La peur

Images102flravLa peur 

 

 

 

 

 

 

Il s’agit d’une émotion. Comme toutes les émotions, la peur arrive soudainement, spontanément, sans que l’on ne s’y attende.

Il y a deux sortes de peur


La première dont rôle est de nous faire prendre conscience de l’éminence d’un danger. Dans le but d’agir rapidement pour nous protéger.  Par exemple face à un précipice, une voiture qui roule dans notre direction, un animal sauvage, ect.


La deuxième est imaginative. Elle nous amène à imaginer le pire. Celle-ci vient d’un souvenir enfoui où nous avons vécu une situation similaire dans laquelle nous avons subis un dommage. Le souvenir est effrayant. Celle-ci à tendance à nous paralyser d’effroi.


J’entends parfois, certaines personnes me dire qu’elles n’ont peur de rien. Je fonce ! Disent-elles. J’en suis toujours étonnée, car cette attitude est dangereuse. Foncer sans savoir ce qu’il y a devant soi  est insensée. La prudence veut qu’on évalue la teneur du danger, afin de prendre les précautions qui s’imposent. La prudence n’est pas un défaut, c’est une qualité. Lorsqu’il y a un danger, il s’agit d’évaluer les risques et de prendre la décision dans laquelle les risques encourus sont moindre.  
La situation que nous vivons actuellement peut paraître effrayante. Cette émotion ne nous aide pas, elle nous fait imaginer le pire. Dans ce cas, la sagesse nous invite à réfléchir, à relativiser, afin de prendre des précautions. 
Nous savons tous que la vie a une fin. Heureusement, nous ne savons pas quand la notre arrivera. Tant mieux.

Je vous partage une phrase de mon père à ce sujet. Au début de la dernière guerre, il a été envoyé sur le front. Comme s’était un libre penseur, un pacifiste, il ne voulait pas prendre un fusil. Alors ses supérieurs lui dirent ceci : 
-    Soit, mais vous serez ambulancier ! Ainsi vous irez chercher les blessés sur le champ de bataille !
L’enfant que j’étais lui a demandé s’il n’avait pas eu peur ? Il a répondu :
-    Si, bien sûr, mais j’ai toujours cru que si ce n’était pas mon heure, alors je serai protégé. Sinon j’acceptais mon sort. 
Depuis, j’ai vécu, quelques situations qui sont venues corroborer cette vision de la vie. Cela ne nous exonère pas de prendre des précautions. Cependant, on ne va pas s’empêcher de vivre sous le prétexte qu’il y a un danger. Au contraire, soyons créatifs, donnons libre cours à notre imagination, pour trouver des idées nouvelles, inventons une nouvelle façon de vivre.    

Avec mes plus belles pensées.

Bonne Année 2021

Tous les lundis je reçois sur rendez-vous au : 06.67.56.94.99A Lormont 33

Du mardi au samedi à Audenge 33

Et pour ceux qui sont loin sur Skype. 

 
 

 

gérer ses émotions émotions