songes

Le message de nos rêves

160-f-31076405-u2lhcgqvxpcserwx1omrzap2rr0yb9ew-1.jpgIl existe plusieurs sortes de rêves, les rêves prémonitoires, les rêves prophétiques, les rêves symboliques et les songes, les rêveries. Ces derniers sont  porteurs de nos souhaits, des désirs que nous n’osons pas exprimer. Tandis que les autres sont des rêves oniriques, ceux que l’ont fait la nuit. Tous sont porteurs d’un message, mais de façons différentes.

Nos rêves oniriques ne sont pas le fruit d’une imagination délirante comme nous sommes parfois tentés de croire. Au-delà du labyrinthe de leurs intrigues, il y a une intelligence supérieure, une sagesse, une ingéniosité qui nous guide. Ils sont les messagers de cette intelligence. Qu’ils soient oniriques ou éveillés,  nos rêves sont envoyés par notre sage intérieur.

Aujourd'hui, je veux vous parler des songes, des rêves qui expriment un projet, des rêves que nous jugeons parfois comme étant irréalistes. Pour différentes raisons nous les avons trouvés un peu utopique. Dans le langage courant on parle de châteaux en Espagne. Ces raisons cachent souvent un interdit inconscient. Parce que l'aspiration profonde qui sous-tent ces rêves n'a été ni validée, ni approuvée par nos parents et parfois ils s'en sont même moqués. Alors, notre cerveau limbique a imprimé une croyance qui, soit nous pousse à l'échec, soit qui nous paralyse. Derrière le jugement que nous portons sur ce rêve, se cache une souffance, une frustration, une dévalorisation, un manque de confiance en soi.

160-f-30798135-07zwksl1ihflemyobcnjt7k3wi9zkbib-1-1.jpgNotre imagination a souvent été décriée par nos parents. Elle a été jugée comme fantasque, inconséquente, ou lunatique. Avec de telles croyances nous avons perdus le pouvoir de notre imagination créative. Car, c’est grâce à notre imagination que nous avons le pouvoir de créer notre vie selon nos aspirations profondes. Quelques fois nous sommes allés jusqu’à faire quelques tentatives pour concrétiser nos rêves, mais elles ont échouées. Là, encore se cache  l’interdit inconscient et en plus il a été confirmé par nos échecs. Je vois bien que ce n’est pas possible puisque je n’y arrive pas, donc, ce n’est pas pour moi !

Notre imagination et nos pensées ont un pouvoir de création. Tout ce qui nous entoure, les objets, les bâtiments, tout ce qu’un être humain a fabriqué, tout a d’abord été rêvé, imaginé ! Tout commence par là. C’est bien la preuve que notre imagination tient un rôle important dans la réalisation de nos projets.

Jean Charon, éminent physicien, écrivait qu’il y avait une onde qui voyageait plus vite que la lumière, qu’il avait appelé  « onde psy ». Cette onde avait la capacité de traverser nos esprits, d’en imprimer toutes les informations et de continuer ainsi leur trajectoire. (Jean Charon, Les lumières de l’invisible, Albin Michel, 1987). Ceci explique cette formidable source énergétique qui nous traverse et qui fait que nous sommes tous en lien les uns aux autres. Cette onde me fait penser à ce que nous nommons aujourd’hui la loi d’attraction et à la synchronie dont nous parle C .G. Jung.  

Pour s’affranchir de nos interdits, il est nécessaire de chercher la piste originelle de la croyance qui les génère. C’est à dire, que nous pouvons retrouver l’émotion générée par un événement traumatique qui a amené l’enfant que nous étions à tirer une conclusion hâtive. J’appelle cette conclusion une équation parce qu’elle provient d’une déduction. Prenons l’exemple d’un enfant qui voit son frère ou sa sœur se blesser sous ses yeux ou se faire battre, la première impression sera de se sentir impuissant. Mais la déduction qu’il aura faite, peut être, je suis coupable de ne pas l’avoir sauvé. Dans ce cas là, son équation sera : quand je me sens impuissant(e) c’est de ma faute ! L’équation sera : impuissance égale faute.

160-f-164586-dtuhjwyhm0otyr12lm4wp7ymoflm6o-1.jpgLorsque nous sommes porteurs d’un sentiment de peur, de culpabilité, nous allons souvent nous retrouver en situation d’échec à répétition. Parce que notre éducation a été basée sur l'équation suivante : une faute mérite une punition. Donc inconsciemment, chaque fois que nous nous sentons coupable, même si consciemment nous savons très bien que nous ne le sommes pas, nous allons nous auto-punir. De quelles façons ? En ne réussissant pas quelque chose, en perdant des objets auxquels nous tenons, en nous blessant ou en tombant malade.

Certaines personnes croient qu’il ne nous est pas possible de déraciner cette croyance parce qu’elles essaient de le faire par la volonté. Cela ne marche pas ainsi.  Cependant, nous pouvons impressionner notre système limbique avec une image accompagnée d’une émotion. Le système limbique répondra positivement à cette nouvelle équation. Cette transformation est possible. Au début l’aide d’une personne formée à cette approche sera nécessaire. Ensuite, vous pourrez pratiquer cette déprogrammation seul.

Depuis quelques années, Sophie et moi, nous avons accompagnées  de nombreuses personnes lors de stages de deux jours, intitulés « Oser être soi-même ». Au cours duquel, nous amenons les participants à découvrir leurs potentiels, à se libérer de leurs interdits et à mettre en place plan d’action très précis sur un projet particulier. A ce jour, nous avons eu des nouvelles très positives concernant les projets des anciens participants. Je vous convie à une conférence:

 le jeudi 28 juin à Bordeaux, salle  Terre Unie Vers, place Nansouty, à 20H, entrée 5€.

Lors de cette conférence, Sophie vous parlera du Bateleur et du Chariot, deux arcanes du Tarot qui évoquent l'élan créateur. Elle vous calculera et vous expliquera votre arcane de personnalité et celui de vos atouts, ces arcanes du Tarot vous révèlent vos potentialités positives et sont vos aides à votre ressourcement.

Quant à moi, je vous parlerai du pouvoir de la libération de la mémoire émotionnelle, pour transformer vos interdits. Et je répondrai à toutes vos questions.

21032940-1-1.jpg Le stage "Oser être Soi-même"   aura lieu les

7 et 8 juillet à Floirac,

 

 

 A bientôt

 Avec mes plus chaleureuses pensées

Chantal