L'autre est un miroir de soi

L’autre est un miroir de soi

MiroirL’Autre est un miroir de soi. D’une façon ou d’une autre, nous avons attirés à nous toutes les personnes qui nous entourent. Nous sommes nés des poussières d’étoiles disent les scientifiques. Les particules, présentent dans l’air que nous respirons, contiennent des particules issues des derniers souffles de César ou d’Akhénaton. Nous sommes tous reliés les uns aux autres. Notre inconscient est relié à l’inconscient collectif, familial, social et mondial, au monde minéral, végétal et animal. Observez la nature, quand vous observez un animal sauvage, qui ne vous a pas vu, aussitôt il le sens, même si le vent est contraire à vous. Il vous cherchera du regard. Nous sommes tous connectés entre nous, comme la particule et le scientifique.

Les scientifiques ont aussi découvert qu’à chaque émotion  nous transformons notre ADN. Pour résumer, des chercheurs de l’armée prirent de l’ADN humain provenant de l’intérieur de la bouche d’un donneur, un volontaire. Ils le placèrent dans une éprouvette et dans un endroit approprié pour pouvoir mesurer l’interaction entre l’ADN et le donneur. Ils placèrent l’éprouvette  dans une pièce de l’immeuble, et le volontaire dans une autre pièce de cet immeuble. Ensuite, le volontaire fut soumis à des stimulations émotionnelles qui créèrent des émotions multiples: de joie, de tristesse,  de peur, de  colère, de  rage… Dans le laboratoire de l’immeuble, ils mesuraient en même temps, l’ADN de l’éprouvette et celui du volontaire dans l’autre pièce de l’immeuble. Dans la physique occidentale, rien ne suggère que l’ADN une fois sortit du corps soit toujours connecté au volontaire.

991837 le cerveau est excit travers les cordes le concept d intelligence 1Pourtant, le résultat des expériences prouva exactement le contraire. Ils constatèrent que lorsque le volontaire avait ses hauts et ses bas émotionnels dans une pièce, l’ADN reflétait lui aussi ses hauts et ses bas émotionnels dans une autre pièce exactement au même instant. Dans ce genre d’expérience, on pense que l’énergie est transmise d’un point A à un point B. Et si l’énergie vient d’un endroit pour aller à un autre, on présume qu’il s’écoule un laps de temps entre le moment où l’émotion est créée et celui où l’ADN répond. Eh bien, pas du tout! Les résultats montrent que les effets sont simultanés, instantanés.

Les scientifiques parlent aussi des découvertes faites avec la théorie de la mécanique quantique. Ils disent que leurs observations des phénomènes, les ont amenés à constater qu’une particule change de genre quand on l’observe. C’est à dire qu’ils savent qu’ils sont en présence d’une particule, mais ne savent pas à quel endroit elle se trouve. Or, quand ils branchent l’appareil de mesure, ils s’aperçoivent qu’il n’y a plus une particule mais deux. Ils peuvent dire où  est la particule, mais à l’opposé se trouve une onde. Ils ne peuvent dire, ni quand, ni comment l’onde a pu connaître l’information sur la destination de la particule. Par contre à chaque expérimentation l’onde était à l’opposé de la particule. Ils ont faits des mesures avec la lumière, mais l’information entre la particule et l’onde a été plus vite que la lumière. Ils en ont déduit que l’onde et la particule sont interconnectés. Ils se sont aussi aperçus que les résultats pouvaient être différents selon la personne qui effectuait l’expérimentation. C’est pour cette raison qu’ils en ont déduit que nous sommes aussi interconnectés avec la matière. Et que l’humain influence l’expérimentation.

La pensée est une énergie disait l'asrtophisien Jean Charon, à son époque[1]. Il a découvert la plus petite particule, qu’il a appelé « éon ».  Cet éon a un pouvoir d’attraction extraordinaire, il mémorise  tous les champs qu’il traverse et sa vitesse est supérieure à celle de la lumière. Jean Charon explique que nous sommes formés de milliard de cet électron et que notre pensée est véhiculée par cet éon.  Nos pensées lancées dans l’espace  produisent des ondes qui se répandent dans l’univers qui nous entourent. J’ajouterai que l’intention est de même nature que la pensée, elle est perceptible par le moindre petit animal, alors d’autant plus par ceux qui nous entourent.

  http://ecosynth.files.wordpress.com/2011/02/earthmath_field_midsized.jpg?w=300&h=252Dans les années 1990 l’institut Heartmath (MathCoeur), un pionnier dans la recherche, basé dans le nord de la Californie explore les fonctions du cœur  humain autres que juste celles se limitant à pomper le sang. Même si c’est précisément ce qu’il fait, c’est peut-être la moindre de ses fonctions. Cet institut a découvert que notre cœur possède le plus grand champ électromagnétique de notre corps. Et le champ électromagnétique créé par notre cœur  produit des effets bien au-delà de notre corps. L’institut Heartmath avait découvert auparavant qu’il existait autour de chaque cœur humain un champ d’énergie de la forme d’un tube, ou plutôt un tore, d’une taille de 1 à 3 mètres autour du cœur et du corps humain.

Toutes ces découvertes récentes confirment les nouvelles approches que nous développons depuis une vingtaine d'années. Elles expliquent comment nous sommes reliés les uns aux autres et comment nous fonctionnons entre nous. Les neurones miroirs jouent un grand rôle dans ces transmissions de cerveaux à cerveaux. Elles nous permettent de communiquer entre nous, avant même d’avoir prononcé un mot. Elles conditionnent toutes nos relations. Les émotions ont  un impact sur notre ADN. Nous savons aussi qu'elles peuvent perturber ou améliorer notre santé. C’est pour cette raison que j’ai décidé de mettre en place une série de stages sur ces sujets et sur la méthode que j'utilise depuis toutes ces années. Je sens que le temps est venu pour transmettre tout ce qui peut aider chaque personne à mieux se comprendre. Afin de  prévenir les maladies et de rester en bonne santé le plus longtemps possible.

 "Apprendre à libérer sa mémoire émotionnelle"

" Comprendre le rôle des neurones miroirs dans nos relatoions"

 " Décoder la symbolique du corps" première partie

"Comprendre l'importance du questionnement" deuxième partie

" Décoder la symbolique de nos rêves"

« Comprendre le rôle des neurones miroirs dans nos relations » aura lieu les 4 et 5 juin à Audenge.

Ces stages se feront avec de petits groupes, les places sont limitées, pensez à réserver au: 06.67.56.94.99

Avec mes plus lumineues pensées

Chantal

 

[1] Son livre « J’ai vécu quinze milliard d’années »

 

Politique de confidentialité