladie qui ne nous permet plus de faire ces choses la. Le but de retrouver ces peurs inconscientes, c’est de pouvoir transformer nos croyances, de quitter nos peurs, afin de prendre notre vie en main. J’espère vous avoir éclairé sur certains points. Chaleureusement Chantal
  • Jeremy
    • 60. Jeremy Le 10/02/2017
    Bonjour,
    j'ai 24ans et ressens des douleurs réccurantes depuis quelques années dans le coté gauche de mon corps, essentiellement coeur, sensations monopolisant mon esprit et ayant pour conséquences de penser et m'inquiéter sans cesse à ma respiration, occasionnant même des crises de tachycardie, pensant que le coeur pourrait s'arrêter.
    Le coté gauche concerne la polarité féminine, je pense donc à ma mère avec qui le partage d'amour est saturé.
    Cependant avec l'âge ça va de mieux en mieux.
    Pourrait il y avoir un autre rapport, ou alors quel est le remède pour me débarrasser de ces symptômes très handicapants au quotidien?
    Merci d'avance de m'accorder votre temps.
    Cordialement.
    Jeremy
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 13/02/2017
      Bonjour Jeremy, Tout d’abord, que s’est-il passé il y a quelques années ? Soyez précis, juste avant que ces douleurs se déclenchent ? De quoi auriez-vous pu avoir peur à cette époque ? Le côté gauche c’est bien le féminin, mais il peut s’agir de votre part féminine. Nous avons tous un masculin et un féminin. Il s’agit de notre sensibilité, de notre part affective, de nos émotions, de notre créativité. Qu’est qui aurait pu vous faire une telle frayeur que vous auriez eu peur de mourir ? Le cœur est en lien avec notre territoire, lieu, habitation, emploi, mais aussi les personnes qui nous sont chères. Quelque chose ou quelqu’un ce qui aurait ébranlé ma vie ? J'espère vous avoir un peu éclairé. Chaleureusement Chantal
  • Delaby
    • 61. Delaby Le 09/02/2017
    bonjour Chantal je souffre d'anosmie et d'aguesie depuis 2 ans suite à une grippe les orl consultés m'ont gentiment mais fermement dit désolés on peut rien faire pour vous la je n'en peux plus et je ne sais pas quoi faire je ne mange plus et je n'ai plus gout à rien merci de vos conseils
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 13/02/2017
      Bonjour, La grippe : notre corps nous envoie une alarme, il est temps de nous reposer. Si il y a encombrement des voies nasales, on peut se poser la question : suis-je confus entre le bien et le mal ? Entre ce que je ressens et ce que je pense ? Anosmie et agueusie, la perte de l’odorat et du goût: l’odorat et le goût participent aux plaisirs des sens. La question à vous poser : quand est-ce arriver ? Qu’ai-je vécu avant que la grippe ne se déclenche ? Suite à cet évènement, ai-je perdu ma joie de vivre ? Est-ce que je m’interdis de profiter des plaisirs de la vie ? Pourquoi ? Qu’est-ce que je ne peux plus sentir ? Parfois on ne se donne plus le droit aux plaisirs à cause d’un deuil ou d’une séparation, si on voit l’autre être malheureux. Il s’agit souvent d’un sentiment de culpabilité inconscient. Pour s’en libérer il est nécessaire de quitter la croyance que l’on est responsable du bonheur et donc du malheur des autres. Peu importe votre décision, l’autre a aussi un deuil à faire, on ne peut pas faire les choses à sa place. Vous avez surement pris la bonne décision. Peut -être une consultation avec un thérapeute pourrait vous aider. Je consulte aussi par Skype. Chaleureusement Chantal
  • villiers paul
    • 62. villiers paul Le 01/02/2017
    quelle peut être l'origine de l'algie vasculaire faciale en maladie symbolique du corp?
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 02/02/2017
      Bonjour Paul, Tout d’abord, pour comprendre la symbolique nous partons d’un questionnement. Les réponses que vous donnerez sont comme des pistes conduisant au message inconscient. Il serait utile que vous repartiez de la date ou période où ces douleurs ont commencé ? Que ce passait-il dans votre vie à ce moment là ? Ces indications sont primordiales dans cette recherche. Ensuite, les pistes sont : comme il s’agit du système vasculaire peut-être une tension veineuse de la face qui nous indique qu’il y a une mauvaise communication, du stress, des peurs, une perte d’amour, de joie de vivre ou un sentiment de dévalorisation. Le visage se rapporte à notre identité, à ce que nous montrons ou pas de nous-mêmes. Peut-être une menace si je montre mes sentiments ? Une mauvaise image de soi ? Peut-être avoir honte de son apparence, si je vis en fonction de l’image que je veux donner aux autres ? Est-ce que je reste à la surface des choses afin d’éviter d’entrer en contact avec mon moi profond ? Une fois que vous avez mis le doigt sur les sentiments et émotions ressentis, il est nécessaire d’opérer une transformation. C'est-à-dire que le sentiment de culpabilité ou de dévalorisation vient de la petite enfance, en retrouvant l’évènement originel, on peut effectuer une transformation pour retrouver l’estime de soi. Car la guérison demande que nous retrouvions un équilibre, une harmonie à l'intérieur de soi. La communication de soi avec soi-même. J’espère que ces pistes vous aideront dans votre démarche. Chaleureusement Chantal
  • Paola
    • 63. Paola Le 24/01/2017
    Bonjour Chantal,

    J'ai 25 ans et depuis une semaine, lorsque je rigole particulièrement fort, je me fais "pipi dessus"... Je n'en ressens pas l'envie avant, seulement les vannes s'ouvrent, et impossible de contrôler les quelques gouttes.. Il s'agit d'un phénomène qui m'arrivait étant petite lorsque je jouais avec ma soeur et que nos parents n'étaient pas là, ou à l'école.
    Étant adulte cela m'est arrivé une ou deux fois mais jamais si régulièrement !
    A quoi cela peut être dû ? J'ai déjà une idée sur la question mais j'aimerais beaucoup avoir votre éclairage.
    Merci d'avance, et belle journée à vous.
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 25/01/2017
      Bonjour Paola, Une perte d’urine involontaire a un rapport avec le contrôle. Se pourrait-il que vous ayez envie de contrôler des situations ou des gens ? Car cette perte de contrôle vous oblige à faire une prise de conscience. Pour être plus précise, les urines nous renvoient aux émotions négatives que nous devons éliminer. Dans votre cas, ce n’est que lorsque vous « rigoler particulièrement fort ». Et vous faites très justement un lien avec votre enfance lorsque : vous jouiez avec votre sœur et en l’absence des parents. Etaient-ils rigides sur certaines règles ? Le rire comme les larmes sont des soupapes pour libérer un stress, une peur. On peut rire parce que c’est amusant, mais aussi rire lors d’une situation triste mais que pleurer serait équivalent à montrer une faiblesse ! Se pourrait-il que dans votre enfance, en présence de vos parents, rire de cette façon aurait été réprimandé ? Pour savoir précisément de quelles émotions il s’agit, posez-vous la question de savoir : avec qui vous êtes, lorsque cela arrive ? A quoi vous pensiez juste avant de rire. Il se peut que cela vous arrive pour vous aider à lâcher des pensées rigides, que vous vous imposez pour vous protéger de votre sensibilité. Vous pouvez vivre une déception, ou une situation où vous renoncer à quelque chose, vous baissez les bras. Peut-être à cause d’une culpabilisation. Voici quelques pistes, j’espère qu’elles vous seront utilent. Chaleureusement Chantal
  • LESTAVEL ELISABETH
    • 64. LESTAVEL ELISABETH Le 07/12/2016
    La semaine dernière je suis tombée dans la rue éblouie par le soleil et je me suis réceptionnée sur le poignet droit et j'ai mal du poignet à l'épaule sans doute compression du nerf radial, je me demandais s'il fallait decoder la chute et aussi le membre superieur droit et qu'est ce que cela me dit à part de ralentir et etre moins dans le faire
    gratitude pur votre reponse
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 07/12/2016
      Bonjour Elisabeth, Je ne crois pas qu’il faille ralentir, mais au contraire agir. La première réponse est oui, il est nécessaire d’essayer de vous souvenir à quoi vous pensiez juste avant la chute ? Le soleil qui vous ébloui peut représenter qu’il y a quelque chose qui vous fascine et vous empêche de voir la réalité. Le poignet représente la souplesse, la flexibilité le changement de direction, la créativité, dans une action ou un travail. Le droit, il s’agit plus précisément d’une action, soit, que vous avez envie de faire, et que vous n’osez pas faire, soit que vous avez faite et que vous regrettez, peut-être par culpabilité. Il peut y avoir une résistance à votre créativité ? Et une soumission à une autorité. Les épaules portent mes joies, mes peines, mes responsabilités, et mes insécurités. Elles représentent ce ou ceux que je porte. C'est-à-dire que vous prenez, peut-être la charge de la responsabilité de quelqu’un. La compression du nerf radial, les muscles sont en lien avec mes pensées et mes nerfs reçoivent les infos de mes sentiments, de mes pensées et de mes sens. Là, il y a de la rigidité due à des tensions, d’où la compression. Peut-être vous sentez-vous coincée, prisonnière et de ne pas pouvoir dire ou faire quelque chose ? Chaleureusement Chantal
  • sivoyon marine
    • 65. sivoyon marine Le 07/11/2016
    Bonjour Chantal,

    Après avoir passé une nuit très belle avec un homme avec qui je commence à tisser de beaux liens. Je me suis réveillé le matin avec une plaque rouge à chaque poignet (dans l'intérieur des poignets) qui me grattait. C'est bien un endroit où j'ai eu de l'excéma étant petite mais sinon cette réaction immédiate est complètement nouvelle. C'est parti vite. Merci pour tes éclairages
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 29/11/2016
      Bonjour Marine, L’eczéma représente votre très grande sensibilité et vous ramène à une séparation vécue autrefois,, la perte de l’affection d’un être cher pour diverses raisons. Les poignets représentent la souplesse dans mes actions. Donc cette nouvelle relation vous a ramené à la peur de perdre l’affection que vous ressentez. Puis vous avez été rassurée et c’est parti. L'eczéma restera un signal d'alarme. Il est important de ne pas s'oublier soi-même. Chaleureusement Chantal
  • CARIE
    • 66. CARIE Le 21/07/2016
    Chantal,

    Je me permets à nouveau de vous écrire....
    Je subit des metrorragies depuis quasi un mois....
    Une rencontre il y a un an.... après 9 ans de "célibat". Maman d'un petit bout de 9 ans.Une rencontre qui donne du travail car bcp de conflits dus au fait que nous sommes deux miroirs et avec des blessures intérieures non guéries.
    Pour contraception des pilules mais toujours des metrorragies. Je décide de calculer et.... je tombe enceinte, après discussion nous décidons de ne pas alle au bout de cette aventure et ivg médicamenteuse en mai. Pose stérilet jaydess en juin durant les régles et continuité des règles donc dépose du stérilet puisque je nai pas voulu de médicaments et toujours règles, tel un robinet qui coule sans s'arrêter depuis un mois.... Gygy m'a donné une pilule pour contraception et arret saignements mais pour lheure jattends de comprendre pourquoi et peut etre faudrait il que je laisse mon corps en paix.... pouvez vous maider a comprendre.....
    Merci.... Carole
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 22/07/2016
      Bonjour Carole, La question à vous poser : Qu’est-ce qui a pu m’enlever ma joie concernant mon foyer ou ma famille ? Ou Ai-je le sentiment que je perds toujours ceux que j’aime ? La réponse vous donnera une piste sur la cause de vos saignements. Cependant, une transformation sera nécessaire. Vous écrivez que vous avez des blessures intérieures non guéries. Donc guérir ses blessures est important pour arrêter ses métrorragies. Peut-être serait-il nécessaire de consulter. J'utilise la libération de la mémoire émotionnelle. Cela consiste à retrouver l'évènement originel qui a produit la cause et d'apporter une transformation sur l'interprétation que l'on fait et qui n'est plus adapté à l'adulte que nous sommes devenus. Chaleureusement Chanta
  • Gemma
    • 67. Gemma Le 18/06/2016
    Merci Chantal pour votre retour.
    Je pense être effectivement marquée par l'exemple parental que j ai eu sauf que mon père n'imposait pas une soumission à ma mère mais que c'est elle seule qui décidait de se soumettre ( certainement son schéma d enfance) . et je reproduis la même chose J ai beaucoup de mal à prendre ma place au sein de mon couple ( 2ème divorce) car je me met en retrait, je me dis que c'est à moi de tout faire et que je passe en dernier faisant pour l autre ce que je ne fais pas pour moi même et de me taire quand ça ne m arrange pas. et mon compagnon prend forcement le dessus à un moment donné ...Ce qui fait que cela explose car je ne supporte pas cette tension interne . …Le souci est que j en suis consciente mais que je n arrive pas à faire autrement…comment sortir de ce conditionnement et de cet ancien schéma . je m'empêche de réussir à ce niveau, ( et aussi professionnellement d ailleurs..) …Je reste méfiante vis à vis de mon conjoint, ( ex) je ne me donne pas du tout pleinement et je ne sais pas pourquoi... Je ne sais pas si j ai été abusée enfant … quant à mon acnée, je crois que je rejette l homme mais j en sais rien en fait, je n arrive pas à trouver des réponses à vos questions à ce sujet..surtout que c'est nouveau. Merci beaucoup
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 18/06/2016
      Bonjour Gémma, Avoir pris conscience du modèle parental est déjà une première étape. Maintenant, la prochaine étape c'est la transformation de ce schéma. Il y a des méthodes pour y arriver, qui nécessitent de consulter. Vous ne pouvez pas faire ce travail toute seule. J'organise et j'anime, à la rentrée, un stage du 28 au 29 septembre 2016 "Apprendre à libérer sa mémoire émotionnelle" qui permet de faire cette transformation. Vous trouverez les informations sur la page "évènements" à droite de l'écran. Si vous êtes motivée pour vous libérer, je peux vous proposer une chambre pour 18€ de plus et la possibilité d'utiliser la cuisine pour vos repas. Je consulte aussi par Skype si le travail de groupe vous gêne. Bien qu'en groupe l'énergie développée soit un levier qui facilite les prises de conscience des causes profondes. Chaleureusement Chantal
  • Gemma
    • 68. Gemma Le 16/06/2016
    Rebonjour Chantal,
    j ai oublié de vous parler de mon acnée rosacé qui est apparu brusquement, il y a quelques mois alors que je n avais jamais fait d'acnée auparavant. Que signifie cette maladie de peau. Et la peau de mon visage est très abimée. merci Gemma
  • Gemma
    • 69. Gemma Le 16/06/2016
    Bonjour Chantal,
    Je souffre d un syndrome prémenstruel assez lourd, Je ressens des douleurs très intenses au moins 1 semaine voir 2 semaines avant l arrivée de mes règles, avec une fatigue tellement forte qu elle me paralyse et je ne peux vraiment rien faire et quand j essaie c'est comme ci mon corps m'en empêchait et le moindre effort me demande une énergie incroyable. quand à mon humeur à ce moment là … ou la la...J ai 40 ans, et ça a toujours été ainsi, mais les pires années étaient à l adolescence ou je ne pouvais même pas aller en cours ou je m'effondrais sur la table.
    Médicalement je n ai rien. J essaie de comprendre pourquoi mon utérus me fait autant souffrir. Y a T il un message? J ai 3 enfants et j ai subi 2 césariennes dont 1 en urgence. C'est quand même très invalidant et la j arrive à un tournant de ma vie ou ça me lasse. Aucun médecin n a de solution à part de prendre des anti inflammatoires. Que dois je comprendre . Merci
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 17/06/2016
      Bonjour Gemma, Le syndrome prémenstruel indique qu’il y a une difficulté avec sa féminité. Soit parce qu’on nous a dit que c’était normal de souffrir avant d’avoir ses règles. Soit parce qu’on a vu notre mère être trop soumise à notre père. Soit nos frères avaient le droit de faire des choses qui nous étaient interdites. Soit dans cette période on aimerait que notre conjoint soit plus attentionné. Soit on a été abusée par un homme. Dans tous ces cas, il y a une difficulté à accepter le principe féminin en nous. Question à se poser : ai-je rejeté ma condition de femme ou celle de ma mère ? Ou : ai-je le support et la compréhension de celui que j’aime ? On peut aussi s'interroger sur le fait que je ne peux pas être vraiment moi-même, parce que je suis troublée par les stéréotypes imposés par la société. Quel rôle je veux jouer? L’acné qui laisse des traces ou des cicatrices, chez l’adulte : symbolise un rejet plus marqué. Ai-je tendance à me rejeter, à me dévaloriser, à penser que je suis moins belle, moins attirante que les autres ? Ou est-ce que je cherche à m’isoler des autres, à me protéger de ceux qui pourraient vouloir m’abuser, en les repoussant avec mon acné ? Une fois que l'on a conscientisé ce qui se cache derrière cette souffrance, sentiment de culpabilité ou de rejet, il est nécessaire de faire une transformation dans nos croyances. C'est à dire que l'on peut aller chercher l'adolescente en nous pour nous réconcilier avec elle et l'aider à s'accepter telle que l'on est. A accepter d'être une femme et que cela ne nous empêche pas de faire ce que l'on veut. Chaleureusement Chantal
  • Véronique
    • 70. Véronique Le 03/05/2016
    Re bonjour Chantal, j'ai fait ce que vous m'avez dit et ce qui en est sorti est " crève, meurs , je ne pleurerais pas sur ta mort ".
    Mais par la suite, qq semaines plus tard, j'ai eu des violentes douleurs à la machoire qui s'était de nouveau déboitée, mais pas seulement.
    J'ai eu une infection dentaire avec une cellulite perimaxillaire.
    La dentiste a bien drainé le pus, mais je dois prendre des antibiotiques pour éliminer totalement l'infection.
    Seulement voilà, je n'arrive pas à avaler un comprimé en entier. J'ai une phobie des effets secondaires, et surtout une peur violente des réactions de mon corps, peur que mon corps ne supporte pas et que j'en meurs. En plus, les antibios ont bcp d'effets secondaires.
    Bizarrement, tout le temps de l'infection, je n'ai pris que des huiles essentielles et de l'homeopathie, mais dès que la dentiste m'a dit que dans la joue, c'était infecté, j'ai eu très peur , peur de faire une septicémie.
    je continue les HE, mais j'essaie aussi d'avaler les antibiotiques, sauf que je bloque au beau milieu et je recrache. J'arrive disons à en accepter entre le moitié et les 3/4, avec évidemment des maux de ventre, la gorge bloquée et la poitrine oppressée.
    Je me dis que sans antibio, je me mets en danger, mais en les prenant je me mets aussi en danger.
    Et la situation me parait insoluble.
    J'applique tous les jours de l'HE tea tree, du propolis, je mange des grosses quantités de fruits riches en vitamine C.

    Ma joue a vraiment beaucoup dégonflé.
    Je me suis posée la question à quoi me servait cette infection, et spontanément, j'ai répondu " à régler une bonne fois pour toutes mon manque de confiance en mon corps ". Seulement, avec ou sans médicament ?
    Je suis prise dans un tourment épouvantable, j'en ai marre qu'on me fasse peur avec les risques. Mon osteopathe me dit que je peux guérir sans, qu'en fait, c'est seulement et uniquement ma décision de guérir qui fera le travail.
    C'est dur de passer ses peurs.
    Je ne pensais pas que mon corps en arriverait à une telle extrémité et je lui en veux presque.
    Chantal, j'appelle au secours, je suis perdue.
    Personne ne m'écoute vraiment, et moi j'ai du mal à "m'entendre " ( j'ai des acouphènes depuis des années et ils ont commencé lors d'une visite d'un médecin un matin, j'avais des vertiges. Il m'a demandé si ça sifflait et non, pas encore. Mais j'ai eu tellement peur que ça siffle que 3 jours, j'ai déclenché les acouphènes ". Depuis, c'est constant depuis 20 ans.
    Qu'en pensez vous, quels bons conseils me donnez vous, que puis je fais pour guérir de tout ça ?
    Chaleureusement.
    Ps : jusqu'à présent, vous êtes celle qui m'a le plus aidé de façon juste , et le kyste vulvaire est quasiment parti.
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 05/05/2016
      Bonjour Véronique, Bon, une partie de votre colère est sortie avec ces paroles. Seulement il en est resté encore et surtout colère et culpabilité retournées contre vous. Tout ce qui est de la douleur exprime un sentiment de culpabilité inconscient. Vous ne voulez pas pleurer, pourtant nos larmes nous servent à laver notre souffrance. C’est un passage nécessaire. Peut-être pas sur « sa mort » mais sur vos blessures. Reconnaître que j’ai été victime de cette personne est un début pour s’en libérer. La mâchoire représente ma capacité à avaler une certaine réalité, ma force et ma capacité à choisir de m’ouvrir à quelque chose ou à quelqu’un. Lorsque je ne veux pas accepter qu’une personne ait pu me faire du mal, je m’obstine à ruminer ma rancœur. Et je me ferme à la vie. Les douleurs peuvent survenir parce que je serre les dents. Donc je refoule et je retiens ma colère, voire mon sentiment de vengeance. L’infection à une dent : signifie que j’ai une colère rentrée parce que j’en veux à une personne. Et oui, il s’agit d’une purification. Pour votre phobie des antibiotiques, il serait bon de remonter dans votre passé ou l’enfance afin de voir quand vous avez pris des antibois et que vous avez été malade ? Ou peut-être d’autres médicaments ? Vous avez sûrement vécu une situation ou vous avez fait une allergie à un médicament. Et l’enfant en vous réagit encore avec sa peur. La réponse à votre question nous indique que vous êtes en train de purifier votre passé. Dans lequel vous avez interprété que votre corps n’était pas votre ami. Là aussi : avez-vous eu une mère qui vous aurait fait peur afin que vous lui obéissiez ? Parfois, les mères qui ont peurs veulent contrôler leur enfant, elles leur font peur pour mieux les contrôler. Je constate que vous avez peur de ce que vous disent les médecins, comme si leurs paroles étaient la « vérité absolue ». C’est un peu comme si vous n’aviez pas la capacité discerner la vérité en mettant leurs paroles en doute ! Comme si vous ne vouliez pas désobéir à une autorité ? Oui notre corps est capable de s’auto-guérir. Sauf quand il y a une situation vécue où quelqu’un nous a fait croire le contraire et que cette croyance s'est imprimé dans notre inconscient. Ou lorsqu’on se sent coupable. Parce que dans ce cas l’inconscient cherche à nous punir. Le conseil c’est qu’il n’y a rien a faire pour guérir. Laissez faire le corps, il s’auto-guérit tout seul. Vous pouvez aussi prendre quelques fleurs de Bach (cherry plum, Cerato, walnut) par exemple, qui aident à diminuer les peurs et à dépasser cette situation. Par contre vous pouvez retrouver cette situation qui vous bloque afin de transformer cette croyance que les autres savent mieux que vous et votre corps. Chaleureusement Chantal
  • Veronique
    • 71. Veronique Le 04/04/2016
    Bonjour Chantal et un grand merci pour votre réponse qui m'a aidé. C'est vrai que je doutais de la réalité des faits.
    Ma soeur a porté plainte il y a 10 ans et la plainte a été classée sans suite. Ma soeur est décédée peu de temps après dans un accident, on a jamais su si elle avait volontairement dévié de sa route ou si elle avait perdu le contrôle de son véhicule.
    J'ai fais moi une grosse dépression, mais j'essaie de me battre pour en sortir.
    Et surtout, je voudrais arrêter de me sentir en guerre avec mon corps. J'ai peur par exemple de la fièvre, c'est similaire à une agression.
    J'ai toujours l'impression que mon corps veut me faire mourir.
    Alors, je vis tous les jours en hyper vigilance, tendue, nouée, perte d'appétit, insomnie, douleurs chroniques, vertiges, rhume, fatigue.
    Comment faire pour nouer une relation de confiance avec moi et me sentir bien avec moi même ?
    Bien chaleureusement
    Belle journée
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 04/04/2016
      Bonjour Véronique, C’est vrai qu’il est toujours difficile de prouver qu’on a été victime d’un viol. Cependant, on peut guérir. Il est nécessaire de vous réconcilier avec votre corps, c’est votre meilleur ami, il fait tout son possible pour vous garder en vie. Ce n’est pas lui le coupable, mais l’homme qui vous a fait cela. Dénoncez-le dans votre tête, ou sur un papier. Ecrivez toute votre colère avec des mots forts, ainsi vous exprimez vos émotions. Vous pourrez les brûler ensuite. Premièrement cessez de vous battre. Et pour cela travaillez le lâcher-prise, qui consiste à regarder la situation sous un autre angle. Certes vous avez été une victime. En reconnaissant cela vous commencez à vous réconciliez avec votre corps. Votre pire ennemi c’est le doute. Cependant, aujourd’hui vous prenez votre vie en main. La leçon à tirer de cet évènement, c’est qu’aujourd’hui vous ne vous laissez plus faire. Donc vous pouvez vous faire confiance. Le conseil : trouvez des cours de sophrologie, cette méthode vous apprendra à vous réconcilier avec votre corps. N’écoutez pas vos émotions de peurs, dépassez-les. Chaleureusement Chantal
  • Véronique
    • 72. Véronique Le 29/03/2016
    Bonjour Chantal,
    un grand merci déjà de m'avoir répondu au sujet de mon rêve ( le vélo à Paris ). Depuis, il s'est passé diverses choses qui ont un peu fait évoluer ma situation, mais cela reste fragile et lent.
    Néanmoins, j'ai compris que je devais cesser de m'épuiser dans d'aussi gros efforts. En faire, oui, mais en vivant aussi à côté.
    Cependant, j'ai encore des troubles à régler et celui qui me préoccupe en ce moment c'est un kyste sébacé vulvaire ( lèvre droite ) qui , si la gynéco le vide, revient de toute façon sans cesse.
    Je me suis posée la question comme vous l'indiquez " à quoi me sert-il ? " et ma réponse instantanée fut " à témoigner des agressions subies ". Puisque oui, je l'ai été enfant et je vis souvent des journées difficiles avec ces mémoires traumatisantes.
    Cette lèvre vaginale est aussi douloureuse, j'ai le rameau de l'ischion douloureux et donc, les terminaisons nerveuses à fleur de peau engendrent des douleurs.
    je vis avec ces agressions en moi, la brutalité vécue me plonge dans des peurs , des tensions musculaires, et encore ça va mieux au fil du temps et du travail psychologique effectué pour intégrer ces mémoires.
    Je recommence à dormir, mais j'ai encore parfois mal au bassin( j'ai vu ce que cela signifiait dans vos réponses ), des douleurs aux cuisses ( c'est dur d'avancer avec ce passé violent ). Mais je voudrais aider mon corps et éliminer ce kyste.
    Merci si vous avez une idée, des conseils, des suggestions.
    bien chaleureusement
    Belle journée à vous
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 30/03/2016
      Bonjour Véronique, Je suis contente de savoir que la lecture de votre rêve vous a aidé. Vous savez que ce travail demande de la patience, parce que nous devons intégrer cette connaissance. Je suppose que vous ne pouvez plus porter plainte, aussi je vous donne un conseil. Vous avez trouvez la réponse à votre question « à quoi me sert ce kyste ? » : « à témoigner….. » des préjudices subis. J’ajouterai que votre corps exprime : cela à bien existé ! Il ne veut pas l’oublié parce qu’il a besoin de reconnaissance. Pour que votre corps n’exprime plus ce témoignage, il est nécessaire que vous exprimiez avec des mots vos ressentis. C'est-à-dire que vous puissiez écrire toutes vos émotions d’impuissance, ect.. avec des mots. Vos sentiments de colère, de culpabilité, voire votre haine envers la personne qui vous a fait subir cette violence. C’est une forme de dénonciation, qui est nécessaire pour pouvoir accepter ce vécu. Parce que tant que vous n’aurez pas accepté (non pas dans le sens qu’il avait raison, mais que cela est bien arrivé), l’inacceptable m’est bien arrivé ! Parce que nous sommes bien d’accord c’est inacceptable. L’enfant en vous a besoin de cette reconnaissance. Comme votre corps, qui a emmagasiné votre souffrance, qu’il exprime avec ce kyste. Crever l’abcès physiquement ne suffit pas. Encore faut-il le crever psychiquement. Parce qu'ensuite vous pourrez dire non! tout naturellement, quand vous n'aurez pas envie qu'on touche votre corps. Chaleureusement Chantal
  • Marielle
    • 73. Marielle Le 14/03/2016
    Chere Chantal,
    Merci de votre reponse.
    Malheureusement, mon ami ne peut pas vous poser de questions puisqu'il ne parle pas francais.
    Ce matin, il m'a quitte et j'ai essaye de lui expliquer ce que voulait dire ses maladies selon le livre de Jacques Martel. Ses cystites indiquent qu'il ne trouve pas sa place dans notre liaison, chose qui m'a ete confirmee par une psychanalyste a qui j'ai parle brievement l'autre jour. (il est marie et de plus il vit dans le syndrome de Stockholm / femmes battues).
    Maintenant qu'il pense que nous n'avons pas d'avenir puisqu'il dit ne pas vouloir quitter sa femme, que va-t-il arriver a ses maladies (arterite et cystite)? Vont-elles s'estomper ou continuer a se manifester? Je pense qu'il m'a quittee sur un coup de tete parce qu'il est angoisse.
    Merci beaucoup de votre reponse.
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 14/03/2016
      Bonsoir Marielle, Je crois que vous avez intérêt à ne plus vous occuper des maladies de votre ami. S’il ne trouvait pas sa place alors il va aller mieux. Et s’il ne voulait pas quitter sa femme alors cette séparation c’est mieux pour vous. Par contre vous vous êtes entré dans un processus de deuil. Une séparation c’est toujours difficile à vivre. Se pourrait-il que les angoisses que vous sentez viennent de vous ? Vous ne pouvez rien pour lui. Cependant vous pouvez vous aider vous-mêmes, en acceptant de laisser libre cours à vos émotions. Bonne soirée Chantal
  • gemma
    • 74. gemma Le 07/03/2016
    Merci Chantal,
    Pour répondre à votre question, non je ne suis pas agressée à ce niveau; en revanche cette région a toujours été complètement bloquée ( sexualité, méfiance, tendue..) L ai je été dans l enfance sans que je men souvienne? ou peut être dans ma lignée?;; je ne sais pas juste que mon corps se manifeste très fort aujourd'hui.
    Si mon rêve est de bon présage , tant mieux car ces 2 dernières années ont été marquées d' épreuves successives extrêmement difficiles, j ai cru que je n y arriverai jamais.. je sors un peu la tête de l'eau; ce mal de dos reflète ma vie en tension, en suspens, en lutte…. l'épreuve est longue, et ce n'est pas si facile de décoder tous les messages, parfois je confonds intuition et peur; merci belle journée à vous aussi.
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 14/03/2016
      Bonsoir Gemma, Les tensions sont liées aux peurs. Et oui, l'intuition n'est pas une émotion et la peur en est une. Si il y a un vrai danger, bien sûr la fuite est la meilleur solution. Sinon, il s'agit de peur liées à des croyances, comme celle : je ne vais pas y arriver! Cette croyance contient une peur qui n'est pas juste, parce que si c'est votre désir, si cette décision vous procure de la joie, alors oui vous allez y arriver. Si Cette croyance est liée à un devoir, je dois faire ceci ou cela alors non on ne va pas y arriver. Et l'intuition c'est une info qui arrive juste au moment où on en a besoin. Pour dépasser les peurs prenez quelques fleurs de Bach, respirez par le ventre pour vous détendre. Bonne soirée Chantal
  • Gemma
    • 75. Gemma Le 28/02/2016
    Bonjour Chantal,
    alors je viens de vous écrire pour vous faire part d'un de mes rêves dans l autre rubrique…: peut être que tout est lié: Je souffre beaucoup du bas du dos, bassin, hanche, dernières lombaires... parfois j ai l'impression dêtre coupée horizontalement à ce niveau précis. J ai mal des 2 côtés mais le côté droit prédomine un peu plus avec un point bien précis parfois. J ai lu les significations concernant cette région. Oui je traverse une période difficile ou tout a basculé.
    Je suis confrontée à des décisions à prendre et à des peurs… et Ostéopathie, soins… ne me soulagent plus… C'est continue maintenant , donc épuisement car je dors très mal n arrivant pas à me tourner parfois et le déverrouillage le matin, ouwah … alors lVoilà voilà ..comment cerner au mieux tous ces signes, je sais que certaines difficultés résolues, les douleurs s'atténueront, mais comment faire le lien avec ce qui est à changer réellement? Merci beaucoup beaucoup.
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 02/03/2016
      Bonjour Gemma, Le bassin protège nos organes génitaux et sexuels. Etes-vous agressée à ce niveau ? les hanches, il y a une décision à prendre. La dernière lombaire : est-ce que je vais être capable d’y arriver ? Oui, il se peut que vous soyez coupée de vos émotions tant vous les avez refoulées. Votre rêve vous dit que bientôt une formidable opportunité viendra, ne la laissez pas passer. Les douleurs disparaitront quand vous aurez pris cette décision, dépassez vos peurs, demandez de l’aide, la société peut vous aider. Ne cherchez pas avec votre mental, écoutez votre intuition. Faites-vous confiance, vous êtes capable. Belle journée Chantal
  • Marielle
    • 76. Marielle Le 28/02/2016
    Bonjour Chantal,
    Je vous écris pour mon ami. Il souffre d'artérite à cellules géantes et cela nous pose problème car ses érections ne durent pas, il n'y a donc pas possibilité de faire l'amour comme avant (nous en sommes à notre 3eme relation en 36 ans et venons de reprendre il y a 5 mois, juste au moment du diagnostic).
    Il fait maintenant des cystites à répétition et il y a 3 mois cela a meme été jusqu'a la septicémie. Cela m'inquiète beaucoup. La semaine dernière, il a rechuté sans aller jusqu'a la septicémie mais il n'en etait pas très loin....
    Que faire?
    Merci beaucoup de votre reponse.
    Marielle
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 02/03/2016
      Bonjour Marielle, Vous vous ne pouvez rien pour lui. S'il a envie de poser des questions je peux lui répondre, mais vous ne pouvez pas faire les choses à sa place. Depuis que vous êtes revenus ensemble sa maladie empire. C'est à lui de voir pourquoi. Chaleureusement Chantal
  • Lisa
    • 77. Lisa Le 26/02/2016
    Bonjour Chantal et un grand merci pour votre réponse.
    Les douleurs à la cheville, mollet, genou et cuisse gauche sont parties, mais je vis maintenant avec une douleur "stagnante" aux muscles fessiers des deux côtés, tout en haut, à la jonction avec les lombaires. C'est une douleur plus vive quand je suis assise et si je masse un peu, ça va mieux un moment puis ça recommence.
    Et je peux ressentir aussi des douleurs dans tout le dos, comme si j'étais toujours dans un été de tension permanent.
    Je fais des crises d'angoisse depuis 10 ans avec des hauts et des bas. Et j'ai fait un gros travail sur moi, car j'ai été une enfant cabossée et maltraitée physiquement et psychologiquement par les 2 parents.
    Bref, malgré mes visites chez l'osteopathe, chez le chiropracteur, bientôt le kiné, rien ne se rêgle et je passe mon temps à régler des situations douloureuses et j'ai le sentiment de passer à côté de la vie, comme si mon corps ne me laissait aucun répit entre chaque blessure que j'évacue. Je ne peux donc pas me "poser ".. Je crois avoir compris, mais comment faire ? Je sais qu'il faut gratifier son corps, le remercier, mais là, franchement, j'ai du mal, il ne me propose que des douleurs qui, comme une autre personne ici vont et viennent en boucle...
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 02/03/2016
      Bonjour Lisa, Les fesses représentent notre pouvoir, les lombaires la force. Se pourrait-il que vous doutiez de votre force et de votre pouvoir ? La maltraitance fait naitre en soi un sentiment de culpabilité. Avoir le sentiment ne veut pas dire que vous soyez coupable, même si vos parents ont essayés de vous le faire croire. Il est nécessaire de transformer ce sentiment pour prendre possession de votre pouvoir. Le conseil : s’allonger et se concentrer sur la respiration, puis imaginez la petite fille que vous avez été, prenez-la dans vos bras et consolez-la. Dites lui que vous l’aimez et que vous ne laisserez plus jamais personne vous traiter comme ça ! Vous pouvez sortir votre colère sur vos parents, qui n’avaient pas le droit de vous traitez ainsi. Puis toujours avec la petite fille allez dans un lieu que vous aimez où vous vous sentez bien et imaginez une belle lumière qui descend du ciel et qui enveloppe entièrement, sentez la paix, la joie vous envahir. C’est un moyen pour guérir. Chaleureusement Chantal
  • Lisa
    • 78. Lisa Le 22/02/2016
    Bonjour Chantal, merci pour ce site très bien fait.
    Voilà, je souffre de ma jambe gauche depuis plusieurs semaines. J'ai consulté un chiropracteur qui a remis la cheville en place et m'a dit que pour la cuisse, ça venait du bassin. La douleur est partie puis revenue. J'ai vu un ostéopathe , lequel m'a montré mon "trajet " de douleur et m'a dit que c'était psychosomatique.
    J'ai mal soit à la cuisse, soit au genou, soit au mollet, soit à la cheville, parfois plusieurs points à la fois. Que signifie tout ceci ?
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 22/02/2016
      Bonjour Lisa, Première question, que s'est-il passé dans votre vie, il y a quelques semaines? Votre réponse vous donnera la piste sur le sujet déclencheur de vos maux. La jambe nous sert pour aller de l’avant dans notre vie. Le côté gauche indique qu’il s’agit de vos sentiments et émotions, qui vous en empêchent. La cheville nous permet de changer de direction. Se pourrait-il que vous ayez soit peur, soit peur d’être coupable si vous changez quelque chose dans votre vie, actuellement ? La cuisse représente nos réserves pour l’avenir, le bassin, il protège nos organes génitaux. Y aurait-il un danger de ce côté-là ? Les questions que je vous pose, peuvent vous permettent d’apporter des précisions. Le genou nous sert à plier, nous incliner, devant qui ou quoi ne voulez-vous pas vous incliner ? Le mollet nous permet d’aller plus vite. Se pourrait-il que vous ayez un projet et que vous vous inquiétiez parce qu’il n’avance pas assez vite ? Chaleureusement Chantal
  • Valerie
    • 79. Valerie Le 16/02/2016
    Bonjour, je m'adresse à vous car depuis plusieurs mois j'ai mal sur le côté gauche de mon corps .douleur dentaire ( molaire ) à la gorge côté gauche , mâchoire gauche ,épaule gauche tendinite calcification , jambe gauche (gêne haut de la cuisse ) genou gauche décharge électrique, psoriasis pustuleux paume de la main gauche .je n'arrive pas à me libérer de ses douleurs qui vont et viennent en boucles . D'où cela peut venir ? Merci à vous
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 18/02/2016
      Bonjour Valérie, Le côté gauche correspond au côté féminin. Si vous me donner le n° de votre molaire, on peut regarder de quoi elle parle. La mâchoire sert à broyer la nourriture, c’est une prédigestion, donc à disséquer, trier, ce qui est bon pour moi de ce qui ne l’est pas, qui sera éliminé. La gorge ? Qu’est-ce que vous n’exprimez pas ? C’est resté là. En exprimant notre ressenti, notre colère, nous éliminons ce qui ne nous est pas bénéfique. Sinon cela peut se transformer en rancœur. L’épaule : qu’est-ce que vous vous mettez sur les épaules ? Vous portez des poids qui ne sont pas à vous. Tendinite il y a de la colère et une forme de rigidité, peut-être inconsciente. La jambe sert à avancer, la cuisse représente nos réserves pour l’avenir. Le genou= flexibilité. Décharge électrique, on ne peut plus s’incliner. Le psoriasis de la main, indique qu’il y a une difficulté pour faire un deuil, peut-être lié au travail. La première question à vous poser : quand est-ce que le premier symptôme est arrivé ? Et que c’est-il passé juste avant ? C’est la piste sur la situation qui a servi de déclencheur. Vous pouvez regarder comment vous voulez raisonner alors que le féminin vous parle de sensibilité, d’écoutez votre cœur. Chaleureusement Chantal
  • lorena
    • 80. lorena Le 10/02/2016
    Bonjour Chantal,
    J'ai regulierement des crises de vertiges. Après une seance d'acupuncture celles ci avaient disparu. Seulement j'ai fais une chute de velo, et les vertiges sont depuis plus frequents et plus violents. Que peuvent vouloir dire ces vertiges ?
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 13/02/2016
      Bonjour Lorena, Les vertiges indiquent qu'il y a une perte d'équilibre. Auriez-vous perdu quelqu'un ou une situation qui vous aurait fait perdre vos repères? Le vélo aussi représente l'équilibre. L'acupuncture soulage, mais ne résout pas le problème. Perdre ses repères n'est pas grave. C'est même le signe d'un changement qui nous amène à nous créer de nouveaux repères. Il s'agit d'une évolution. La situation vous fait peut-être peur en ce moment. En l'acceptant, en ayant confiance en vous et vos capacités d'adaptation, les vertiges disparaitrons. Chaleureusement Chantal
  • DEWONCK
    • 81. DEWONCK Le 01/02/2016
    Bonjour, j'ai souvent des problèmes de dos, blocages très handicapants, douleur au niveau des lombaires, bassin qui "vrille" et m'empêche de marcher correctement voir de me lever. dernièrement j'ai fait une chute violent de cheval. Vertèbre L1 fracturée avec tassement et compression de la moelle épinière, entrainant une paralysie de la jambe gauche. j'ai dû être opérée d'urgence. j'ai récupéré la marche reste encore beaucoup de rééducation et de douleurs à gérer. j'aimerais comprendre pourquoi j'ai depuis mon plus jeune âge eu autant de problèmes avec mon dos et mon ventre de faite, puisque les deux sont liés.
    J'aurais aimé participer à votre stage du mois d'avril, mais je craint de ne pas être encore remise pour pouvoir faire de la route .
    d'avance merci pour votre réponse.
    et merci pour votre site, j'y ai trouvé des éléments de réponse.
    Cordialement
    Céline
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 07/02/2016
      Bonjour Céline, Je suis contente que vous ayez trouvé des éléments de réponse sur le site. Et j’espère que vous serez en mesure de participer au stage du mois d’avril car je serai ravie de vous rencontrer. J’avais prévu plus tôt ce stage et dernièrement j’ai senti qu’il fallait que je le programme plus tard. Je crois beaucoup à la synchronie. Je vais partir de cette chute de cheval, que se passait-il dans votre vie à ce moment là ? La chute, c’est un peu comme si votre inconscient avait brutalement tiré le frein à main. Comme pour vous empêcher de continuer dans une certaine direction. Vous trouverez dans votre réponse une piste sur la cause de cet accident. Lorsque nous ne trouvons pas de solution consciemment, l’inconscient utilise soit l’accident, soit la maladie pour nous permettre de prendre du recul sur la situation. Parce que la solution c’est le conscient qui peut et qui a la capacité pour trouver la réponse. Les problèmes de dos indiquent que la charge qu’on se met sur le dos est trop lourde à porter. On s’en demande trop. Peut-être que dans votre enfance, ceux qui avaient l’autorité en demandaient trop à la petite fille ? Le bassin représente le fait de se sentir en sécurité quand je m’élance dans la vie. Il accueille et protège les énergies de pouvoir. Savez-vous si votre mère a eu des problèmes quand elle vous portait dans son ventre ? Le ventre c’est aussi le siège des peurs. Les lombaires soutiennent le corps et protègent les organes génitaux siège de la créativité. Elles représentent ma sécurité, mon assurance et ma confiance en la vie. Lorsque la L1 est atteinte, elle indique qu’il y a un sentiment d’impuissance face à quelqu’un ou quelque chose. J’ai l’impression que je dois subir. Les os représentent la structure des lois et des principes du monde dans lequel je vis. Une fracture osseuse indique que je vis un conflit intérieur profond en relation avec la révolte contre une autorité, dont je veux me couper. La moelle épinière permet au cerveau de transmettre des données aux parties du corps concernées. Lorsqu’elle est touchée cela indique que je peux avoir de la difficulté à mettre en pratique mes pensées, ma créativité, à concrétiser mes désirs, mes besoins. Parce que je peux croire que je dois calculer, planifier pour atteindre la perfection. Et que je ne veux pas me tromper. Ainsi la spontanéité n’a pas de place dans ma vie. Alors qu’en réalité c’est lorsque je me trompe, que je fais des erreurs que j’apprends quelque chose. Sinon je n’apprends rien. C’est comme si mes démons intérieurs se battaient avec ma sagesse intérieure. Les douleurs sont souvent associées avec un sentiment de culpabilité et de peurs. Je peux avoir peur de me tromper ou de ne pas y arriver. La peur me fait crisper mes muscles, d’où la douleur. Comme nos pensées et notre imagination sont créatrices, le conseil que je vous donne, c’est d’utiliser ce temps de rééducation pour vous visualiser entrain de marcher normalement et vous remplacez la douleur par la joie en disant merci à la vie pour cette guérison. Chaleureusement Chantal
  • linda gerard
    • 82. linda gerard Le 20/01/2016
    Bonjour,
    On vient de m'enlever 2 calcul renaux du côté droit, en 2009 on m'a enlevé l'ovaire droit du a une torsion je suis célibataire depuis 2011 que cela signifie t'il?
    Merci de votre réponse
    Bonne journée a vous
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 23/01/2016
      Bonjour Linda, Les reins correspondent à la centrale de filtration dans le corps. Ils filtrent, le sang qui est chargé de déchets qui pourraient nous empoisonner. Ils participent à notre survie. Les calculs sont une cristallisation de certains éléments. La question à se poser : ai-je entretenu des émotions de peur, dont celle d’être tué, anéanti ou ruiné ? Etais-ce une relation qui vous empoisonnait ? Les ovaires représentent notre capacité à créer. Que viviez-vous en 2009 ? Est-ce que vous vouliez ou pas avoir un enfant ? Exprimiez-vous votre créativité ? De quelle manière ? Comment cela se passait avec votre compagnon ? Les calculs indiquent que vous n’êtes pas arrivée à éliminer le traumatisme du à cette situation, relation ou à cette séparation ? Chaleureusement Chantal
  • Sandrine
    • 83. Sandrine Le 14/01/2016
    Bonjour,
    Depuis ce matin, je soupçonne l'apparition d'un zona sur la hanche (et fesse) gauche. Je ressens des brulures pouvant irradier jusqu'à l'intérieur de la cuisse. Je me sens très fatiguée depuis 3 jours, plus que d'habitude. Je lis vos commentaires sur le rôle des hanches ainsi que le côté où se situe la douleur mais je souhaite avoir quelques informations complémentaires. Vous est-il possible de me renseigner ?
    Je vous remercie par avance de votre réponse.
    Sandrine
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 23/01/2016
      sandrine.marsal@hotmail.fr Sur : Questions 143 Bonjour Sandrine, Bonjour Sandrine, Le zona est une affection d’origine virale. Il concerne des émotions, colère mêlée de culpabilité et de peur, liées à une séparation. La hanche c’est le pouvoir de décision, les fesses c’est le pouvoir. Ce pourrait-il que vous ayez une décision à prendre qui pourrait vous séparer de quelqu’un ou bien avez-vous perdu quelqu’un ? Dans ce cas, il pourrait s’agir d’un sentiment : qu’est-ce que je vais devenir ? Chaleureusement Chantal
  • gourivaud
    • 84. gourivaud Le 20/12/2015
    bonjour
    cela fait plus d'un an que je souffre de la hanche droite et aucune des thérapies que j'ai suivie n'a donné de résultat .
    pourriez vous m'orienter vers une solution ?
    merci d'avance
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 21/12/2015
      Bonjour, Réponse à la question sur la hanche droite: La hanche représente ce sur quoi on s'appui pour avancer. Un problème ou des douleurs aux hanches sont souvent reliés avec une indécision. La première question: que c'est-il passé dans votre vie il y a un an? Est-ce une situation qui aurait pu avoir une incidence importante sur votre avenir, dans laquelle vous auriez eu peur d'avancer ou de vous engager ? Ou que vous ne vous soyez pas senti prêt? Le côté droit correspond à nos actions, à tout ce qu'il y a à faire dans cette situation. On peut être partagé entre l'envie d'avancer vers une nouvelle situation tandis qu'une autre part de nous peut avoir peur de perdre sa liberté, par exemple. Il y a donc un rapport avec l'autonomie. Avons-nous le droit de vivre pour soi ou bien devons-nous nous sacrifier pour les autres? Le conseil: se libérer du sentiment de culpabilité ou de la croyance que pour être aimé, nous devons faire des choses qui nous déplaisent? Peut-être attend-on que quelqu'un réponde à nos besoins ou qu'il comprenne nos besoins. Travailler l'autonomie, c'est se faire confiance, si nous avons un rêve à réaliser, cela veut dire que nous possédons au fond de nous toutes les capacités nécessaires pour y arriver. Et si quelqu'un pense le contraire c'est son droit, cela ne doit pas nous empêcher d'avancer. Bonnes fêtes Chantal
  • ROSSIGNOL
    • 85. ROSSIGNOL Le 17/12/2015
    Bonjour et merci pour cette possibilité que vous laissez de pouvoir vous exprimer des questionnements. J'ai 49 ans et je viens de me faire retirer l'ovaire droit, sur lequel s'était fixés des tissus d'endomètre, en très grande quantité. Je ne pense pas avoir déclenché cette endométriose auparavant, en tout cas, elle n'a jamais été diagnostiquée et, si elle existait, n'était pas massive. Pourriez-vous me donner votre sentiment par rapport à cette endométriose déclenchée si tardivement et sur sa symbolique ? Mais surtout, ma fille unique, jeune adulte se plaint de douleurs de règles aïgues et ce, depuis plusieurs mois. Le médecin a évoqué une possible endométriose... Je suis horrifiée à l'idée que çà puisse être le cas et dans la culpabilité la plus totale à l'idée d'avoir pu lui transmettre au niveau héréditaire... Nous entretenons pourtant une relation saine et équilibrée, avec de la confiance, du respect et du dialogue authentique. J'ai besoin d'être rassurée.....Merci beaucoup
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 19/12/2015
      Bonjour Mme Rossignol, L’endométriose est caractérisée par la présence de muqueuse utérine en dehors de sa localisation normale. Cette affection peut représenter une crainte d’avoir un enfant. Les raisons sont aussi différentes qu’il y a d’êtres humains. Auriez-vous eu peur de faire un enfant sur le tard ? Ou d’en faire un autre après votre fille ? Comment c’est passé votre première grossesse ? Auriez-vous eu peur de revivre les difficultés rencontrées lors des premières années de vie de votre fille ? Les règles douloureuses indiquent qu’il y a une difficulté à accepter notre féminité. Votre fille aurait-elle une crainte qui l’empêcherait d’avoir un enfant ? Posez ces questions à votre fille et laissez-la trouver ses réponses. Il y a une peur quelque part. Elle a besoin d’être rassurée. Elle n’est pas obligée de reproduire votre parcours de vie. En ce qui concerne votre culpabilité, vous pouvez la lâcher parce que ce genre de transmission ce fait d’inconscient à inconscient. Dans votre cas, je crois qu’il s’agit d’interprétations de part et d’autre, des évènements. Continuez à dialoguer et dites-lui qu’en identifiant sa peur, elle peut comprendre qu’elle n’a rien à craindre. Si vous avez d’autres questions n’hésitez pas. Chaleureusement Chantal.
  • guilhem
    • 86. guilhem Le 16/12/2015
    Bonjour,
    Jai declare un cancer ovarien en 2011, 2 ans et demi plus tard il recidivait, je suis de nouveau en rémission et depuis j' ai fais un zona cervical gauche et avant une crise de goutte alors que mon alimentation ne presente pas de risque.Depuis que cela est survenu je n'ai plus vraiment gout a la vie et je me sens mal dans ma peau, je souffre de douleurs articulaires aux pouce de la min droite et parfois mon genoux droit me fait mal.Je suis devenue obése suite aux traitements.Que devrais je comprendre !! Merci de bien vouloir m'eclairer
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 17/12/2015
      Bonjour Guilhem Questions : que s’est-il passé dans votre vie en 2011 ? Qu’avez-vous ressenti ? Un sentiment d’échec ou de culpabilité ou les deux ? Et en 2013 ? Ces situations sont des révélateurs. La cause peut être plus profonde et remonter à l’enfance. Le zona exprime souvent une perte de quelqu’un ou d’une situation qui ne prend pas la tournure désirée et dans laquelle on se dit « mais qu’est-ce que je vais devenir, maintenant? ». Les cervicales font le lien entre la tête (la raison) et le cœur. Auriez-vous suivi votre cœur ? Votre raison vous amènerait à vous juger ? D’avoir ressenti cette émotion ou ces pensées ? La crise de goutte : elle survient suite à un débordement émotionnel, un trop plein. On peut l’exprimer ainsi : là, s’en est trop, vous exagérez !! Il y a une sorte de raideur dans vos pensées. Ai-je tendance à me critiquez ? A me comparer aux autres ? Et ainsi à me dévaloriser ? Ou est-ce envers mes proches que va cette critique ? Les ressentiments sont comme des poisons pour notre corps. Le pouce c’est la pression que l’on se met. A droite, par rapport à mes actions. Le genou exprime une difficulté à s’incliner devant quelqu’un ou devant une situation. Il exprime aussi un besoin de pardonner. Le conseil : peut-être commencé par écrire toute la colère, les ressentiments en nommant à qui ils sont adressés. Se laisser aller à sortir ses sentiments tels qu’ils viennent, voir à pleurer. Puis brûlez ces écrits. Ensuite vous pourrez peut-être dialoguer avec la ou les personnes en causes, sans les accusés, en exprimant les sentiments que vous avez éprouvés. Il s’agit de vous réconciliez avec vous-mêmes et avec les autres. Peut-être vous faire aider dans cette entreprise en consultant un thérapeute. Chaleureusement Chantal
  • LECOANET
    • 87. LECOANET Le 20/10/2015
    Bonjour Madame,
    Depuis plusieurs années, j'ai des soucis de thyroïde . Je suis en hypothyroïdie. Donc, je suis en fatigue continuelle, frilosité et prise de poids.
    Cela me gêne énormément.
    Le médecin ne veut pas me soigner , le TSH étant dans les normes ainsi que la T3L.
    Pourquoi mon corps s'attaque-t-il a cette thyroïde depuis des années ?
    Merci d'avance pour votre réponse.
    Cordialement
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 26/10/2015
      Bonjour, Si j'ai tardé à vous répondre c'est parce que j'étais à l'étranger. Notre corps exprime avec des maux quand nous ne le faisons pas avec des mots. La Thyroïde est un organe qui sert à réguler les hormones de croissance et du métabolisme. Elle est située au centre laryngé. Elle représente notre capacité à exprimer, tant par la parole qu’avec nos actions, nos besoins, notre désir de vouloir montrer ce que l’on peut faire. Peut-être d’exprimer votre créativité ? La difficulté à vous exprimer peut aussi amener un sentiment de culpabilité profond, qui fait que vous croyez peut-être que vous êtes obligé de faire beaucoup d’efforts pour peu de résultat ? Votre corps essaie de vous dire, qu’il est temps que vous fassiez un travail personnel, que vous vous fassiez aidé afin de retrouver votre faculté à dire, à exprimer et à agir, dans le sens que vos besoins et vos désirs vous indiquent. Et peut-être à cesser de plaire à votre entourage? Chaleureuses pensées Chantal
  • Fournier
    • 88. Fournier Le 01/10/2015
    Bonjour,
    Mon fils souffre d'asthme depuis qu'il a 3 ans, il en a 10 mais les symptômes, malgré un traitement lourd, ne disparaisse pas, je sui inquiète et aimerai savoir si cela peut-être psychologique? Par avance, merci. Cordialement, Nadine
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 02/10/2015
      Bonjour Nadine, Et bien oui, l’asthme de votre fils peut être psychosomatique. Pour l’aider, premièrement : Que s’est-il passé dans son environnement quand il avait 3 ans ? Qu'Est-ce qui a changé? Au sein de la famille, ou à l’école. Les symptômes ont-ils démarrés après la rentrée des classes ? Si oui, comment cette rentrée s’est-elle passée ? Son asthme est-il accompagné de toux? Tous ces points nous donneront des pistes pour l’aider. Essayez de repérer ce qui s'est passé juste avant qu'une crise ne se déclenche? Chaleureusement Chantal
  • hugonnet
    • 89. hugonnet Le 18/09/2015
    depuis une douzaine d'années je ressens une paralysie du coté gauche:cela survient inopinément,part ,je peux restée sans ce problème pendant des mois mais quand celà survient j' ai même des difficultés à penser et à agir efficacement
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 19/09/2015
      Bonjour Catherine, La première question à vous poser : Que s’est-il passé dans votre vie, il y a douze ans, juste avant que les premiers symptômes n’apparaissent ? Une situation qui a dû générer un mal être d’ordre affectif. Où vous avez peut-être ressenti de la peur, peut-être d’être contrainte, obligée, ou prisonnière, de quelqu’un ou de quelque chose ? Et qui est encore présente ou similaire dans ce que vous vivez aujourd’hui. Réfléchissez sur la dernière fois où cela c’est produit, Que viviez-vous juste avant ? La partie du corps où cela se produit peut nous donner d’autres pistes. N'hésitez pas à revenir avec vos réponses ou d'autres questions. Bonne journée Chantal
  • Charline
    • 90. Charline Le 14/07/2015
    Bonjour Chantale,

    J'ai une toute petite question, je sors d'une période difficile ou plusieurs accidents me sont arrivés.
    Je pense en avoir décrypté un mais celui qui reste flou est la brulure au 2nd degré que j'ai eu sur l'épaule et le sein droit, causé par une casserole d'eau bouillante qui m'est tombé sur l'épaule alors que j'étais allongé dans mon camion.

    Les brulures ont elles une signification?

    Cet accident est arrivé le meme jour que l'accident de mon ex petit copain (avec qui je n'était plus en relation depuis 6 mois). Lui a eu un accident de ski et est maintenant paraplégique.

    Cette coincidence et la signification d'une brulure reste un message fort et dont je ne suis pas certaine du sens.

    Si toute fois vous pouvez m'éclairer, je vous en serai reconnaissante et si vous n'avez pas de réponse pour moi, alors ce n'est pas grave.

    Je vous en remercie d'avance et merci de prendre le temps de répondre à tous ces messages!

    Cordialement,
    Charline
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 23/07/2015
      Bonjour Charline, Oui les brûlures ont une signification, elles représentent une grande colère rentrée, inconsciente, qui se retourne contre toi. Ce pourrait-il que tu te sentes coupable de ce qui lui est arrivé ? Parfois on se sent responsable de ce qui arrive aux autres, surtout lorsque ceux-ci ont tendances à se plaindre de notre comportement, comme si nous les faisions souffrir. L’épaule représente quelque chose ou quelqu’un que l’on porte, dont on prend la responsabilité. Le sein droit, c’est le côté masculin, donc avec un homme que l’on materne ou il peut aussi représenter nos actions envers cette personne. Ton ex petit ami est responsable ses actes, de ses décisions, son accident veut dire quelque chose pour lui (s’il était en mesure d’une ouverture d’esprit suffisante, chose dont je doute parce que son accident très récent pour lui, il a d’autres choses à comprendre dans son état actuel). Chaleureusement Chantal
  • nadine
    • 91. nadine Le 17/06/2015
    bonjour
    Tout d'abord je vous remercie cordialement d'avoir répondu à ma question, j'ai réfléchi au message que mon corps tente de me donner au travers ce symptôme et j'ai questionné mon organe hier au soir avant mon endormissement, certaine que notre corps sait la réponse et que si nous nous mettons à son écoute il nous la transmet : et bien ce matin à peine les yeux ouverts la phrase suivante est arrivée à ma conscience : ATTENTE STERILE
    je la mets évidemment en lien avec les pistes de réflexion que vous m'avez données ; certes voilà des années que j'attends que mon conjoint nourrisse mes besoins affectifs d'une manière beaucoup plus manifeste, j'ai ravalé mes larmes et mes déceptions, mes frustrations 1000 fois, me contentant toujours des quelques miettes d'amour comme si je devais mendier l'amour. Je me sens bien en ma présence, je ne m'ennuie pas, je suis pleinement heureuse, avec tous les gens qui m'entourent et qui me comblent .....me reste à comprendre pourquoi je nourris cette relation aussi douloureuse que celle que j'ai avec ma mère ? Qu'est ce qui me retient de couper les cordons anxiogènes ??? Sans doute un manque de foi en ma capacité d ETRE VRAIMENT AIMABLE et la peur de ne pas pouvoir m'auto-assumer matériellement, la peur de pouvoir VIVRE seule. Née prématurée , j'ai été mise en couveuse et je dois avoir inscrit dans mes cellule ce besoin d'assistance externe pour survivre ? Voilà où me guident votre propos .... Notre mémoire cellulaire est si surprenante ......merci trés sincèrement de votre guidance
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 20/06/2015
      Bonjour Nadine, Oui, vous avez mis le doigt sur la cause profonde de votre symptôme. C'est vrai, lorsque on a vécu des chocs émotionnels importants dans notre passé et cela peut remonter à notre naissance, voire notre conception, notre corps et notre inconscient en gardent la trace. Pour vous en libérer, vous pouvez vous mettre en relaxation et imaginer ce petit être qui vient au monde dans ces conditions. Prématurée: le bébé peut croire que pour exister dans le monde de la matière, on n'a pas d'effort à faire, quelqu'un viendra nous chercher. Et la couveuse c'est une mère artificielle: le monde est dangereux pour moi. Dans cette relaxation imaginez ce bébé, puis faites entrer l'adulte que vous êtes devenue dans le scénario, parlez à ce bébé: dites-lui que vous l'aimez, que vous êtes contente qu'elle soit venu au monde malgré les difficultés qu'elle a rencontré, que vous êtes fière d'elle. Cependant, vous avez compris que c'était des conditions exceptionnelles et que maintenant vous prenez le relais et que c'est vous qui allez l'aider à grandir. Amenez ce bébé à votre mère, telle qu'elle était à cette époque, parlez-lui de vos difficultés à communiquer avec elle, dites-lui ce que le bébé à ressenti d'être séparé d'elle, ce qu'elle a cru, peut-être vous êtes-vous sentie rejetée?. Ce bébé à le droit d'être en colère, triste, peut-être de se sentir coupable. Puis imaginez que votre mère vous répond et qu'elle vous dise ce que vous auriez tellement eu envie d'entendre. Parce qu'à cette époque, peu de gens croyaient qu'un bébé pouvais ressentir et encore moins comprendre, même si F. Dolto parlait déjà au bébé. Aujourd'hui, de plus en plus de gens ont compris que c'était possible. Chaleureuses pensées Chantal
  • lisa
    • 92. lisa Le 12/06/2015
    Merci Chantal !
    Le côté droit : c’est celui qui est en relation avec un homme ou avec son côté masculin, c'est-à-dire celui qui décide et qui agit. Ce pourrait-il que vous vous en vouliez par rapport à des décisions d’aller dans une certaine direction, en vue de réaliser quelque chose et que vous n’y soyez pas arrivé ?
    ----------en y reflechissant bien, oui, c'est exact.
    La cruralgie : indique une frustration de ne pas pouvoir profiter de ce qui est à sa portée parce qu’on a un engagement à respecter, à terminer ?
    ------------------ça correspond, oui
    Est-ce que votre conflit professionnel est avec un homme ? ---------------- oui et non. Au travail, c plutot une femme, mais l'homme avec qui j'avais une relation amoureuse ne comprenait pas mon point de vue par rapport à mes désirs professionnels et c'était une cause de conflit entre nous.
    Votre peur de manquer d’argent vous empêche-t-elle de profiter de ce que vous avez auriez envie de faire ?
    ----------------Oui et non, l'argent n'est pas un moteur pour moi et je ne m'inquiète pas plus que ça, mais il faut un minimum, ne serait-ce que pour payer le loyer, ses charges et manger.
    Ou encore, êtes-vous frustrée de ne pas avoir de relation sexuelle ?
    ------------- oui c plus ça, je pense, car la relation sentimentale n'étais pas satisfaisante, pas d'harmonie sexuelle.
    Pensez vous que si des choses se solutionnent, certains maux, comme la cruralgie (qui n'est pas à un niveau élevé ni handicapant), pourraient disparaitre ????

    Merci beaucoup d'avoir pris le temps de me répondre ;)
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 15/06/2015
      Bonjour Lisa, Quand nous avons identifié le lien entre le symptôme physique et le ressenti émotionnel, c’est une 1er étape. La seconde consiste à retrouver dans notre passé, enfance ou adolescence, à quel moment, avec quelle personne, nous avons pu vivre une situation similaire où nous avions ressenti la même chose ? Et de se souvenir de la conclusion que nous en avions tiré, à l’époque. Il s’agit de retrouver le comportement que nous avions utilisé pour nous protéger à ce moment là. Celui-ci était juste pour un enfant ou une ado, mais n’est plus adapté à l’adulte que vous êtes devenue. Puis la troisième étape, sera de réfléchir en tant qu’adulte face à cette situation (l’enfant n’a pas de pouvoir, il subit, l’adulte à du pouvoir, celui de dire les choses, de dire non ! Et d’analyser, puis de faire une synthèse et enfin de décider d'une action. d'une nouvelle attitude. Là, se pourrait-il qu’enfant ou adolescente vous ayez ressenti un sentiment d’impuissance ? Une fois reconnu, vous pourrez le transformer. L'ado ne peut pas agir, l'adulte si! Votre peur de manquer d’argent vous empêche-t-elle de profiter de ce que vous avez auriez envie de faire ? ----------------Oui et non, l'argent n'est pas un moteur pour moi et je ne m'inquiète pas plus que ça, mais il faut un minimum, ne serait-ce que pour payer le loyer, ses charges et manger. Ici il y a un paradoxe en vous......... L’argent n’est pas un moteur pour vous (c’est dommage), mais vous reconnaissez que nous en avons besoin pour vivre dans notre société. Auriez-vous vécu une situation où quelqu’un qui avait plus d’argent que vous, vous a humilié ? Ou avez-vous estimez que vos parents ou l’un d’eux aimait plus l’argent que vous ? L'argent n'est pas mauvais en soi. C'est une énergie au même titre que l'électricité. Avec on peut sauver de vie et on peut aussi tuer. Tout dépend de l'intention de celui qui l'utilise. Donc l'argent n'est pas mauvais, seulement l'être qui l'utilise peut avoir de mauvaises intentions. Dans la vie il y a des gens bien intentionnés et d'autres qui sont mal intentionnés, c'est ainsi, là on le pouvoir de s'écarter de ceux qui sont mal intentionnés ou de mettre en place des stratégies pour se protéger, on a du pouvoir, pas l'enfant ou l'ado. Auriez-vous estimez que l'on devait vous donner une place? L'argent est un moyen que nous pouvons utiliser pour vivre confortablement. Pour atteindre nos rêves, nous avons besoin de notre imagination et de croire en la réussite. Ou encore, êtes-vous frustrée de ne pas avoir de relation sexuelle ? ------------- oui c plus ça, je pense, car la relation sentimentale n'étais pas satisfaisante, pas d'harmonie sexuelle. Quelles sont les défauts que vous voyez chez cet homme ? Pensez vous que si des choses se solutionnent, certains maux, comme la cruralgie (qui n'est pas à un niveau élevé ni handicapant), pourraient disparaitre ????....... Cependant, vous parliez aussi de maux de dos. Les choses ne se solutionneront pas toutes seules. C’est à vous de vous remettre en question et de changer ce qui ne vous est plus bénéfique. C’est la raison de mes questions, méditez dessus, laissez les s’intégrer en vous et observez ce qui se passe. Chaleureusemment Chantal
  • lisa
    • 93. lisa Le 12/06/2015
    Bonjour Chantal,
    Je me pose des questions sur les maux qui m'affectent et ce que je vis. Je suis dans une relation conflictuelle depuis deux ans, en train de se terminer, une situation professionnelle instable, à mi-temps, qui risque de se terminer bientôt, avec difficultés financières, et un manque d'entourage car nouvelle région et peu de connaissances. Je souffre depuis quelques temps d'une cruralgie, jambe droite, et dès que j'ai quelque chose, c'est à droite (cheville qui enfle, comme ce matin), douleur oreille, douleur épaule avec séance de kiné (mais ça c parce que je suis tombée il y a qques mois). Bref, pensez vous que tous ces maux peuvent avoir un lien avec ma situation inconfortable qui ne me satisfait pas ? merci par avance
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 12/06/2015
      Bonsoir Lisa, Le côté droit : c’est celui qui est en relation avec un homme ou avec son côté masculin, c'est-à-dire celui qui décide et qui agit. Ce pourrait-il que vous vous en vouliez par rapport à des décisions d’aller dans une certaine direction, en vue de réaliser quelque chose et que vous n’y soyez pas arrivé ? La cruralgie : indique une frustration de ne pas pouvoir profiter de ce qui est à sa portée parce qu’on a un engagement à respecter, à terminer ? Est-ce que votre conflit professionnel est avec un homme ? Votre peur de manquer d’argent vous empêche-t-elle de profiter de ce que vous avez auriez envie de faire ? Ou encore, êtes-vous frustrée de ne pas avoir de relation sexuelle ? Chaleureusement Chantal
  • nadine
    • 94. nadine Le 08/06/2015
    bonsoir CHANTAL
    ma dernière question nécessite une correction après investigation médicale mon utérus n'a rien par contre j'ai un gros kyste de 15 cm x 13 cm sur l'ovaire droit ......?
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 12/06/2015
      Bonsoir Nadine, Désolée pour le retard. Un kyste à l'ovaire aura pour effet d'augmenter la production œstrogène. Il s'agit d'une réponse en lien avec un douleur de perte ou d'une grande déception, concernant son pouvoir de création (enfant ou projet). Il peut s'agir d'avortement, de mort d'un enfant ou de mettre en route un projet qui nous tient à cœur. Est-ce que je me désole parce que je n'arrive pas à devenir enceinte ou à réaliser un projet qui me tient à cœur? Chaleureuses pensées Chantal
  • LEJEUNE NADINE
    • 95. LEJEUNE NADINE Le 04/06/2015
    bonjour CHANTAL

    Après échographie, il apparait un gros kyste sur mon ovaire droit de 15 x 15 , plus 2 excroissances bq plus petites adhérant au kyste même. une opération sera sans doute à envisager mais sans aucun intérêt si je parviens pas à mettre du sens sur ce qu'il vient me dire, depuis des années je me pose la question de savoir si je reste ou si je pars, je tourneboule cette question dans ma tête sans parvenir à prendre la décision finale . Voilà une situation qui me rend maboule !! au sens propre comme au sens figuré
  • nadine
    • 96. nadine Le 01/06/2015
    bonjour CHANTAL

    difficile de trouver mon équilibre dans ma relation affective c'est un dilemme de longue date - il y a sept ans j'ai été affectée par des maux divers dont le sens m'est apparu clairement, les maux se sont apaisés, la parole a pris le dessus heureusement et j'ai compris bien des choses mais je n'ai pas du opérer les conversions salvatrices puisque mon utérus malade d'hémorragies en 2006 vient à nouveau me bousculer ! ? Plus de saignement puisque l'on avait fait une sorte de curetage qui a éradiqué mes règles à l'époque je n'avais que 46 ans , en me palpant le ventre il y a huit jours j'ai repris contact avec mon UTERUS voilà des années que je l'avais oublié celui là , le voilà tout gros il arrive à l'ombilic, comme si j'étais enceinte de 4 mois, le pauvre il est dur comme une pierre et je dois me soulager toutes les trente minutes sans compter quelques douleurs pelviennes désagréables ! Une écho est prévue, on s'oriente vers un fibrome "sec" ! comme il y en a beaucoup chez les femmes au moment de la ménopause , je contiens beaucoup d'amertume, de déceptions
    Est ce que mon pauvre utérus matérialise à ce point tout ce que je garde sur le coeur ? j'ai bien conscience qu'il m'invite à me pencher plus intensément sur la recherche de mon équilibre

    déséquilibre hormonal certes mais encore ??? c''est quoi cette surproduction d'oestrogènes ?

    MERCI DE VOTRE ECLAIRAGE
  • Sharmila
    • 97. Sharmila Le 18/05/2015
    Bonjour,
    Je vous écris car j'ai de l'eczéma chronique depuis bientôt 5 ans et je sais qu'il est psychologique. Pourtant, malgré un travail sur moi-même, des séances d'ostéopathie, homéopathie, dermatologie, hypnose, radiesthésie, guérisseurs.., je ne m'en sors pas. J'apprends à vivre avec, mais j'espère m'en sortir un jour quand même.
    Tout a commencé en fin 2010, avec plusieurs expériences de la mort. Une de mes amies très proche a perdu son petit frère d'une crise cardiaque. Quelques mois après, une de mes amies très chère a failli mourir d'un arrêt cardiaque soudain. En parallèle, le père de mon fiancé a eu un cancer et est décédé en 6 mois seulement, en juin 2011. Une semaine après sa mort, j'ai eu une très grosse crise d'eczéma généralisée (corps cuir chevelu et visage), qui ne s'est calmée que deux mois après, avec la prise de cortisone (comprimé et crème). En 2012, j'ai eu une seconde crise où j'ai été hospitalisée, l'eczéma était généralisé et très fort surtout sur les mains et les bras. Depuis l'été 2014, j'ai eu une plaque qui est apparue sur la joue droite et à l'automne 2014, l'eczéma sur cette joue devenant insupportable, je l'ai donc traité à la cortisone, mais la tâche revient encore et encore. En plus de ça, j'ai eu une très grosse crise d'eczéma généralisée en mars 2015 (sûrement la pire que j'ai connue), que j'ai tenté de traiter naturellement à l'homéopathie, mais je suis finalement revenue à la cortisone crème qui m'a soulagé instantanément. En ce moment, l'eczéma du corps s'est calmé, mais ma tâche sur la joue droite revient toujours, mais également un peu sur la joue gauche et le front.
    Pour terminer, je vous précise que l'eczéma a commencé depuis que je suis nourrisson, j'en ai toujours eu un peu étant enfant, dans le creux des bras et derrière les genoux, sans que ce soit vraiment gênant. J'ai eu ma première grosse crise vers 12 ans, localisée que sur le cou, qui est partie grâce à l'homéopathie. J'en ai eu une seconde vers mes 18 ans, qui est parti en un mois avec un traitement de corticoide local efficace. Ce n'est vraiment que depuis 2010 que je ne m'en sors pas et que j'utilise de la cortisone quasiment tout le temps.
    J'ai 25 ans et depuis fin 2014 (fin de mes études), je suis en recherche d'emploi (que je ne trouve pas malgré mes qualifications) et je suis bien consciente que cela joue un rôle sur ma santé.
    Merci d'avance pour votre aide et pour votre bienveillance. Bien cordialement,
    Emmanuelle
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 08/06/2015
      Bonjour Emmanuelle, Je comprends votre problème, l’eczéma n’est pas quelque chose de facile à traiter. C’est un symptôme qu’utilise notre corps pour exprimer le mal être que l’on ne peut dire avec des mots. C’est un signal d’alarme. Dans votre cas, votre blessure remonte à votre vie fœtale. Comme l’eczéma exprime un conflit de séparation, vous l’avez bien compris pour vous il s’agit de deuil. Votre mère aurait-elle perdu quelqu’un quand vous étiez dans son ventre ? Où c’est votre père qui ne voulait pas de vous ? Le deuil, c’est un mot qui parle d’un processus, c'est-à-dire que nous devons passer à travers des étapes. Ce sont des états d’être, des états d’âme, ils sont cinq. Ils peuvent être dans le désordre, le dernier étant toujours le même. Le déni, on ne veut pas de cette situation, on dit NON ce n’est pas possible. Notre société est dans cette étape, elle ne veut pas de la mort, c’est tabou. Parler de la mort ne l’a fait pas arriver plus vite. Cela nous aide à exprimer nos sentiments face à elle. Et mettre des mots sur nos ressenti nous permet de libérer notre corps. Il n’a plus besoin d’exprimer ses symptômes. Autrefois, on avait des rituels, ceux-ci étaient là pour nous aider à traverser ce processus. Ensuite la colère, pourquoi maintenant ! Pourquoi ça lui arrive, il ou elle était si jeune ! C’est pas juste… Puis vient l’abattement (parfois confondu avec la déprime) c’est la tristesse, on meurt un peu avec le défunt. Ce ne sera plus jamais comme avant. On se sent dans la mort. Le marchandage, étape de culpabilité. C’est la période où l’on se dit : et si j’avais été le voir plus souvent, si je lui avait dit que je l’aimais, et si….Et si… De toutes façons, qu’on est fait comme on veut, la situation serait quand même la même ! Enfin vient l’acceptation. On accepte la mort. Elle est indissociable de la vie, on accepte sa propre mort. Mettre des mots sur vos ressentis vous permettra de libérer votre corps. L’eczéma sera toujours là quand vous vivrez des situations de deuil, parce que c’est ce qui est le plus difficile à accepter pour vous. Dans la vie, nous traversons des quantités de situations de deuil, la première étant quand on sèvre le bébé du sein de sa mère, puis quand il va à l’école et quitte maman, et à l’adolescence on doit faire le deuil de son enfance. En fait, à chaque fois on grandit. Le conseil : Sortez du déni, exprimez, pleurez votre chagrin, criez votre colère (parfois c’est après le défunt qu’on est en colère, on se sent abandonné) exprimez votre sentiment de culpabilité, puis vient l’acceptation (différente de la résignation : de toutes façon je suis bien obligée d’accepter) Tout ce qui vit meurt un jour. J’espère que ces quelques lignes vous aideront dans votre processus. Nous devons laisser ce qui est mort derrière nous, nous n’avons aucun pouvoir, ce n’est pas notre faute ! Sinon on a de la difficulté à aller de l’avant, à croire en ses rêves, à les concrétiser. Imaginez votre futur tel que vous aimeriez qu’il soit, lâchez la peur. Utilisez votre imagination pour créer votre avenir. Chaleureusement Chantal
  • Cocote
    • 98. Cocote Le 25/04/2015
    Bonjour,
    Depuis février, plus rien ne va ...
    Certes j'ai fait une petite chute en ski qui a occasionné une entorse du cou et 2 côtes déplacées remises en place par un ostéopathe... Mais 15 jours après on m'a décelé une névralgie cervico brachiale avec un pincement discal en c6 me donnant des douleurs dans épaule droite, homoplate droite et bras droit.
    1 semaine après, je développe une cruralgie dans la cuisse droite. 15 jours après la crise de cruralgie est a son maximum et je ne peux plus plier ma jambe droite, me pencher en avant et je reçois des sortes de décharges electriques. La douleur est intolérable.... L'enfer. Le scanner montre un pincement discal en l5 et s1. Pas de hernie. 2 jours après je prends mal sur le haut de la fesse gauche . Une douleur musculaire çette fois-ci. bref, je ne m'en sors plus.
    Sachant que 6mois avant ma chute au ski, c'était l'épaule gauche qui me faisait affreusement mal avec la découverte d'une calcification dans le tendon.
    Je cumule donc ces soucis de santé depuis septembre sachant que j'ai fait un déménagement en août de1200 km pour suivre mon conjoint. Je me dis qu'il y a sans doute un lien mais je ne le saisi pas bien .... Merci d'avance de votre aide !!
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 08/05/2015
      Bonjour Cocotte, Je reviens vers vous, parce qu'il y avait beaucoup de pistes dans votre question et qu'il nous faut toujours un peu de temps pour les intégrer, d'où le questionnement. En reprenant votre texte, je constate que c'est un petit (que vous dites) accident de ski qui a tout déclenché, cela nous indique qu'il y avait une culpabilité, inconsciente pour vous faire plaisir. La c6 est touchée, elle nous indique les attentes que vous avez par rapport à votre entourage. En l'occurrence envers votre conjoint, puisque là où vous êtes maintenant, vous n'avez plus que lui. Comme tout a commencé avec les douleurs à l'épaule gauche, qui représente l'affect et le fait que je porte quelqu'un, toute la zone des cervicales a été touchée, la c4 a été touchée en premier. Elle nous donne la piste de la rumination, peut-être de la colère et un sentiment de culpabilité? Votre quête, c'est l'équilibre et la justice? Et vous avez de la difficulté à trouver des solutions souvent, parce que vous hésitez à exprimer vos divergences d'opinions. Dans ce cas, on peut s'accrocher à son passé, à ses souvenirs. Et on fuit ses émotions profondes au lieu de les extérioriser. En fait, il s'agit d'un sabotage parce qu'au fond je crois ne pas mériter le bonheur. Ensuite, si je résiste à mon entourage c'est la c5 qui va réagir, parce que je me recroqueville sur moi avec l'impression de ne pas être comprise, je vis de la honte et souvent je préfère me taire au lieu de me positionner. Alors, c'est la c6 qui entre en jeux, et je voudrai façonner les autres selon mes besoins et mes désirs, parce que j'ai l'impression qu'il n'y a que les autres qui peuvent me sauver. Mes vieux rêves sont inaccessibles et je trouve cela injuste. Cela me rappelle toutes les fois où étant jeune j'ai vécu la même chose, cette injustice. J'ai envie de baisser les bras, je porte tellement le fardeau des autres que de me sacrifier de la sorte me tue à petit feu. LE CONSEIL: pour réactiver cette zone, il est nécessaire d'accepter que toutes ces situations ne sont pas là pour nous abattre, mais qu'il y a dans chacune d'elles une leçon à intégrer. C'est ainsi que l'on grandit. Il s'agit de lâcher nos points de vues étriqués et de nous concentrer sur notre créativité pour nous exprimer, soit par la parole, l'écriture, la musique, la peinture, soit toute autre forme d'expression. Cela me permet de me reconnecter à ma beauté intérieure. Les maux exprimés dans cette zone pourront ainsi se résorber. Comme la situation n'a pas changer, c'est la L5 et S1 qui ont pris le relais. Auriez-vous eu du mépris et de la nonchalance envers votre conjoint ou la situation que vous n'avez pas compris? Le mécontentement, la frustration, l'envie (de ce que les autres ont), la dévalorisation, les fantasmes, la peur, le silence, nous coupent de notre beauté intérieure. On peut avoir un potentiel énorme et continuer de croire que nous avons besoin de quelqu'un d'autre pour nous soutenir. Dans ce cas, nos rapport personnels avec notre entourage souffrent, parce qu'on a de la difficulté à accepter les situations telles qu'elles sont. C'est pour cela que je vous parlais du processus de deuil dans ma première réponse. Chaque fois qu'il y a un changement de situation dans notre vie, nous passons par ces étapes. Si nous refusons de les traverser, nous nous rigidifions et c'est notre dos qui va alors nous exprimer combien cette rigidité est destructrice. Parce qu'elle nous prive d'avancer dans la vie. Je sais combien c'est difficile et pourtant nécessaire de traverser ces épreuves. Le papillon, comme le poussin ont besoin pour éclore de briser la coquille ou les liens qui l'emprisonnent, pour vivre en toute liberté. L'humain n'échappe pas à cette règle. Nous devons briser les liens affectifs trop étouffants, que nos parents ont crus bon de nous entourer, pour devenir un adulte à part entière. J'espère que ces indications vous aideront à vous libérer de votre cocon et de prendre votre envol. La vie vaut la peine d'être vécue, elle est riche en enseignements et aussi de vrais bonheur. Chaleureuses pensées Chantal
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 29/04/2015
      Bonsoir, Désolée pour le retard à vous répondre, je déménage et ce n’est pas facile de tout conjuguer. Un déménagement nous amène à entreprendre un deuil et il procure un grand stress.. Il existe 5 phases dans ce processus: le déni, la colère, l'abattement, le marchandage, l'acceptation, qui demande du temps. Ce pourrait-il que ce déménagement, que vous n’avez pas choisi, mais accepté pour faire plaisir, vous le regrettiez ? Qu’il vous pèse et que maintenant il y ait un problème dans votre couple ? Que vous n’ayez plus de plaisir et peut-être même que vous ayez la sensation de ne plus avoir de pouvoir sur votre vie ? Et que vous ne voyez plus de possibilité de sortir de cette situation ? Peut-être que les sentiments, que vous ressentez aujourd’hui, sont semblables à ceux que vous avez déjà vécu par le passé, dans une situation similaire ? Pour répondre à ces questions, prenez le temps méditer sur chacune. Peut-être que vous vous sentez coincée dans cette situation ? Il existe toujours une résolution à un problème. Laissez-vous intégrer les réponses, après viendra le temps de décidé d’une action réparatrice. Chaleureusement Chantal
  • Loris
    • 99. Loris Le 23/04/2015
    Bonjou Chantal,

    Depuis mes 13 ans aujourd'hui j'en ai 22 je suis atteint de ce qu'on appelle de l'arthrite au niveau de ma hanche gauche, ce qui m'a envoyé à l'hopital pendant une période de 6 mois les medecins m'ont affirmer que pour que je guérise il me faudrait avoir une prothèse de hanche en coupant la tete de mon fémur ce à quoi je ne crois pas du tout pour ma guérison, mon enfance a été bercé dans une atmosphère de malaise ma mère est décédé alors que j'avais 2 ans ensuite je suis allé vivre en Guadeloupe vivre chez ma grand mère paternel ou cela ce passait plutôt bien puis elle est décédée alors que j'avais 9 ans. Après sa mort mon père m'a récupéré il avait trouvé une femme avec qui cela ce passait très mal, forcé de suivre une religion qui ne m'a pas du tout plu, je n'avais jamais droit de dire ce que je pensais réelement sous le joug de ma belle qui ne faisait que de me rabaisser ce qui fit que je perdis peu à peu toute confiance en moi en réalité je la déteste et je sais que cette maladie est liée à elle c'est pour cela que je souhaiterai avoir une aide réponse Svp.

    Bonne journée
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 29/04/2015
      Bonsoir Loris, Désolée pour le retard, je déménage et je n’ai pas fini. Le symbole de la hanche c’est la décision pour avancer dans la vie. Ce pourrait-il que depuis vos treize ans vous ayez une décision à prendre quant à votre avenir affectif et que vous hésitiez jusqu’à aujourd’hui ? Il peut aussi y avoir beaucoup de colère contre votre belle-mère. Comme cette colère est rentrée, elle se retourne contre vous, d’où le problème de hanche. Dans ce cas, il est nécessaire de sortir votre colère et pour cela je vous donne un conseil ; écrivez une lettre à votre belle-mère (que vous n’enverrez pas) dans laquelle vous allez lui dire tout le mal qu’elle vous a fait, employez des mots agressifs et peut-être même vulgaires. Histoire de retourner cette colère contre celle qui l’a instauré. Puis brûlez-la. Vous pouvez aussi retrouver un souvenir où elle est particulièrement agressive avec vous, vous allez retrouver l’ado de 13 ans et lui dire que vous la comprenez, que vous allez l’aider à dire à votre belle-mère tous ce que vous avez sur le cœur. Et faites-le, imaginez que vous lui dites. Ensuite, imaginez qu’elle vous demande pardon et dites à votre ado que maintenant ce sera vous sa mère et que vous êtes prête à écouter vos besoins et vos rêves. Dites-lui que vous l’aimez (à l’ado), serrez-la sur votre cœur. Durant cet exercice, si vous avez envie de pleuré laissez vos larmes couler, consoler votre ado. Ce travail est une libération de la mémoire émotionnelle qui peut vous permettre d’enclencher un processus de guérison. Prenez aussi des compléments alimentaires de vitamines D, faites en une cure. Puis observez s’il y a une progression. Chaleureusement Chantal
  • Romain
    • 100. Romain Le 23/02/2015
    Bonjour Chantal.
    Je souhaiterai obtenir votre avis vis à vis de mes problèmes, je vous remercie de proposer ceci librement sur votre site.
    Pour faire bref, j'ai des problèmes psychique (psychose à priori, m'enfin ..). J'ai énormément de mal à m'exprimer, surtout oralement. Quoi que je dise ou fasse, je ressent de la honte (y compris lorsque qu'il n'y a personne..). Mais je souhaite surtout m'attarder sur les manifestations physique :
    -L'ensemble du côté droit de mon corps est beaucoup moins sensibles que le gauche (que se soit au toucher ou émotionnellement). Comme si ma droite serait tendu, à cran, impossible de la relaxer/détendre. Ceci est d'autant plus flagrant au niveau de l'arrière du crâne.
    - Je ressent un grosse pression sur l'ensemble de la poitrine
    - Mon plexus solaire est également sous pression, poussé vers l'intérieur, très tendu.

    Merci beaucoup
    Romain
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 02/03/2015
      Bonjour Romain, Merci. Du côté de la psychose je ne peux rien dire. Le côté droit du corps représente le côté masculin. La partie de vous qui est logique, qui analyse, qui raisonne, qui discerne ce qui est bon pour vous de ce qui ne l’est pas, c’est aussi ce qui correspond à nos actions. Les tensions tirent leur origine au niveau des peurs, des sentiments de culpabilité ou de honte. Donc vos tensions viennent de vos pensées qui analysent, mais aussi qui jugent. C’est comme si vous aviez peur de faire quelque chose ou de dire quelque chose de mal, de honteux. Ce pourrait-il que dans votre enfance un de vos parents ou un éducateur, ou peut-être à l’école, on vous ait jugé, culpabilisé ou fait honte. Et qu’aujourd’hui, vous cherchiez à être parfait, vous cherchez la solution dans votre tête et vous n’écoutez pas vos émotions. Pourtant se sont elles qui expriment ce que nous sentons comme désagréable et qui nous permettent de savoir ce qui est bon ou pas pour nous. Le conseil : faites des respirations profondes : 1er on gonfle le ventre en inspirant, 2ème toujours en inspirant on gonfle les poumons, 3ème on expire lentement en rentrant le ventre. En faisant cet exercice imaginez que vos tensions partent avec l’expire. Faites cet exercice plusieurs fois au moins une dizaine de fois et tous les jours. Ainsi vous apprenez à lâcher vos pensées. Bonne soirée. Chantal
  • Frédérique
    • 101. Frédérique Le 06/02/2015
    Bonjour Chantal,
    Effectivement l'année 2008 a été très difficile, j'ai entrepris une reconversion professionnelle, j'ai fais une formation diplômante tout en continuant à travailler et à m'occuper de mes enfants et de la maison . Mon couple en a souffert , tellement occupée par toutes mes tâches j'ai négligé mon conjoint, il me reprochait depuis toujours de ne pas être assez affectueuse ( je n'ai jamais eu de marque d'affection de la part de mes parents et je ne sais pas exprimer mes sentiments )donc il s'est senti encore plus rejeté et moi aussi car j'avais terriblement besoin de son soutien ! J'ai obtenu avec d'excellentes notes mon diplôme , je n'ai pas changé de travail car finalement cette nouvelle profession ( aide soignante) ne me convient pas, j'ai appris des choses qui me servent dans ma pratique d'auxiliaire de vie .
    Aujourd'hui je suis toujours avec mon mari,, il fait beaucoup de sport ( quotidiennement) et notre couple ne va pas trop mal, il ne me dit plus qu'il m'aime mais il a souvent de gentilles attentions !
    J'ai à nouveau envie de changer de métier, surcharge de travail, manque de personnel, manque de temps pour travailler correctement ( baisse des aides financières et personnes de plus en plus dépendantes ) je ne peux plus voir les gens souffrir moralement et physiquement .
    Je n'en veux pas à l'univers, seulement à moi même de ne pas trouver ma "place "
    Voilà en quelques lignes mon vécu
    Merci
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 06/02/2015
      Bonsoir Frédérique, Dans ce que vous écrivez, je sens que vous ne faites pas le travail qui vous correspondrait le mieux. Lorsqu’on n’a pas reçu d’amour il est difficile d’en donner et de s’en donner à soi-même. Le problème vient de ce que vous vous en voulez, il serait peut-être nécessaire d’être plus indulgente envers vous-mêmes, vous avez fait de votre mieux. Le conseil : faite un stage sur la connaissance de votre potentiel, afin de revoir vos objectifs, sans changer d’emploi, pour le moment, mais d’envisager comment vous pourriez faire, de regarder les possibilités qui s’offrent à vous. Quand on ne peut plus voir les gens souffrir c’est qu’il est temps que l’on se fasse aider pour regarder sa propre souffrance et en guérir ! Bonne soirée Chantal
  • Frédérique
    • 102. Frédérique Le 31/01/2015
    Bonjour Chantal,

    J'ai 49 ans et je suis pleine de douleurs, cela à commencé en 2008 au genou droit j'ai passé une IRM ( chondropathie) je faisais un peu de course à pieds et du step donc j'ai arrêté . Les douleurs étaient toujours présentes, puis j'ai commencé à avoir mal aux lombaires (discopathie) ensuite en septembre 2013 j'ai eu une tendinite du trochanter coté droit avec des irradiations de la hanche jusqu'à la malléole externe et voilà que depuis novembre 2014 j'ai d'énormes contractures aux trapèzes, l'épaule droite ainsi que le bras droit me font énormément souffrir . J'ajoute que j'ai un travail où je sollicite beaucoup mes articulations . Je me sens aussi très angoissée en ce moment sans raison particulière et je doute de tout .
    J'ai eu des séances d'ostéopathie, de chiropractie, je fais de la kinésithérapie tout cela me soulage ponctuellement . Je pratique le yoga depuis septembre et cela m'aide beaucoup .
    Merci de m'éclairer

    Frédérique
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 04/02/2015
      Bonjour Frédérique, Tout d’abord, que s’est-il passé dans votre vie avant que les douleurs au genou droit n’aient commencé, c'est à dire en 2008 ? Dans votre vie en général, sur le plan des sentiments, des émotions. Vous est-il arrivée de vous disputer avec un homme ? De vous reprocher une action, un comportement ? Que quoi avez-vous le plus peur ? Qu’elle est cette décision que vous devriez prendre et que vous ne faites pas ? Qui ou quoi portez-vous, qu’il serait plus aisé de lâcher ? En voulez-vous à l’univers ou au ciel, de ne pas vous aider ? Avant de vous donner quelques pistes, j’ai besoin de vos réponses. Chaleureusement Chantal
  • isabelle lepage
    • 103. isabelle lepage Le 26/12/2014
    bonsoir Chantal, merci de votre réponse. Effectivement j'ai un gros problème au niveau des émotions...Je suis très empathique, et très sensible de nature.Du coup je me "blinde" mais pas de la bonne façon, et je me retrouve à ne plus reconnaître ,ni ressentir mes émotions...Dans le meilleur des cas, c'est après coup, mais souvent je dois travailler, me poser pour ressentir...Il n'y a que quand je suis malade et que je me repose( gastro, grippe...) que j'arrive à m'ouvrir à moi même et pour le coup ,je travaille sur de vieilles choses qui remontent.... Donc je suis consciente de ce problème, mais je n'arrive pas bien à gérer ces émotions, ou c'est tout ,ou c'est rien....
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 29/12/2014
      Bonjour Isabelle, Eh oui, la maladie nous sert aussi à cela, se poser pour ressentir ses émotions, surtout celles que vous décrivez (grippe,ect). Apprendre à gérer ses émotions consiste justement à s'arrêter, se poser pour mieux les ressentir. Si on ne peut pas le faire sur le moment, gardez en mémoire l'instant présent afin d'y revenir plus tard pour continuer ce processus émotionnel. C'est à dire pour ressentir jusqu'au bout, jusqu'à ce que certains souvenirs remontent avec leurs émotions. A ce moment là, c'est en conscience que l'on peut évaluer si la situation vécue au présent est exactement la même que celle du passé? Et en quoi elle est différente? Puis on peut décider d'une action, d'un comportement plus adulte que celui du passé et aller parler à la personne qui a générée ces émotions. Pour lui dire notre ressenti. Cela permet de ne plus entretenir de ressentiments envers qui que ce soit. Je vous souhaite d'excellentes fêtes de fin d'année. Chantal
  • Céline
    • 104. Céline Le 17/12/2014
    Bonjour Chantal

    j'ai la gorge sensible et suis sujette aux quintes de toux et plus récemment j'ai des douleurs dans le bas du dos (au milieu) assez vives qui durent environ 10mn et puis plus rien.
    si vous pouviez me guider

    merci
    Céline
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 20/12/2014
      Bonjour Céline, Les quintes de toux sont souvent en lien avec quelque chose qu'on ne dit pas et qui est associé à des critiques, tournées vers nous-mêmes ou vers autrui. Quant aux douleurs du dos, le milieu du dos correspond au niveau du cœur, il y a une fermeture à ce moment là. Le conseil: examinez vos pensées, juste avant que les douleurs ne se déclenchent, à quoi pensiez-vous? Puis choisissez de les transformer en regardant la situation sous un autre angle. Nos pensées génèrent des émotions, si celles-ci sont de nature négatives, à leurs tour elles peuvent générer des douleurs physiques. Quant aux pensées de joie et d'amour elles nous comblent d'une énergie puissante, qui conduit à la guérison. Chaleureusement Chantal
  • isabelle lepage
    • 105. isabelle lepage Le 15/12/2014
    bonjour, je vous ai déjà écris mais j'ai du faire une fausse manip... j'ai toujours mal du côté gauche, surtout jambe fesse mais ce n'est pas une sciatique... et épaule..Lors de ma visite chez le chiropracteur, il m'a remis en place en me disant que cela ne tiendrait pas car je suis "instable"de ce côté là? ! Auriez vous des pistes pour m'aider à travailler sur moi essayezr de débloquer tout ça? Merci, belle journée,
    Isabelle
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 15/12/2014
      Bonjour Isabelle, Merci pour votre confiance. Le côté gauche du corps est en lien avec notre côté émotionnel, votre instabilité vient peut-être de ce côté là. Etes-vous impulsive, très émotive? Ou au contraire ne ressentez-vous pas bien vos émotions? Ou ne les exprimez-vous pas? Parce cela peut apporter des perturbations. Si vous êtes trop émotive, il est nécessaire de regarder ce qui se cache derrière vos émotions. C'est à dire qu'il y a une interprétation, une attente, des sentiments inconscients, ils agissent en souterrain. Ce n'est qu'une fois que nous les avons identifiés que nous pourrons les transformer. Si vous avez bloquez vos émotions, C'est un peu la même chose, sauf que là il faut d'abord reprendre contact avec vos émotions, pour pouvoir aller jusqu'au bout du processus émotionnel. La jambe indique que ce qui se cache est en lien avec vos projets d'avenir, la fesse indique qu'il s'agit de pouvoir (peut-être sentiment d'impuissance?). L'épaule représente la charge (émotionnelle) que vous portez. Avez-vous tendance à porter vos proches? Si oui, pourquoi? Qu'attendez-vous d'eux? Les réponses seront vos pistes. Comme je le disais plus haut, la prise de conscience est une première étape indispensable pour aller plus loin. Ensuite, il faut un peu d'aide pour transformer. Je reste à votre écoute. Chaleureusement Chantal
  • Stéphanie L
    • 106. Stéphanie L Le 12/11/2014
    Bonsoir Chantal et merci pour votre réponse !
    Je me suis effectivement posée la question, mais que m'est-il arrivé il y a une quinzaine d'années ?!
    Et en fait, je dirais beaucoup de choses ! j'étais mal dans ma peau, échecs scolaire, pas de vie amoureuse, dans l'impasse alors que mes camarades "avançaient" dans leur vie et moi pas ! Peut être aussi, éloignement d'avec une bonne amie...
    Et l'an dernier, également plusieurs petites contrariétés : brouille avec une collègue qui l'a joué perso telle une arriviste et quelques semaines avant inquiétudes concernant un problème gynécologique qui s'est finalement avéré bénin.
    La non concrétisation de mes idées (envies) et dévalorisation = OUI
    Mais, au vue de tous ces petits soucis, je ne sais finalement pas lequel me crée la chute et la dermite. D'autant que durant 5 années, j'ai travaillé dans une zone urbaine très sensible, ce n'était pas tous les jours facile et de tout repos pourtant même si j'avais de la dermite mes cheveux ne tombaient pas.
    Pfff c'est très compliqué tout ça ! et on ne sait pas par quel bout commencer !!
    Merci encore
    Stéphanie
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 14/11/2014
      Bonsoir Stéphanie, Dans votre discours je note quelque chose qui revient à chaque fois : l’éloignement avec une amie, la brouille, la séparation nous amène toujours dans un processus de deuil. Et cela se passe par des étapes 5 et demande du temps. Mais là 15 ans cela indique que le processus est bloqué. Je suppose dans l’étape de culpabilité. Et lorsqu’on se sent coupable on se puni en s’empêchant de réussir dans quelques domaines que se soit ! Et pour finir c’est sur notre corps que l’inconscient se retourne, la maladie. Tout est à prendre en compte et à transformer : la non concrétisation de vos idées, la dévalorisation et le sentiment de culpabilité. Le conseil, faites-vous aider. Bonne soirée Chantal
  • Stéphanie L
    • 107. Stéphanie L Le 11/11/2014
    Bonjour Chantal,
    Je souffre d'une dermite séborrhéique (squames grasses et jaunâtres avec fortes démangeaisons) au niveau du cuir chevelu depuis une quinzaine d'années ! Elle ne disparait pas malgré les shampoings, prescriptions des dermato, huiles essentielles, vinaigre de cidre,....Et pour couronner le tout ! depuis l'an dernier j'ai une chute de cheveux diagnostiquée par trichogramme comme étant un effluvium télogène chronique. Au début, j'ai été rassurée en me disant ce n'est pas génétique (calvitie) donc réversible sauf que ça fait plus de 6 mois que mes cheveux tombent anormalement (idem l'an dernier) et je ne sais plus comment faire cesser cette chute ni comment l'expliquer. S'il vous était possible de m'éclairer sur ces maux et me conseiller, je vous en saurais vivement reconnaissante.
    Merci à vous
    Stéphanie (35 ans)
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 11/11/2014
      Bonjour Stéphanie, La première question à vous posez, c’est : Que s’est-il passé dans votre vie il y a quinze ans ? Le cuir chevelu représente nos idées. Les démangeaisons c’est de l’impatience. Là, il peut s’agir d’une situation, il y a 15 ans, qui vous a peut-être empêché de concrétiser vos idées ? Et l’an dernier qu’avez-vous vécu ? Les réponses à ces questions vous donneront des pistes. La chute des cheveux est reliée à de grandes tensions. Qu’est-ce qui vous crée de l’insécurité en ce moment ? Pour une femme, la calvitie n’arrive qu’en cas de maladie (cancer). C’est une maladie plutôt masculine. Cependant on peut dire qu’il peut y avoir de l’insécurité, un sentiment de dévalorisation. Voilà quelques pistes pour trouver l’origine du problème. Ensuite vous pourrez décider de transformer la croyance, liée à la situation, qui génère ce problème. Tant que nous n'avons pas résolu la situation actuelle, les malaises persistent. Chaleureusement Chantal
  • Faure
    • 108. Faure Le 02/11/2014
    Bonjour Chantal,
    J ai commencé a avoir des symptomes en septembre de cette année, peut etre a cause d une peur lié a un depart en mission humanitaire en Afrique avec tt ce qui se passe actuellement la bas...le cours des evenements a fait que je n y suis pas allée mais les symtomes persistent.
    J ai une gêne au niveau de la tempe gauche qui s étend jusqu a l oeil et aussi sur le côté gauche du crâne, ce n est pas douloureux mais gênant , j ai aussi eu des signes au bras et a la jambes type d engourdissement tjs a gauche qui st moindres par rapport a la tempe mais qui continuent aussi, j ai été hospitalisée et ai eu plein d examens ,au final on ne sait pas ce qui explique cela,ils parlent eventuellement d une reaction au vaccin de la thyphoide , les examens sont bons sauf une image sur la partie interne de l hemisphere gauche de mon cerveau ds la region frontale qui leur evoque une tumeur begnine a surveiller. Ma santé m a donc empêcher de partir la bas et qq part ca m a rassurée et eviter cette peur, cependant les signes continuent, c est surtout la gène au niveau de la tempe gauche que j aimerai comprendre, je lis bcp de chose sur le langage du corps mais la je ne comprend pas ce qu il veut me dire....merci infiniement de votre aide. Céline.
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 03/11/2014
      Bonjour Céline, Votre peur Céline est bien réelle puisque le danger, dans cette région du globe, existe. Et dans ce cas là, il est utile de l’écouter. Se pourrait-il que vous ayez hésité à repartir en mission? On peut déclencher des symptômes ou une maladie, parce que sans cela on ne pourrait pas dire non à une personne, trop aimante, ou à une situation qui ne nous convient pas ou plus. C’est souvent relié à notre enfance où un parent voulait pour nous ou à notre place. Le côté gauche du corps est en lien avec nos ressentis, nos émotions, tandis que la tête est en lien avec nos pensées. Et tous vos symptômes se situent de ce côté-là. Il y a en vous un conflit entre vos pensées et vos émotions. Quant à la tumeur bénigne : est-ce que vous vous sentez, depuis longtemps, limité dans vos propres capacités à assumer vos décisions et vos aspirations, vos rêves ? Ce côté gauche indique aussi un conflit ou la peur d’un conflit avec la famille(ou la famille de cœur) ou dans le couple (la tempe). L’engourdissement du bras et de la jambe : serait-il possible que vous cherchiez à ne plus ressentir une souffrance psychique ou émotionnelle ? Parfois, pour ne plus souffrir on se coupe de nos émotions, ce qui provoque ce genre de gène. En fait vous écoutez plus votre tête, votre raison que votre cœur, ce qui peut vous empêcher d’avancer. Les symptômes disparaitront quand vous aurez résolu ce conflit interne. Le conseil : posez-vous, méditez, écoutez votre cœur et suivez ce qu’il vous dira, même s'il vous dit de changer de vie. Chaleureusement Chantal
  • carole
    • 109. carole Le 16/09/2014
    Merci, Chantal pour ton analyse. Elle correspond tout à fait à mon état d'esprit actuel. Je cherche à me sentir bien avec les autres. La peur d'être critiqué, jugé et rejeté me hante.
    Que puis je faire, pour sortir de cette situation?

    Merci, encore.
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 19/09/2014
      Bonjour Carole, Déjà tu as pris conscience, c’est un premier pas. Accepte que cette part de toi cherche à te protéger. Elle vient du mental/égo qui a été façonné par les discours des parents, qui eux-mêmes projetaient leurs peurs sur nous. La peur est une émotion, donc elle est fugace. Chaque fois que tu te surprends à avoir ces pensées, substitues leurs des pensées contraires. Comme j’aime qui je suis, je suis capable d’accomplir beaucoup de choses, j’ai ma place dans ce monde et je participe à son équilibre. Mes erreurs me permettent d’évoluer, alors je les accueille avec amour. Je remercie ceux qui m’ont donné la vie. Maintenant je me donne le droit de vivre selon les aspirations de mon âme. Chaleureusement Chantal
  • carole
    • 110. carole Le 14/09/2014
    Bonjour, Chantal.
    Pourriez vous interpréter mes maux?
    J'ai un peu d'acné au visage à 28 ans, de l'eczéma aux oreilles et des douleurs en haut du dos.
    Je vous remercie par avec.
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 15/09/2014
      Bonjour Carole, Le visage est cette partie de moi qui me permet d’être acceptée ou rejetée par les autres. Il s’agit d’individualité. L’acné est une expression visible d’irritation, de critiques, de ressentiments, de rejet, de peur, de honte, d’insécurité face à moi ou aux autres. C’est une non acceptation de soi-même, on se trouve moche et parfois dégoutante! Cela arrive surtout lorsque on est émotionnellement et mentalement en conflit avec sa propre réalité. Il peut aussi manifester un problème de foie, voir l’alimentation. Mais le foie est aussi le siège de la colère. Souvent, cela indique que je me coupe de moi pour faire plaisir à quelqu’un, de peur d’être rejetée. L’eczéma: Il indique que je n’ai pas appris à m’aimer. J’ai déjà vécue une situation de séparation très intense. Comme il est situé sur les oreilles, elles représentent ce que j’ai entendu et que j’entends encore aujourd’hui. Est-ce que quelqu’un vous menace de vous quitter? Le haut de dos: Selon les vertèbres en question, cervicales ou dorsales? Les dorsales correspondent au centre cardiaque, elles ont trait aux premiers stades de la conception. Tandis que les cervicales se rapportent à la communication. Mon degré de naïveté dans la vie. Chaque vertèbre nous donne une précision dans ce domaine. De toutes façons il s’agit d’apprendre à s’aimer telle que l’on est et à lâcher les chantages que les autres peuvent nous faire. Nous avons besoin de nous adapter à notre environnement, mais pas au point de s’oublier. Chaleureusement Chantal
  • wirtz raphael
    • 111. wirtz raphael Le 13/09/2014
    Bonjour Chantal,
    J'ai un ami qui vient de mourir d'un cancer du rein ?
    Ct aurait il pu l'éviter? A part le sommeil !

    L'année passée, je me suis sectionné le ligament acromioclavivulaire !
    C était mes pires vacances. J'étais fatigué, en plus je me suis disputé avec ma fille et mon frère. ( Je pense que s'en est la cause ? )

    Cette année 1 an et 1 mois après la rupture du ligament, je me suis sectionné le tendon du grand rond en jouant au badminton. ( Je suis un joueur assidu et entraîneur )

    Je n'ai pas fait de chirurgie. Me voila donc légèrement handicapé mais j'ai retrouvé 95,97 % de ma mobilité très rapidement.

    Enfin, aujourd'hui j'ai un petit bouton sur le bout de la langue. ( Je me demande si je n'aurai pas un peu trop d'acidité ? ou trop ? )

    Déso, pour toutes ces questions à la fois.

    Je t'embrasse très fort.

    Raph
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 15/09/2014
      Bonjour Raphaël, Heureuse d’avoir de tes nouvelles. Pour ton ami, c’est difficile à dire, on ne peut pas se mettre à sa place. Et encore moins juger ce qui aurait été bien ou pas pour lui. Oui, comme tu le dis toi-même, ces évènements ont un lien avec les ruptures de tes ligaments. Les ligaments servent de jonction avec le système osseux et permettent l’articulation de nos membres. Ils représentent la mobilité, l’adaptabilité et la fléxibilité. Un trouble qui survient à ce niveau indique des emotions bloquées, une rigidité, une raideur dans tes pensée et tes actions. La clavicule représente les responsabilités que l’on me donne et face auxquelles je peux vivre un sentiment de soumission et d’obligation. Qu’est-ce que la rupture des ligaments à cet endroit t’empêchait de faire? Comme tu es un joueur de badmington, et que tu es légèrement handicapé, cela indique que tu as su trouver un moyen de t’assouplir. Peut-être est-ce qu’un peu de culpabilité resterait encore? Le bouton sur la langue indique que je réprime mes élans de passion, autant vervaux que physiques. Il peut s’agir d’un souvenir douloureux que je voudrais exprimer pour m’en libérer. C’est un peu comme s’il m’était resté sur le bout de la langue. Chaleureuses pensées Chantal
  • Laurence
    • 112. Laurence Le 27/08/2014
    Re bonjour.jai oublié de vous dire je parle d'une probabilité de gémellité. La question se pose suite a mes questions a mes divers reves.merci bonne journée. Laurence
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 27/08/2014
      Bonjour Laurence, Se noyer en rêve indique qu'une surcharge affective vous fait perdre pied et que l'on a besoin de se détendre et de s'amuser (la piscine). Si en vous réveillant vous aviez le sentiment qu'il pouvait s'agir de gémellité, alors tenez-en compte. Chantal
  • crapouille
    • 113. crapouille Le 27/08/2014
    Bjr.il est 3h50.reve suite a une seance de thérapie holistique.therapeute feminin.cette therapie emmène un groupe dont je faisais partie, un endroit ou on devait se mettre dans des vasques pour se retrouver dans une position de femme qui accouche ,aucune ne me parlait ,pas de ressenti.ensuite elle un cours theorique, cela me parlait j'en etais dissipée. Une copine me disait t'inquiète pas la prof exerce a divers niveaux t'auras la comprenhension du cours.
    Je vous fais appel plusieurs fois salmon laurence.il se passe des choses . l'interprétation est importante.je vous en remercie chantal .bonne journée a vous.laurence
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 27/08/2014
      Accoucher dans un rêve indique la nécessité d’accoucher de soi-même. Si je comprends bien, dans votre rêve, vous n’aviez pas de ressenti pour vous positionner dans les vasques, mais le cours théorique vous intéresse ? Dans ce cas, le rêve vous interpelle sur le fait que vous intellectualisé beaucoup. Parce qu’une vasque représente le lieu du renouveau, il contient un trésor, donc il est appropriée pour une renaissance. La copine, dans le rêve c’est une part féminine de vous. Si vous la connaissez réellement, quelle qualité lui voyez-vous ? Vous les possédez. De toute façon elle vous dit que vous aurez la compréhension. Celle-ci viendra plus tard. Bonne journée Chantal
  • laurence
    • 114. laurence Le 16/08/2014
    bjr chantal
    merci pour votre eclairage,excusez moi,j'aimerai avoir votre avis sur 2 reves a intervalles differents.je vous ai parlé que je laisser ma cousine se noyer.qqs jour plustard ds un autre reve ,je plonge et ne remonte pas.cela pourrais t'il s'agir que ma mere est eu des jumelles a ma naissance?
    sinon j'ai fait un autre reve,j'y voit un livre ouvert av la lettre e .
    dans un autre je vois un rupture av une therapeute.
    merci bonne journee
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 26/08/2014
      Bonjour Laurence, Je viens de m'apercevoir que je n'ai pas répondu à la phrase " je vois une rupture avec un thérapeute". Le thérapeute en rêve indique votre capacité à vous guérir, à vous guidé vers votre évolution. La rupture signale que vous vous coupez de cette capacité. Acceptez de voir ce qui vous fait mal. Vous pourrez vous en libérer. Le repli sur soi n'es pas bon. bonne soirée Chantal
  • Iris
    • 115. Iris Le 11/08/2014
    Bonjour, je me souviens rarement de mes rêves et je ne fais rien pour m'en souvenir. Je découvre un jardin magnifique, inconnu sur cette planète. Les plantes sont, dans leur grande majorité, au sol, le couvrant complètement, même les allées en sont tapissées et marcher dessus ne les abime pas. Je circule, c'est tellement beau, je monte un léger dénivelé au niveau duquel se trouve un grand bureau en forme d'arc au-dessus duquel une vaste ouverture de même forme ouvre sur le panorama de ce jardin. C'est beau, je me réveille la tête et le coeur plein de joie.
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 12/08/2014
      Bonjour Iris, Le fait de découvrir quelque chose en rêve indique que vous êtes en train de découvrir les fruits de votre labeur, puisqu'il s'agit d'un jardin, celui de votre évolution. Ces bénéfices, cette abondance est toute nouvelle pour vous, c'est quelque chose dont vous n'aviez pas idée. Le sol, c'est l'ancrage, le développement, un refuge lors des tempêtes affectives, les plantes représentent des aspects différents de votre évolution, comme elles recouvrent le sol, je dirai que vous vous ancrez dans la vie et que vous lui donnez une orientation plus solide et harmonieuse. Monter, même si le dénivelé est léger, signifie que vous avez évolué et que vous avez résolu certains problème, études ou une exploration de soi. Vous vous êtes ouverte et vous êtes plus sensible à la beauté. Ce qui vous donne la possibilité de voir au-delà de cette situation, d'avoir une vision plus élargie de la situation. On comprend votre joie au réveil. Félicitation! Chaleureusement Chantal
  • salmon
    • 116. salmon Le 30/07/2014
    bjr,nous avons eu plusieurs entretiens.j'ai des questions par rapport a mes reves;achat d'un fer a repasser a une copine,je le prends je le fracasse,ensuite on essaie de le reparer.
    2: un gros avion fait des allers retours sur un pt trajet autour c'etait tout par la neige.
    3:je vois la remission d'un kcer d'une personne qui je connais, puis toutes les pers qui me haissent deviennent mes amis.
    4:je laisse ma cousine se noyer,elle est sauver par un maitre nageur.
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 04/08/2014
      Bonjour Salmon, Je me souviens de vous. Un avion dans un rêve signifie un envol spirituel. Le fait qu'il fait des aller retour indique que vous êtes tantôt dans le monde de l'esprit et tantôt dans celui de la matière avec vos émotions. Peut-être qu'en ce moment vos émotions sont difficile à gérer? La neige symbolise la vérité. La rémission d'un cancer indique que vous avez besoin de calmer ou que vous êtes en train de calmer des colères, des frustrations, des illusions, qui vous rongent de l'intérieur. La personne que vous connaissez, c'est vous qui avez des comportements parfois similaires. Les personnes qui vous haïssent, c'est vous qui ne vous aimez pas, là elles vous aiment, parce qu'en acceptant la part de vous qui est frustrée, en lui donnant la possibilité de réaliser ses rêves, vous devenez plus aimable envers vous-mêmes. Votre cousine, c'est vous qui êtes pleines d'émotions, de chagrins , qu'il est nécessaire de libérer sinon vous allez vous noyer dedans. Le conseil du rêve, c'est de vous faire aider pour cette libération.. - Creuser une pierre, c'est chercher à comprendre ce qu'elle contient, il s'agit de quelque chose que vous avez besoin d'éliminer, mais pour cela il est utile de comprendre ce qu'on élimine.. - Le professeur, c'est quelqu'un qui enseigne, donc une part de vous veut vous enseigner quelque chose, sur les problèmes familiaux. Vous dites qu'elle se ment et qu'elle perd ses lunette. Là encore il s'agit de vous, qui vous illusionner sur quelque chose que vous avez du mal à voir. - L'appareil photos, c'est un outil pour revoir le passé, vous en avez peut-être besoin. Le démarchage des jeux vidéo à l'école: peut signifier la nécessité de jouer, d'être moins sérieuse, de prendre la vie moins au sérieux. Les thèmes religieux que vous refusez indiquent peut-être que vous pourriez explorer ces thèmes afin de mieux les comprendre, d'en avoir moins peur et de faire le tri dans toutes ces idées reçus à ce sujet. J'espère vous avoir donner quelques pistes. Chaleureusement Chantal
  • Ange
    • 117. Ange Le 05/06/2014
    Bonjour, depuis maintenant 2 mois, j'ai mon omoplate gauche très contractée, j'ai très mal au bas du dos ainsi qu'au nerf sciatique (côté droit). Le nerf sciatique influence d'autres douleurs: genoux droit et extérieur du pied droit. Il y a des jours ou il m'est impossible de marcher ! Que dois - je comprendre ? Merci d'avance.
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 06/06/2014
      Bonjour, Une contracture à l'omoplate gauche indique que je suis en désaccord avec mon conjoint ou mes enfants. Que s'est-il passé dans votre vie familiale, il y a 2 mois? Le nerf sciatique et surtout côté droit signale que je vis une grande insécurité financière, il s'agit d'une transition importante dans ma vie et que je me sens coincé. Les douleurs aux genoux, c'est la façon dont corps essaie d'attirer mon attention sur un conflit entre le "je" et le "nous". Il est temps pour moi de m'incliner devant une situation que je ne peux pas changer, ou devant une autorité envers laquelle j'ai du ressentiment. La flexibilité du genou appel à la souplesse, au pardon. Le pied, il me mène sur mon chemin de vie. L'extérieur droit peut indiquer une confusion sur la direction que je dois prendre. Comme il repose sur la terre (mère) et qu'il est en lien avec mon cerveau, mes pensées. La confusion se situe à ce niveau. Les fourmillements, sur le plan physique il vient d'un nerf coincé, sur le plan psychologique, il indique qu'à cause d'une contrariété je ne laisse plus l'énergie circuler librement dans le membre, en l'occurrence la jambe qui me permet d'avancer dans ma vie. Prendre conscience de tout cela permet de comprendre que je me coince moi-même, par peur ou autre. Je peux lâcher ma vision de la situation et reprendre le pouvoir sur ma vie.. Chaleureusement Chantal
  • nadine
    • 118. nadine Le 04/06/2014
    bonjour il y a un huit jour je faisais un superbe rêve dans lequel je visitais une maison qui s'agrandissait à mesure que je la visitais - cette nuit par contre je me trouvais dans la maison dans laquelle je vivais avec mon premier mari -il y a plus de trente ans - j'y retournais pour y vivre avec le sentiment que j'avais toujours su que j'y reviendrai pour y vivre - j'allais dans la chambre et je me retrouvais dans le lit conjugal (un homme était à mon côté) le plafond avait disparu et laissait apparaitre le grenier, en haut sur la droite recroquevillé un homme était présent, il tenait à la main un fer à repasser par le cordon, et j'étais saisie d'une épouvante croissante en l'apercevant , je gémissais,
    l'homme qui était à mes côtés n'était pas plus rassuré et je réalisais que j'étais seule face à la peur que m'inspirait l'homme du grenier, je gémissais et j'ai fini par crier pour de vrai de plus en plus fort je me suis réveillée apeurée le coeur battant puis après m'être rendormie je me suis retrouvée dans la même maison cette fois dans la salle de bain (elle avait changé) et à nouveau je devinais la présence de l'inconnu et la peur me gagnait à nouveau .....à nouveau gémissement, plainte un peu lugubre et réveil en sursaut ...ce cauchemar me chamboule un peu !!
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 06/06/2014
      Bonjour Nadine, Voir une maison qui s'agrandit indique que votre conscience s'agrandit, vous avez une vue plus large sur vos possibilités. La maison d'il y a trente ans signifie, qu'en ce moment votre conscience, ressemble ou possède les mêmes qualités ou défauts que ceux de votre ex-mari. Le lit c'est le pont entre le conscient et l'inconscient. Observez bien comment vous voyez votre ex. L'homme à côté c'est votre aspect masculin que vous ne reconnaissez plus, le plafond représente une protection que vous avez levé, pour découvrir que vous vous réfugier dans la spiritualité pour aplanir un problème urgent. Mais cela vous épouvante d'affronter le problème. Pourtant c'est la seule solution pour le résoudre. Le deuxième rêve vous indique qu'il est urgent et nécessaire de nettoyer le passé avec votre ex parce que sinon il n'a pas fini de se répéter et de vous hanter. Faites-vous aider pour transformer ce passé. La spiritualité ne nous permet pas de faire l'impasse sur le travail psychologique. La spiritualité élève l'âme, mais pour sortir du sentiment de culpabilité qui habite toute victime, le travail psychologique est utile. Même si on fait un travail important sur soi, il nous reste souvent à affiner notre travail. Jusqu'au dernier jour de notre vie nous pouvons le faire. Chaleureusement Chantal
  • marine sivoyon
    • 119. marine sivoyon Le 03/06/2014
    Merci chantal, j'ai vécu une séparation très intense étant petite avec ma mère et j'ai eu énormement d'excema sur beaucoup de parties du corps durant longtemps que j'ai soigné par un beau travail sur moi-même et beaucoup de discutions avec elle mais peut être qu'il reste encore quelques trucs à aller transformer... notamment ce reflexe d'avoir peur que qqch se passe mal avec amies que j'aime beaucoup, que d'un seul coup tout change et cette peur m'empêche de faire et d'être simplement, peut être est-ce ce sentiment qui est en lien avec le poignet.
    Merci beaucoup!
    Très belle journée à toi...
  • marine sivoyon
    • 120. marine sivoyon Le 02/06/2014
    Bonjour Chantal,
    Depuis plusieurs mois j'ai de l'excema au poignet droit qui revient, je n'arrive pas à voir réelement quand il apparait si ce n'est à chaque moment difficile ou désagréable dans le quotidien, à quoi cela peut il être du?
    Merci de tes conseils, bonne journée,
    Marine
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 02/06/2014
      Bonjour Marine, L'eczéma m'indique que je n'ai pas appris à m'aimer et comme je crains d'être blessée, je vis beaucoup en fonction de ce que les autres attendent de moi. J'ai peur d'être abandonnée. J'ai déjà vécu une situation de séparation très intense, peut-être dans la vie fœtale, petite enfance, ect. Depuis il peut s'agir de ressentis, comme par exemple mes valeurs ont été bafouées, je me sentirai comme rejeté. Le poignet représente les changements de direction, le droit est en lien avec ce que je fais, mes actions et aussi avec l'homme. Si ce que fais au quotidien est souvent déprécié par mon entourage, je peux me sentir rejetée. Pour en sortir, je laisse aller mes schémas mentaux, et je me détache de mon passé. J'identifie mes besoins réels et j'agis en fonction. J'ajouterai qu'une libération de la mémoire émotionnelle permettrai de transformer ce passé en profondeur, parce que je ne crois pas que la volonté suffise. J'espère avoir éclairé ta lanterne. Chaleureusement Chantal
  • Saluste
    • 121. Saluste Le 26/05/2014
    Bonjour Chantal,

    J ai un endobrachie œsophage. J ai souvent des œsophagites et cela peut être très douloureux. En lisant votre site j ai arrêté de faire remonter le contenu de mon estomac. Je fais ca depuis qu eje suis toute petite et j en ai un peu honte. Je crois que c est un symptôme de la petite enfance le mericisme.
    Pourriez vous m aider à comprendre la symbolique de cette douleur.
    Merci beaucoup
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 28/05/2014
      Bonjour, Les oeusophagites sont des inflammations de la muqueuse oesophagienne. Elles traduisent de la colère face à une personne ou une situation qui selon vous n'est pas acceptable ou injuste. C'est une pilule trop difficile à avaler. La nourriture nous ramène à la mère. Ces situations nous ramène à la façon dont notre mère nous a nourrit. C'est à dire sa façon de se comporter avec nous. Donc oui ce symptôme remonte à l'enfance et aujourd'hui, des personnes ou des situations font écho avec l'enfant en vous. Comme nous nous comportons comme nos mères le faisaient avec nous, nous devons changer ce comportement de vouloir nous faire avaler des choses ou des situations qui ne nous sont plus bénéfiques, nous pouvons devenir une mère plus attentionnée envers nous-mêmes et cesser de ressasser le passé. Amicalement Chantal
  • Saluste
    • 122. Saluste Le 23/05/2014
    Bonjour Chantal,

    A quel type de conflit psychique peut renvoyer une cystite ?
    Merci d avance pour votre réponse.
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 28/05/2014
      Bonjour, La cystite est une inflammation infectieuse de la vessie. Dans un premier temps, il est nécessaire de prendre quelque chose pour lutter contre cette infection. Ensuite au niveau symbolique, la cystite représente toutes les frustrations que mes attentes inassouvies me procurent. Je suis insatisfaite et très contrarièe dans mes attentes. Cela peut survenir suite à une rupture avec un partenaire, un associé ou un membre de ma famille. J'ai un profond sentiment d'impuissance qui m'empêche d'exprimer mes émotions. On peut dire que je brûle d'impatience face à une situation ou quelqu'un. Dans ce cas, il est essentiel de lâcher-prise, de libérer ces émotions, les peurs afin de comprendre que je peux réaliser moi-même ce que j'attends des autres. Avec mes pensées les plus positives Chantal
  • Babou
    • 123. Babou Le 18/04/2014
    Bonjour Madame,

    Depuis quelques temps j'ai des boutons dans le creux de mes avant bras. Ce sont des démangeaisons qui partent et reviennent un peu comme des brûlures. J'ai changer de poudre à lessiver ... mais rien y fait...Est-ce que ces boutons auraient un lien émotionnel et que dois-je faire pour m'en débarrasser? Je mets une pommade calmante...mais dès que j'arrête de l'appliquer...les démangeaisons reviennent.

    Merci de m'aider.

    Babou
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 20/04/2014
      Bonjour Babou, La peau est un organe de protection, qui nous sépare des autres. Donc, des boutons et démangeaisons signifient qu'émotionnellement il y a en vous un conflit de séparation. Les bras nous permettent d'embrasser quelqu'un, les brûlures expriment la colère. Peut-être avez-vous un deuil à faire et votre part affective vous ferait vivre de la colère et du chagrin à cause de cette séparation ou la peur d'être séparé de quelqu'un de proche. Toutes sortes de séparations nous demandent de passer par un processus de deuil. Cela demande un peu de temps, durant lequel nous traversons des étapes. Elisabeth Kubler-Ross en avait repéré 5. Le déni, la colère, le chagrin, le marchandage (et si j'avais fait.... ou dis....) pour finir par l'acceptation. Ces étapes sont naturelles et incontournables. Chaleureusement Chantal
  • Lody
    • 124. Lody Le 12/03/2014
    Bonjour Chantal,
    Merci pour ta reponse. Alors au contraire quand je prie ou je manipule je mens apaisee ce sont les veritables moment ou je lache prise, je vide mon mental.

    Lody
  • marine sivoyon
    • 125. marine sivoyon Le 09/03/2014
    Bonjour Chantal, je vais continuer à observer pour choisir aussi, merci,
    Chaleureusement,
    Marine
  • marine sivoyon
    • 126. marine sivoyon Le 02/03/2014
    Bonjour Chantal,
    Merci de votre réponse, elle m'éclaire beaucoup mais
    j'ai tout de même du mal à concevoir qu'il y est deux possibilitées d'interprétation contradictoires, et je me demande alors comment interpréter mes maux, faut il choisir simplement une interprétation plus qu'une autre? Il y a t'il, pour vous, un point ou elles se complètent et se rejoignent?

    En fait Michel Odoul relie tout ce qui se passe au niveau du rêve et de l'imaginaire à la latéralisation utilisé par les occidentaux (droit-masculin, gauche-féminin) et tout ce qui est de l'ordre du manifesté, de la maladie, il le rapporte à la latéralisation orientale (droit-féminin, gauche-masculin.

    Merci beaucoup!
    Marine
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 06/03/2014
      Bonjour Marine; Pour ma part, j'ai choisi la méthode d'interprétation des occidentaux parce que l'interprétation correspondait le mieux à mes maux. Par exemple, j'étais en train de tourner avec une cuillère des légumes dans une poêle sur le feu, quand je regardais la pendule et je constatais que j'étais en retard sur le programme que je m'étais fixée. A ce moment là, je me suis brûlée la main droite. Quand on se coupe, cogne, brûle, ect, cela indique un sentiment refoulé de culpabilité, une sorte d'auto punition inconsciente. La main droite le rationnel, la logique, le mental. Et pour ceux qui me consulte, c'est pareil. Posez-vous la question est-ce que je ressentais quelque chose ou est-ce que mon mental me mettait la pression? Ainsi vous pourrez faire votre choix vous-mêmes. Nous devons apprendre à faire fonctionner notre discernement. Bonne journée Chantal
  • Marion
    • 127. Marion Le 25/02/2014
    bonjour,
    je me suis coincé le doigt dans une porte en la refermant moi même sur mon pouce gauche. une lègere cassure au niveau de l'ongle, je me suis ouverte lègerement sur le côté du doigt et une tache dessous l'ongle est appru.
    J'aurais voulu savoir ce que cela signifié, merci.
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 06/03/2014
      Bonjour Marion, Le pouce symbolise la pression que l'on se met. La main gauche, c'est le côté affectif. Se casser un ongle, c'est se sentir coupable pour des détails. Essayez de vous souvenir ce que vous faisiez lorsque cela est arrivé et surtout à quoi pensiez-vous? Bonne journée Chantal
  • Lody
    • 128. Lody Le 23/02/2014
    Bonjour Chantal,

    Mes mains me brulent et me demangent quand je prie a l'eglise ou dans ma chambre ou alors quand je manipule des plantes et la terre pour le jardinage. Bizarre non?
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 24/02/2014
      Bonjour Lody, Les démangeaisons peuvent aussi représenter de l'impatience. Se pourrait-il que lorsque vous priez comme lorsque vous manipulez des plantes, vous trouviez que le résultat ne vient pas assez rapidement? Et que cela vous mette en colère?
  • celine
    • 129. celine Le 16/02/2014
    Bonjour.
    Je fais de la rétention d eau. Je n arrive plus à dégonfler. .
    apres avoir Pris des compléments alimentaires qui m avaient aidée, le problème est revenu. Je vis plus sereinement pourtant mais reste stressée professionnellement. Que pourriez vous me conseiller? Merci.
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 19/02/2014
      Bonjour Céline, La rétention d'eau indique que vous retenez vos larmes. Il y a en vous un gros chagrin que vous n'avez pas exprimé, laissez sortir vos larmes, pleurez. Le stress indique que vous avez peur, identifier vos peurs. De quoi avez-vous le plus peur. C'est un premier pas pour ensuite dépasser ses peurs. Et peut-être revoir vos objectifs professionnels. A bientôt. Bonne journée. Chantal
  • greg
    • 130. greg Le 12/02/2014
    Bonjour chantal,
    Je trouve votre blog interessant,
    je vous ecrit car j'ai depuis peu une algie vasculaire de la face, avec des douleurs tres importantes, je suis endurant a la douleur car je viens d' avoir ma 2eme operation d'epaule(coiffe droite, puis gauche maintenant), mais la ca devient dur, j' ai vu un neurologue, diagnostic, puis traitement, mais mon oeil reste a moitié fermé, et douleurs suportables mais frequentes, je ne trouve pas d'explication symbolique, a part le fait de ne pas faire ce que je voudrais faire dans la vie, sous peine de rendre les miens malheureu, j' ai un travail a haut risque, mais ca m' epanouit.
    Bien cordialement
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 19/02/2014
      Bonjour Greg, Le motif que vous invoquez, et dont vous dites ne peut pas être en lien avec votre maladie, est justement le cœur de votre problème. Ne pas faire, ce dont on rêve de faire dans la vie, peut nous rendre très malade. Vous avez été opéré d'une épaule, celle-ci représente symboliquement le poids que l'on porte sur ses épaules et qui ne nous appartient pas. Quand on est vraiment dans sa voie, cela ne peut pas faire de mal à nos proches. Il est possible qu'ils aient besoin de transformer certaines de leurs croyances, et vous aussi, comme croire que les autres sont responsables de notre bonheur ou malheur. Le bonheur, c'est quelque chose de très personnel. Nous sommes chacun responsable de notre bonheur. Souvent, nous confondons responsabilité avec culpabilité. Vous n'êtes pas fautif dans cette affaire. regardez dans les blogs anciens, en déroulant la page jusqu'en bas, il y a un texte qui traite justement de ce sujet. Cependant, posez-vous la question sur : qu'est-ce que représente un travail à haut risque pour vous? parce que parfois on peut se mettre en danger, parce que quelque part, on se sent aimé, quand nos proches ont peur pour nous? Réfléchissez bien à ce qui vous épanouit vraiment. Si vous avez d'autres questions n'hésiter pas à me le faire savoir. Chaleureusement Chantal
  • Lody
    • 131. Lody Le 11/02/2014
    Bonjour Chantal,
    Je me permets de t'ecrire au sujet de mes mains et poignets. Que cela signifie t'il les mains et poignets qui grattent (picottent) et qui brulent?
    Je ne trouve pas de solution.

    Merci d'avance a vous.

    Lody
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 18/02/2014
      Bonsoir Lody, Les démangeaisons représentent de l'impatience, les mains, le travail et les poignets, le changement de direction. Se pourrait-il que vous soyez impatiente de changer de travail ou d'activité? Quant aux brûlures, elles nous parlent de notre colère. Il serait peut-être nécessaire de vous poser pour réfléchir à vos vrais désirs afin d'agir en conséquence. Observez bien dans quelles situations cela se produit, vous aurez une piste supplémentaire. Chaleureusement, Chantal
  • Marine sivoyon
    • 132. Marine sivoyon Le 10/02/2014
    Bonsoir Chantal,

    Je viens de lire le livre de Michel odoul,"dis moi où tu as mal, je te dirais pourquoi" et je suis étonné de voir qu'après la naissance de l'individu, il associe le côté gauche du corps humain à la symbolique du masculin et le côté droit à la symbolique du féminin. (Pour la lecture des traumatismes, des maladies et des symptômes)
    Je pensais que c'était le contraire et vous lisant, vous décrivez le contraire aussi... Pourriez vous m'éclairer à ce sujet? Il y a t'il plusieurs interprétations possibles?

    Très belle soirée à vous,
    Marine
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 18/02/2014
      Bonsoir Marine, Il y a deux méthodes sur l'interprétation de la symbolique du corps entre la droite et la gauche. La méthode chinoise, que je n'ai pas étudié, conçoit l’interprétation de la même façon que Michel Odoul. En tout cas, en psychologie, voire même en neurologie, le cerveau droit et le cerveau gauche gèrent respectivement leur moitié inverse dans le corps. C'est pour cette raison que j'interprète différemment les maux du corps que ne le fait Michel Odoul. Cependant, dans l'analyse des rêves, comme nous sommes dans l'esprit et non plus dans le corps, l'interprétation se fera directement en fonction des sphères du cerveaux. Le cerveau droit représentant bien le féminin et le gauche, le masculin. J'espère que mon explication est assez claire, sinon n'hésitez pas à me le faire savoir. Bonne soirée, Chantal
  • Lecoanet
    • 133. Lecoanet Le 20/01/2014
    Bonjour,
    Je voudrais savoir pourquoi je tombe sans arrêt, ma cheville se tord et je déséquilibre et je tombe. Je ne sais pas si c'est mon pied, du talon droit, qui dévie avant la cheville ou l'inverse. Qu'est-ce que cela veut dire?
    Merci d'avance pour votre explication
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 25/01/2014
      Bonsoir Lecoanet, Si je comprends bien, votre cheville se tord et vous tombez. La cheville représente la direction que je veux donner à ma vie, le sens que je lui donne pour mon avenir. Le corps exprime physiquement le déséquilibre qui s'est installé en vous. Nous sommes constitués de divers aspects, conscient et inconscient. Le déséquilibre peut venir d'un malentendu entre les deux. Rationnellement, logiquement vous décidez d'aller dans un direction, tandis que l'inconscient ne veut pas y aller. Il freine votre élan, il essaie d'attirer votre attention sur ce phénomène. Le conseil, c'est de prendre une pause pour réfléchir et laisser monter vos vrais désirs, pas le: il faut que... Et les peurs qui surgissent afin de les identifier. Puis de comprendre que vous avez peur de donner vie à vos désirs. Cela vous permettra de voir si le danger est réel ou s'il vient d'un traumatisme ancien. Auquel cas, il serait bon de transformer les croyances qui les nourrissent Chaleureusement Chantal
  • pichot
    • 134. pichot Le 19/01/2014
    Bonjour,
    Depuis 2ans j'ai mal à l'épaule droite . Ostéopathe,acuponcture , et actuellement sous anti-inflammatoire, me soulage mais cela ne guérit pas complètement . Pourriez vous m'indiquer la symbolique . Merci .Belle continuation.Bravo pour votre blog attriste, et très utile.
    Très belle journée.
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 19/01/2014
      Bonsoir, L'épaule représente la capacité à porter une charge. Le côté droit, c'est le rationnel, la décision, l'action, on le relie au masculin. Donc il peut s'agir d'un problème avec un homme, ou de votre manière de vous positionner face à un homme. Puisque cela a débuté il y a deux ans, que s'est-il passé dans votre vie à cette époque? Demandez-vous si vous n'en faites pas trop? Le conseil, c'est de changer de comportement, adoptez en un plus en accord avec vos besoins. Amicalement Chantal
  • van dessel
    • 135. van dessel Le 11/01/2014
    Bonjour,

    Mon fils 20 ans a une tumeur sur la vertèbre dorsale 10?
    Pourriez vous me donner le symbolisme svp .. c'est très rare ...

    merciii
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 12/01/2014
      Bonjour, D'une façon générale, cette approche est inductive et non déductive. Donc elle s'adresse à la personne malade. Cependant je comprends très bien votre inquiétude de mère. Une tumeur survient suite à une situation qui crée un choc émotionnel important, et qui indique que cette personne a accumulé de vielles blessures. Et là, cette situation est de trop, elle provoque un sentiment de désespoir. Le dos supporte le poids des croyances, des obligations que l'on se met, ou que l'on nous met. La 10ème vertèbre dorsale reflète une certaine insécurité, vis-àvis de laquelle je me sens désarmé. La personne peut ressentir de la colère sans pouvoir l'exprimer et elle ne sait plus quoi faire. Cette personne a besoin de se libérer de ses émotions négatives et de reprendre confiance en elle. Pour cela cette personne a besoin d'être aidé à exprimer ses émotions, de peurs, de colère, peut-être du sentiment de culpabilité (ce qui ne veut pas dire qu'elle soit coupable) à être comprise, soutenue et encouragée. Chaleureusement Chantal
  • Célestine
    • 136. Célestine Le 13/12/2013
    Bonjour, j'ai eu une fissure anale en février dernier qui n'a jamais cicatrisé et qui me donne d'horrible douleur constantes, je me suis faites opérer pour ça en septembre et actuellement les douleurs sont toujours présentes... je cicatrise apparement très lentement... j'essaie de raccrocher cette douleur à un évenement pour la comprendre... pouvez-vous m'aider ?

    Merci d'avance ! Bonne journée.
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 14/12/2013
      Bonjour Célestine, La piste que nous donne la fissure anale c'est que l'on vit une situation où l'on a l'impression d'être entre deux chaises. La question à se poser: est-ce que je me sens écartelée dans une situation en attendant que l'une d'elles se concrétise? Le conseil c'est d'accepter de faire un choix en tenant compte de vos priorités, plus que de ce que vous demandent les autres. Il faut parfois mettre des limites aux autres et avancer en acceptant que l'on a le droit de se tromper. Bonne soirée. chantal
  • babou
    • 137. babou Le 03/11/2013
    Bonsoir,

    Mon papa vient de décéder. Un petit bouton assez douloureux est apparu à l'entrée de mon oreille droite. Est-ce que cela a un lien avec le départ de mon papa?

    Merci
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 06/11/2013
      Bonjour Babou, Recevez mes sincères condoléances. Le décès d'un papa, c'est très douloureux et il faut du temps pour en faire le deuil. Cepenant, oui on peut relier ce départ avec ce bouton près de l'oreille. Cela indique que la façon, dont vous avez entendu la nouvelle, a provoqué une colère. La colère est souvent vu comme un sentiment négatif et mal compris dans un moment pareil. Cependant, il fait parti des cinq étapes qui conduisent à faire un deuil. Comme c'est en mettant des mots sur nos émotions que nous évitons à notre corps de les manifester, accepter cette colère, mettez des mots dessus, donnez-vous le droit d'être en colère, même contre votre père qui vous a laissé.ou la vie Et faites de même avec tous les sentiments et émotions qui vont vous traversent l'esprit. Parlez-en à quelqu'un, amis, famille (si possible) ou autre. Chaleureuses pensées. Chantal
  • Yohann BROCHET
    • 138. Yohann BROCHET Le 28/10/2013
    Bonjour
    J'ai 33 ans, une enfance un peu rude: divorce parents à 5 ans, orphelin de pere à 8 et hébergé de 16 à 18 ans car mere SDF. Tres vite autonome je n'aime pas l'autorité. Aujourd'hui directeur d'agence bancaire pere de 2 enfants et marié je souffre comme jamais je n'ai souffert. C'est du quotidien. Je prends sur moi mais je ne supporte plus de ne pas comprendre d'ou mes maux viennent. Osthéo, podologue et généraliste pensent qu'il s'agit de trouble fonctionnels liés à l'émotionnel. Ok mais comment je fais pour etre Libére?!
    Je suis comme divisé en 2. Tt le coté droit est "défaillant". Du pied aux cervicales. Je m'explique. Cheville droite tres raide je ne peux pas m'assoire comme un judoka par exemple, tendon achille droit raide et sensible, mollet droit tt dur, fesse droite douloureuse, epine iliaque tres sensible, flanc droit qui se contracte tt seul et qui fait mal juste sous les cotes flottantes à droite, pointe ds le milieu du dos sous homoplate droite, épaule droite comme contractée tt le temps car tjs levée dc trapèze droit douloureux. RAS à gauche. J'ai fais tt test medicaux possible "je n'ai rien". Je commence une therphie pour comprendre et trouver comment m'en sortir mais il est vrai que votre avis m'interesse vivement.Merci de votre aide.
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 28/10/2013
      Bonjour Yohann, Le corps exprime avec ses maux, les mots que nous n'avons pas pu dire. Le côté droit du corps représente notre côté masculin, parce qu'il est régi par le cerveau gauche. C'est à dire qu'il s'agit de la partie de nous qui est rationnelle, qui analyse et qui décide d'agir. La question est de savoir à partir de quand les douleurs ont commencées? Les douleurs nous ramènent à un sentiment inconscient de culpabilité. Auriez-vous fait quelque chose que vous regretter? Souvenez-vous des changements qui ont eu lieux avant que les douleurs ne commencent ou des désirs de changements? Il est nécessaire de faire des liens pour comprendre s'il s'agit du travail ou de la vie familiale. La cheville représente la capacité à changer de direction face à l'avenir. Comme le tendon d'Achille relie le muscle du mollet à l'os du talon, symboliquement, il permet à mes pensées et à mes désirs de se réaliser. Comme c'est un tendon qui en supporte beaucoup, je peux me poser la question: quelles sont mes priorités, mes valeurs? Vous parlez de difficulté avec l'autorité, les fesses symbolisent mon pouvoir, mes fondements. elles expriment la façon dont je prends ma place. Comment j'assois mon autorité? L'épine iliaque est la partie supérieur ou inférieur de la Hanche. Est-ce que j'ai une difficulté à m'élancer vers de nouveaux projets? Est-ce que le regard des autres est très important pour moi et je bloque mes désirs? Le milieu du dos, c'est le centre cardiaque, est-ce que j'ai du ressentiment envers quelqu'un. Il y a un manque d'amour, ou un sentiment d'impuissance à accomplir ce que je veux. Vous avez dû vous assumer très tôt, aujourd'hui toutes les responsabilités qui sont les vôtres sont peut-être lourdes à porter? N'hésitez pas si vous avez besoin d'autres éclaircissements. A bientôt Chantal
  • Pascale
    • 139. Pascale Le 17/10/2013
    Bonjour,

    J'ai mal à l'épaule droite, cette douleur va et vient, je réalise depuis peu à quel point j'ai toujours eu du mal avec mes bras, les avoir en l'air assez longtemps est pénible pour moi, comme si je n'avais aucune force, aucun tonus dans les bras ?
    merci de vos lumières
    Pascale
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 20/10/2013
      Bonjour Pascale, De manière générale, les épaules représentent ma capacité à porter une charge, mes joies, mes peines, mes responsabilités et mes insécurités. Si je me rends responsable du bonheur ou du malheur des autres j'augmente le poids que je porte. Je m'impose peut-être trop de choses à faire. L'épaule droite: soit il s'agit d'une réaction face à mon travail, soit face à l'autorité. Je peux me dévaloriser face à mon rôle ou mon statut. Cela peut aussi être en lien avec la famille ou le couple. Les bras, peuvent exprimer une dfficulté à exprimer de l'amour, dans ce que je fais, dans mon travail, dans mes actions journalières, le droit, avec l'autorité. Il peut y avoir du découragement. Chaleureusement Chantal
  • marine
    • 140. marine Le 04/10/2013
    Bonjour Chantal,
    Depuis toute petite, j'accumule les entorses à la cheville gauche, je me suis aussi ouverte la cheville dans une chute de vélo à l'age de 5ans et beaucoup d'ongles incarnés au pouce de ce pied gauche. Cette jambe gauche est également bien plus recroquevillé sur elle-même que le reste de mon corps (hanche et pied qui rentrent vers l'interieur).
    Je me demandais quel lien je pouvais faire avec tout ce coté gauche. Etant aussi un peu "gauche", n'ayant pas beaucoup d'equilibre sur mes deux pieds.
    Merci de beaucoup de me lire, je prend plaisir à decouvrir de plus en plus ce super site, bonne continuation.

    Marine
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 08/10/2013
      Bonsoir Marine, Le côté gauche du corps représente la partie féminine et affective de votre être. C'est à dire, vos émotions, votre ressenti, votre intuition,ect. Donc la partie qui été touchée dans votre enfance, qui a été abimée. Se faire mal, tomber, se couper, se cogner, indique que l'on se sent coupable de quelque chose. Les pieds et les jambes servent à avancer dans la vie, la cheville c'est le changement de direction. Peut-être que vous n'aviez pas le droit de vouloir changer de direction, dans votre enfance. La perte d'équilibre vient du manque d'harmonie entre les deux polarités, féminine et masculine. Cela devrait se corriger au fur et à mesure que vous avancer dans votre thérapie. A bientôt Bonne soirée Chantal
  • esperance lionel
    • 141. esperance lionel Le 29/09/2013
    Bonjour.Je m'interroge depuis quelques temps sur un symptome dont je suis porteur et malgré un master 1 de psycho clinique et qqes années de therapies, je ne trouve pas de debut de réponses.Ainsi, depuis lage de 17 ans jai eu plusieurs atteintes physiques, toujours du coté droit...la premiere fois en velo,jen porte les stygmates sur le visage.Puis 20 ans plus tard,un accident de jet ski,double fracture du tibia et deplacement de la base du tibia.Recemment jai 41 ans, je fais un bilan pneumo pour voir ou jen suis en raison d'une forte tabaggie,et je decouvre,toujours coté droit, que jai une bulle d'enphysème de 10 cm!!!!je finis par penser que j'etouffe...sur le coup.Mais de koi dois je me liberer?merci de m'aider.Bien à vous.
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 30/09/2013
      Bonjour Lionel, Je reprends les différentes époques: à 17 ans, c'est le visage qui est atteint. Il porte les marques des chocs, Elles nous indiquent que votre indentité, votre personnalité, celle que l'on présente aux autres était atteinte. Vous ne vous donniez pas le droit d'être vous-mêmes. Le côté droit, du corps, représente le féminin, les émotions, le ressenti, l'intuition, ect. Les coups signifient la culpabilité, je me puinis. Je me punis de ressentir ceci ou cela ou des émotions que je ressens. Plus tard à vingt ans en faisant du ski, là, j'ai pas le droit de m'amuser, de prendre du plaisir. La fracture d'un os signifie une rebellion contre l'autorité! Une dévalorisation. Est-ce que vous vous rebellez contre l'autorité abusive et donc toute forme d'autorité? Aujourd'hui l'enphysème, dû au tabac, à une mauvaise habitude, une habitude destructrice. Se pourrait-il que vous ayez un mental auto-destructeur? Une façon de penser qui est de vous en vouloir d'être ainsi, d'être trop sensible? Les poumons c'est l'entrée de la vie. Oui vous étouffez de ne pouvoir être libre d'aimer ou de ne pas aimer, de ne pas pouvoir exprimer vos émotions, votre vraie personnalité. Dans vos choix de vie, est-ce que vous privillégiez plus votre rationnel, au détriment de votre émotionnel? Voilà quelques pistes. La bonne nouvelle c'est qu'en arrêtant le tabac vous cessez de vous détruire. En faisant des exercices sur la respiration (pour l'amplifier progressivement) vous allez vous sentir de meiux en mieux. Soyez patient. Chaleureusement Chantal
  • guillaume
    • 142. guillaume Le 22/09/2013
    Bonjour Chantal.
    je viens vers vous car je souffre de douleur dans tous le cote gauche au début la jambe( il y a de ca 5 ans) on m as opéré d une hernie discale, la jambe vas un peu mieux mais depuis un ans mon dos me fait souffrir et tjrs a gauche lombaire, dorsale, épaule. Je suis cuisinier j aime mon métier, après ma vie a cote est parfois compliqué je suis quelqu un qui n arrete pas de penser, en perpétuel remise en question de ma vie et de mes sentiments pour ma compagne bref je doute...
    merci de me lire.
    Guillaume
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 23/09/2013
      Bonjour Guillaume, Les douleurs de dos indiquent souvent qu'on porte trop de chose ou de monde sur son dos. La jambe sert à avancer dans la vie. Le côté gauche, représente le côté affictif, donc, il s'agit bien de votre vie privée, sentimentale. Les doutes demandent qu'on les regarde en face. Ce remetre en question est une bonne chose, sauf quand on doute de soi. Pour cesser de souffrir, regardez ce qui vous pèse le plus dans votre relation avec votre compagne. Et surtout soyez honnête envers vous-mêmes, regardez vos sentiments. Peut-être avez-vous trop tendance à vouloir pour l'autre ou à faire pour l'autre, en vous oubliant? Si c'est le cas, lâchez ce comportement et revenez vers vous. En espérant avoir éclairé votre lanterne Chaleureuement Chantal
  • guillas
    • 143. guillas Le 08/09/2013
    bonjour Chantal,

    je profite d'un passage sur votre site très enrichissants pour vous déposer un rêve assez récent.

    Je voyais mon ex-mari rentrer dans un bureau - et une femme lui remettait un "paquet" je ressentais un peu de jalousie

    lorsqu'il est sorti notre 2 ème fille était là aussi et je dis a mon ex tu as acheté une télévision. ? .
    Il me dit, Non c'est un transistor. qui était emballé donc neuf.

    je précise que la veille j'étais allée voir une amie qui pratique le reiki ( pour lui parler de mes problèmes d'oreille (acouphène surdité et perte d'équilibre depuis 5 ans après avoir eu un violent clash suivi de gros vertiges pendant 2 ans

    Nous sommes descendus au jardin - après être passée dans sa maison "sous Wifi" (qui me gene parfois)
    j'ai eu un malais vertige et elle entendait mon oreille siffler et nous avions parlé de mes problèmes )
    Merci de votre réponse si ça pouvait m'aider a éclairer la symbolique derrière cette oreille bouchée
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 16/09/2013
      Bonjour Guillas, Comme je le signalais dans le rêve de Fathia, voir un ex-mari dans un rêve signifie que vous êtes avec un aspect masculin de votre être; C'est à dire le côté rationnel, la conscience, l'analyse... La question: quels étaient ses convictions (ex-mari), ses préjugés, a priori? Cela vous indique, qu'en ce moment, vous avez les mêmes. Le bureau nous parle du travail et aussi de ce côté rationnel. La femme c'est votre ombre (une part féminime, émotion, sentiments, intuition....) dont vous n'êtes pas consciente, qui a un rapport avec lui, comme la jalousie par exemple, ou une dévolorisation ? Qui est à l'oeuvre dans votre conscience et qui vous déssert. Votre 2ème fille représente votre enfant intérieure, son âge peut vous donner une piste. La télévisoin, c'est un moyen de mieux communiquer avec soi-même. Le transistor lui représente votre capacité à vous écouter. A écouter les messages qui vous sont transmis de l'inérieur (flach, rêves, voix...). Comme il était neuf, on vous demande d'écouter avec une ouverture d'esprit, en élargissant vos conceptions ratonnelles, en lâchant vos préjugés, la mauvaise opinion que vous avez peut-être de vous-mêmes. Les oreilles bouchées, dans la réalité, votre corps vous indique que justement vous ne vous écoutez pas assez. Peut-être accordez-vous trop d'importance aux opinions des autres. Concentrez-vous sur vous-mêmes, méditez c'est un bon moyen. Amicalement Chantal
  • Marie-José
    • 144. Marie-José Le 02/09/2013
    Bonjour Chantale,

    Nous sommes plusieurs dans un phare en pleine mer, quelqu'un nous informe que l'eau va monter, qu'il faudra a se moment la s'accrocher aux cordes qui sont contre les murs et attendre que l'eau redescende. En effet a un moment l'eau monte, je vois une sorte de marche sur laquelle je me mets pour attraper la corde, l'eau monte jusqu'a mes chevilles, j'attends qu'elle redescende, se qui se passe, et je pense (il avait raison tout s'est passé comme annoncé)
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 02/09/2013
      Bonjour Marie José, Vous êtes avec plusieurs aspects inconscients de vous-mêmes. Le Phare, c'est un moyen de guider les marins en mer. Vous cherchez à être guidée et comme l'eau représente les émotions, l'affectif et la mer l'inconscient et aussi la relation à la mère, c'est de ces états dont parle le rêve. Quelqu'un vous informe, un aspect de vous, vous informe, que l'eau va monter, vos émotions montent en vous. Le fait de vous accrocher aux cordes contre le mur, indique, que vous vous accrochez à un mécanisme, un comportement que vous avez adopté dans l'enfance, qui consiste à laisser passer vos émotions, à les refouler pour ne pas en sentir la souffrance. Le (il) c'est le mécanisme inconscient, dont le rêve vous amène à être consciente. Aujourd'hui encore, vous utilisez ce comportement quand la situation va mal. Là, votre phare ressemble plus à une tour qu'à un guide, celle de votre égo, dans lequel on s'enferme et qu'un jour nous devons casser, pour nous libérer de ces mécanismes, dits de survie. Ils étaient nécessaire à l'enfant que nous avons été, mais ils ne sont plus utiles à l'adulte que nous sommes devenu. J'espère vous avoir éclairé. Lumineuses pensées Chantal
  • MARIE ANNE
    • 145. MARIE ANNE Le 31/08/2013
    Merci beaucoup !! je vais suivre votre conseil ce reve m a beaucoup perturbe me laissant une sensation bizarre et desageable qui actuellement a disparue mais je n en demeure pas moins persuadee effectivement qu il doit faire son chemin ....A bientot belle journee a vous
  • MARIE ANNE
    • 146. MARIE ANNE Le 29/08/2013
    Merci pour votre reponse je pensais que le personnage etait peut etre deguise la calvitie a t elle une signification?
    Je trouve que la relation avec ma mere s est amelioree mais en fait je ne me suis effectivement jamais vraiment rebellee j ai pris conscience de ma relation avec elle pendant mon analyse et du coup j ai aussi travaille l acceptation je sais que ses comportements ont integres mon esprit mais il est difficile de travailler sur cela.....
    je ne sais comment nettoyer tout cela! Merci je vais reflechir!!!
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 29/08/2013
      Bonjour Marie-Anne, Oui, la calvicie a une signification. tout ce qui est sans ornement est non déguisé. La perte de cheveux c'est la perte de son pouvoir, parce que les cheveux représentent la puissance, le pouvoir qui émane du chakra coronnal. Plus les cheveux sont long, plus le pouvoir est grand et vise et versa. L'acceptation nous permet de tourner la page. Là, le rêve indique qu'il y a encore quelque chose dont vous devez prendre conscience pour guérir. Vous être proche du but. Laissez vous intégrer ce rêve, la solution vous apparaitra bientôt. Chaleureusement Chantal
  • MARIE ANNE
    • 147. MARIE ANNE Le 27/08/2013
    bonjour chantal pouvez vous m aider a interpreter mon reve de cette nuit qui me parait hautement symbolique ? merci
    Je suis avec ma mere et je regerde par hasard le haut de sa tete j ai l impression de voir des graines et en fait cela bouge en regardant plus attentivement il y a une grande calvitie sur son crane et au milieu des especes de vers brillants bleus et verts tres belle couleur qui sortent de ces graines et qui s agitent sur la peau...
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 27/08/2013
      Bonjour Marie-Anne, Vous êtes en présence de votre mère, ce qui indique que le message du rêve vous invite à regarder de plus près, votre relation avec votre mère. Et plus précisément ses pensées, ses croyances, ses préjugés, ses pensées négatives. Les graines indiquent que comme elles ( la graine germe) ses pensées se trnsmettent dans votre esprit et germent dans votre inconscient. Les vers représentent quelques chose qui pourrit, donc cela fait penser à des pensées négatives, qui apparament peuvent être séduisantes (belles couleurs) Le bleu c'est la spiritualité et le vert , la guérison. Le conseil : examinez de plus près les croyances de votre mère sur la spiritualité et la guérison, méditez sur ces croyances, êtes-vous en accord avec elle? Avant d'adopter les croyances qui nous sont inculquées, il est nécessaire, plus sage, de ne pas avaler tout rond, de les mâcher, c'est à dire de les mettre en doute, cela fait appel à notre esprit critique, puis de voir ce qui nous parait acceptable de ce qui ne l'est pas, afin de trancher, de garder le bon et d'éliminer le mauvais. Bonne méditation et lumineuses pensées. Chantal
  • Jessica
    • 148. Jessica Le 15/08/2013
    Bonjour Mme Feugnet. J'ai depuis une année environ, une bosse indurée au niveau du tendon d'Achille. C'était douloureux, mais pas handicapant pour la marche, mais il y a à peu près 2 mois, cela devient plus dur et douloureux, surtout à la marche et en fin de journée(je suis infirmière et travaille presque 8h30 en station debout). Pouvez-vous m'aider à trouver la symbolique de ce mal? Je vous remercie d'avance pour votre temps passé à me lire et à me répondre.
    Attentivement. Jessica.
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 22/08/2013
      Bonjour Jessica, Le tendon d'Achille, c'est le tendon le plus puissant du corps. Il permet à mes pensées, mes désirs, tant physiques, que spirituels, de se réaliser. Les questons à se poser sont: Quelles sont mes priorités, mes valeurs? Sur quoi repose ma vie? Suis-je en contact avec le divin en moi, ou suis-je plus axées sur le paraître? Peut-être avez-vous le désir d'une promotion, d'un changement d'équipe professionnelle, ou de profession? J'espère que cela vous donnera des pistes. Chaleureusement Chantal
  • Anniesse
    • 149. Anniesse Le 21/07/2013
    Merci pour votre réponse !
    C'est étrange car dans mon cas c'est plutôt mes soeurs qui ont toujours été responsables de moi car je suis la plus jeune, elles ont 6 ans et 9 ans de + que moi et se sont toujours bcp occupées de moi...
    Après avoir un peu fouiné à propos de la symbolique de la clavicule, je mets aussi cela en lien avec mon travail. Je ne m'y plais pas... Je suis animatrice sociale et ne suis pas satisfaite de la qualité de mon travail mais y suis contrainte car notre direction nous cantonne à des tâches matérielles et ne semble pas voir l'importance d'un travail social auprès des résidents (trauma craniens). La conjoncture actuelle fait que je n'ai pas beaucoup d'autre choix que de rester bien que de voir ce que "subissent" les résidents soient vraiment difficile pour moi. Par ex, on dit qu'ils sont méchants, violents... mais on ne se questionne pas sur la difficulté pour les résidents de cotoyer des jeunes professionnel(le)s pleins de vie qui deviennent parents, peuvent boire, manger, sortir, voir leur proches, uriner, se doucher... comme bon leur semble...
    J'ai eu également une période difficile lors du divorce de mes parents ou effectivement, je me suis sentie très coupable de cette séparation car mes parents disaient au départ "on se sépare pour vous"...
    Culpabilité et responsabilité semblent des notions très présentes en moi...
    Cordialement,
    Anniesse
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 22/07/2013
      Bonjour Anniesse, Des parents qui divorce, quand vous étiez enfant, c'est une bonne piste, surtout s'ils vous ont dit " que c'était pour vous", c'est très lourd à porter. Et c'est faux! Les enfants sont souvent des excuses, quand les parents n'assument pas leurs responsabilités. Dans ce cas, vous pouvez retrouvez la petitr fille qui est encore en vous: fermez les yeux, respirez profondément, en poussant le ventre à l'inspir et en rentrant le ventre à l'expir, faites-le trois ou quatres fois. Puis laissez monter un souvenir de cette période, quand vous voyez bien cette petite fille, entrez, vous l'adulte d'aujourd'hui, dans le sénario, allez la voir, dites-lui que vous la comprenez et que vous êtes venue pour l'aider. Puis toutes les deux vous allez voir vos parents (tels qu'ils étaient à l'époque) qu'ils soient encore de ce monde ou pas, pour leurs dire que leur divorce était de leur responsabilité, pas la votre, et que désormais vous ne voulez plus assumer leurs responsabilités à leur place. Ensuite, imaginez que vos parents vous demandent pardon. Puis imaginez que l'adulte parle à l'enfant, qu'elle lui dise qu'à partir de maintenant, c'est vous qui aller vous occuper d'elle, que vous l'écouterez et prendrez soin de réaliser ses besoins, ses désirs et ses rêves, et qu'elle n'est pas coupable. Cette méthode est très efficace, pour se libérer de ces fausses croyances, qui habitent encore aujourd'hui notre inconscient. Cela peut aussi vous aider dans votre travail, parce que vous ne pouvez pas porter la responsabilité de ce ou de ceux qui sont responsable de ce qui est arrivé aux résidents (trama craniens). Pensées lumineuses Chantal
  • Anniesse
    • 150. Anniesse Le 16/07/2013
    Bonjour,
    Depuis toute petite (j’ai 25ans), je n’aime pas que l’on me touche les clavicules, les omoplates et le petit os qui ressort au niveau du poignet. Je ne sais pas pourquoi mais rien que de penser à ces parties me met « mal à l’aise », je n’aime pas prendre conscience ou regarder par exemple ces parties de mon corps.
    Désormais, je n’ai plus ce pb avec les omoplates. Au niveau des poignets, je suis moins gênée mais par exemple je ne peux pas mettre un bracelet style en métal qui frotte dessus sinon cela me gène.
    Par contre, je suis embêtée avec ma clavicule… ! Je suis tombée de cheval récemment et était bloquée au niveau des cervicales. Mon kiné-ostéo a remis ma clavicule gauche qui était un peu décalée. J’ai failli tomber dans les pommes alors que je ne sentais rien ni aucune douleur (la séance suivante, j’ai pris du rescue avant !) ! Je crois qu’au cours de la vie quotidienne je me suis re-décalée la clavicule et je suis gênée qd je conduis car la ceinture frotte sur ma clavicule gauche et cela me « stresse ». Je n’ai pas de douleurs mais une sensation bizarre, comme des petits fourmillements et le simple fait de penser à cela me fait me sentir mal, limite j’ai l’impression que je vais tomber dans les pommes si je continue à y penser. Evoquer cela me fait me sentir un peu mal…
    Avant, je pensais que c’était car petite, ma sœur s’était cassée la clavicule et après elle « s’amusait » à montrer que sa clavicule ressortait bcp et je suis un peu sensible… Mais là jecommence à me dire qu’il y a vraiment une symbolique derrière car je n’ai aucun pb mécanique et je connais mon corps qui a tendance à subtilement faire ressortir mes difficultés enfouies... Avez-vous une piste ?
    Merci beaucoup !
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 17/07/2013
      Bonjour Anniese, La clavicule représente les responsabilités que l'on me donne, face auxquelles je peux me sentir soumise. Ce pourrait-il qu'en tant qu'aînée, on vous ait donné la responsabilité de votre petite soeur? Si elle s'est cassée cet os, la petite fille que vous étiez alors a pu se sentir responsable de sa soeur et donc coupable. Parce que pour une enfant il peut ne pas y avoir de différence entre les deux. Ce que je remarque aussi c'est votre grande sensibilité, c'est ce qu'on appelle de l'empathie. C'est à dire que l'on ressent la même chose que la personne blessée à côté de nous. Dans ce cas, pour l'enfant que vous étiez c'était comme si vous aussi vous aviez cassée la clavicule. Le corps garde une mémoire des douleurs, des sensations. Vos symptômes indiquent une difficulté à regarder en face ces souvenirs et je soupçonne la culpabilité d'y être pour qulque chose. Laisser monter ses émotions permet de les évacuer en mettant des mots sur ce que l'enfant a pu ressentir. Comme la prise de conscience ne suffit pas, il faut transformer l'interprétation de l'enfant. Pour ce faire, retrouver ce souvenir et entrer en contact avec l'enfant, laissez la exprimer son ressenti, puis expliquez lui que responsabilité et culpabilité sont différents. Être responsable, c'est être en mesure d'agir pour réparer la faute commise par quelqu'un d'autre (poste à responsabilité) la culpabilité c'est avoir réellement commis une faute, avoir l'intention de faire du mal à autrui. Je doute fort qu'enfant vous ayez eu l'intention de nuire à votre soeur! Pour pouvoir accepter vos responsbilités aujourd'hui en tant qu'adulte, il est nécessaire de lâcher la culpabilité et d'être claire avec vos responsabilités et celles des autres. j'espère avoir éclairé votre lanterne. Chaleureusement Chantal
  • colombe
    • 151. colombe Le 07/07/2013
    bonjour CHANTAL
    besoin de vos lumières sur le rêve de cette nuit, un montagne sur la gauche deux cascades côte à côte avec entre elles posées et scellées dans la roche comme des grilles métalliques qui faisaient penser que l'eau n'était pas vraiment libre, puis tout à droite sur le même flan de montagne une grande cascade puissante, plus importante que les deux précédentes, avant de poser mon regard sur elle j'ai été guidé par une grande rivière au contour net bien dessiné et clair, en suivant le cours d'eau du regard (j'étais comme en hauteur et spectatrice) mon regard est remonté jusqu'à la grande cascade de droite sans grille .... je surplombais l'ensemble de ce paysage .....
    merci de ton éclairage sur ce rêve !!
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 10/07/2013
      Bonjour Colonbe, La montagne indique la proximité de nouvelles expériences, l'ascension qui amènent vers de nouvelles leçons de vie. La cascade représente une forte capacité énergétique et magnétique de guérison. Les deux premières cascades, à gauche (c'est le côté rationnel, en rêve) avec la grille qui les enferment, pourraient représenter que votre rationnel retient cette énergie? Le deux, c'est la recherche d'harmonie entre les deux polarités, le rationnel et l'émotinnel et l'intuition. Ce pourrait-il qu'il soit nécessaire d'unir ces deux aspects en vous? La droite (côté intuitif , en rêve, parce quand il s'agit du corps, c'est l'inverse). La rivière, c'est le cours de votre vie, là il semble calme, clair, bien défini. La cascade de droite, c'est la capacité intuitive, l'invitation à utiliser cette superbe énergie magnétique, émotionnelle, de guérison, sans retenue dans la vie quotidienne. Et peut-être à gravir cette montagne en expérimentant de nouvelles expériences? J'espère que cette lecture éclaire ton interprétation. Pensées ensoleillées. Chantal
  • guillas
    • 152. guillas Le 22/06/2013
    bonjour Chantal,

    En 2007 j'ai fait un malaise violent en me levant avec vertiges intenses 15 jours après la formation avec Monique Lapointe "connexion divine (CD) en 2007 ( 2 ans de gros déséquilibres et crises répétées..( maispeut-être rien a voir ! avec le sujet

    Cependant depuis j'ai tjrs un acouphène et perte auditive
    (et la il est très fort et avec une sensation de déséquilibre..
    je vous avais parlé du rêve qui en a découlé le soir de cette formation *
    ( j'étais aux Cieux : la Cène "biblique" -autour d'une table dont mon oncle était le maitre de cérémonie un gros reste de poisson- et le tombeau vide nimbée -

    cette semaine - j'ai revé ( c'est flou) de ma maman (DCD) elle était au 3/4 allongée et j'étais contre elle - contre son coeur. Comme un coeur à coeur
    c'est juste ce que je retiens du rêve..

    Croyez vous que je pourrais "guérir" ces bruits infernaux qui me fragilisent - 'enfermement- peur d'avancer - de vivre quoi-manque de joie - d'épanouissement -solitude. surdité..par une [/b]de vos méthodes"

    merci si vous me lisez

    gratitudement christine

    Merci
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 24/06/2013
      Bonjour Christine, Oui, je crois toujours à la guérison. Ces bruits sont en lien avec le deuil. Je me souviens de ce rêve: la cène biblique! Dans votre ancien mail, vous parliez de votre oncle Henri, qui pésidait, et du problème autour de la mort, jumeau intra utérin, oncle, etc... Ce rêve est encore en lien avec la mort, mais cette fois il parle de celle de votre mère. Le fait d'être allongée à côte d'elle signale que vous n'avez pas terminé votre deuil, c'est difficile pour vous d'accepter sa mort. Un deuil demande du temps, il s'agit d'un processus qui se fait en plusieurs étapes. Déni, colère, chagrin, marchandage, acceptation. Cela dépend de combien de temps date le deuilde votre mère, mais vous pouvez être bloquée dans une de ces étapes. Oui, la méthode de libération émotionnelle peut vous aider, soit en séance individuelle ou en stage. Il est encore temps pour celui d'Oser être soi-même, qui aura lieu les 29 et 30 juin prochain, il reste quelques places. Chaleureuses pensées Chantal
  • colombe
    • 153. colombe Le 15/03/2013
    merci Chantal, pour ce joli commentaire plein d'écoute et de douceur, transformation importante j'ai repris une activité professionnelle à l'extérieur et je parviens peu à peu à me positionner plus justement et dans le respect de celle que je suis et de mes besoins - pour la bouteille c'était juste une image en fait pour évoquer la forme du placenta mais dans le rêve c'était uniquement un placenta vraiment tout beau, beaucoup plus attirant que les vrais !! et non je ne sens pas que je prends de la bouteille on contraire je me sens toute neuve toute jeune !! et cela va de pair avec une renaissance .....merci encore
  • colombe
    • 154. colombe Le 12/03/2013
    bonsoir CHANTAL je vois qu'il y a un peu de changement sur ta mise en page
    j'ai posté il y a quelques jours un rêve dans lequel je savais que j'avais accouché, je découvrais une petite fille d'environ 10 à 12 mois elle avait deux petites couettes et une femme que je ne connaissais pas la portait dans ses bras - ce qui était étonnant dans ce rêve c'était le placenta qui était en forme de bouteille genre marie jeanne, je le tenais par le cordon ombilical qui avait été sectionné franchement . à l'intérieur du cordon je voyais trois fils électriques qui avaient été sectionnés - le placenta était très propre très net et translucide et toute une partie de "tripailles" se trouvait dans le fond et avait une belle couleur rose corail - tout était trés propre c'est ce qui se dégageait de ce rêve - merci de ton éclairage - peut on parler ici de renaissance et d'une coupure avec le passé (la coupure du cordon)
    • Chantal Feugnet
      • Chantal FeugnetLe 13/03/2013
      Bonjour Colombe, Oui, j'ai simplifié, parce qu'avec toute ces pages, je ne m'y retrouvais plus. Le rêve que tu as posé est peut-être passé dans les spams, je ne me souviens pas l'avoir vu. Tu as raison lorsque l'on accouche , en rêve, cela signifie une renaissance. La petite file, c'est la nouvelle part de toi qui se développe. 10 ou 12 mois, signifie la capacité à se renouveller à rebomdir, pour le 10, et la capacité à lâcher-prise, c'est à dire, à regarder la situaton sous un autre angle, pour le 12. La femme inconnue, c'est une part encore inconscient de toi qui prend soin de cette nouvelle part. Je ne sais pas ce qu'une bouteille représente pour toi? Elle peut signifier que tu as vécu (expression: prendre de la bouteille), mais maintenat tu y vois plus clair en toi-même, sur ce passé et tu as coupé avec lui. Le fil électrique représente l'énergie qui alimentait quelque chose qui n'était plus bon pour toi. tu as coupé ce mécanisme inconscient. En quelque sorte tu as nettoyé ce passé, en l'acceptant, en le regardant avec compassion et tendresse (la couleur rose). La vie renait en toi. Tu peux te féliciter, te récompenser; Je te souhaite plein de belles choses. Chantal

Voir plus de commentaires

Ajouter un commentaire