Les régressions

Humpback Whale.jpgLes régressions dans la petite enfance et dans la vie fœtale

Tout comme pour les vies passées, nous pouvons régresser dans notre petite enfance et notre vie fœtale. Le but de cette démarche vise à retrouver le traumatisme vécu, qui pose encore problème dans notre vie actuelle. Afin de prendre conscience du traumatisme, de la croyance qui s'y rattache et de libérer les émotions restées bloqués. Pour finir par porter un nouveau regard sur la situation. Celui de l'adulte que nous sommes devenus.

Quand je parle de "libération de la mémoire émotionnelle" il s'agit de retrouner dans le souvenir de nos mémoires enfouies, c'est une régression.

Dans cette approche, je conseille de commencer par revisiter notre vie actuelle avant d'aller dans les vies antérieures. S'il reste encore des blocages après ce travail, alors je peux vous accompagner dans les vies antérieures.

Les régressions dans les vies antérieures  

La croyance de vies passées est très ancienne, déjà Pythagore, Platon, Aristote et Diogène enseignaient la philosophie de la réincarnation. Les bouddhistes, les hindous, les amérindiens, les africains y croient aussi. Beaucoup d’entre nous croient à la réincarnation. D’après un sondage américain de 1982, un américain sur quatre y croyait.

Retourner dans ces mémoires a pour but de se libérer des traumatismes, des croyances et des interprétations qui bloquent notre épanouissement et nous empêchent d'atteindre nos objectifs.

La consultation dure 2h et coûte 75€

Prendre rendez-vous au 06.67.56.94.99