partages

Le désert

Voici, en partage quelques photos de notre périple en terre africaine et de brefs aperçus de notre quotidien durant notre séjour et le stage "Entrer en contact avec son guide intérieur" du 23 au 29 octobre 2011.

imgp1427-1.jpgNous voici embarquées pour l'île de Djerba. Tout est calme au pays des rêves. Quelques turbulences, mais rien de grave.

 

 

 L'arrivée se fait en douceur et de nuit. Sur le chemin de l'hôtel changement de décors, nous avons déjà un petit aperçu de cette terre africaine. Moins de circulation, plus de chaleur.

Au petit matin, le mini bus nous attend pour une découverte brumeuse du sud tunisien. C'est une surprise, nous traversons quelques villages déserts, c'est vrai qu'il est encore tôt.

p1060271.jpg

 Nous franchissons, sous la brume, la région montagneuse de Matmata et ses magnifiques points de vue,  sa végétation de petits arbustes et ses oueds asséchés plantés de palmiers. Région des Berbères troglodytes. Un petit arrêt pour les amateurs de photos et les gourmands.

p1060280.jpgDégustation d'un thé à la menthe, aux amendes, accompagné d'une corne de gazelle. Un vrai délice, tandis que d'autres chechent la trouvaille ou le chèche assortis à leur carnation, dans la boutique de souvenirs.

p1060286-1.jpgChaleureux accueil en pays berbère, avant de reprendre le bus et notre tour jusqu'à Douz. Dernière oasis avant l'entrée dans le désert de dunes.

p1060464.jpg

La route, nous nous ne voyons qu'une piste, serpente au mileu de petites dunes chaotiques, les turbulences sont fréquentes, il faut s'accroché, quand on ne s'ensable pas. Qu'importe, le ton est à la rigolade, on se fait prendre en photo à vouloir pousser une voiture dont les roues ne touchent plus le sol. Qu'à cela ne tienne, nous repartons dans l'autre voiture. Celle-là sera dépannée plus tard. Enfin notre périple valait le coup, le paysage est à couper le souffle et grandiose, nous voici arrivés au campement.

p1060358-1.jpg

Inattendu! Un orage en plein désert, il s'approche mais nous sommes sous le charme. Les couleurs, la luminosité, c'est une surprise, nous sommes comme des enfants qui découvrent des merveilles.

p1060512.jpg p1060576.jpg

 L'atelier Land Art, où tout le monde participe, nos hôtes nous ont bien aidés. Et comme tout est ephémère, la fin enflammée de l'oeuvre nous fascines. Puis, les hommes se mettent au défi d'enjamber les flammes dans de grands éclats de rires et d'applaudissements.

 

p1060602.jpg     p1060599.jpg Durant l'atelier d'éveil créatif, on se découvre un talent caché. Et les levés de soleil sur les hautes dunes, où l'on découvre la rotondité de la terre dans cette immensité dunaire. En redescendant au camp, un petit déjeuner au coin du feu nous attend. Nous voilà prêts pour la marche matinale ou une escapade chamelière, nos partages avec nos hôtes au coin du feu le soir à la veillée.

p1060403.jpg p1060301.jpg

 C'est avec regret que nous quittons cette immensité dorée, avec dans le coeur l'espoir d'y revenir. Inch Alha! Comme disent nos hôtes, le regard mouillé. A bientôt, pour une autre aventure.

 imgp1345-1.jpg