Atelier La symbolique du corps niveau 1

Comment faire les liens entre les maux du corps et l'émotionnel

MiroirNous vivons quotidiennement des émotions, qu’elles soient agréables ou désagréables, faibles ou intenses, près de 90% de notre temps. En ce qui concerne les émotions désagréables, la plupart d’entre nous utilisent des comportements d’évitements. C'est-à-dire que nous avons appris à les refouler afin de ne pas ressentir le désagrément qu’elles pourraient nous procurer. Malheureusement, ces émotions sont bel et bien en nous. Nous les chassons juste de notre conscience. Mais elles restent dans une zone cérébrale de notre mémoire inconsciente. Accumulées au fil du temps elles finissent par se somatiser. Le soma veut dire corps en grec, donc la somatisation veut dire que les émotions non exprimées se sont fixées quelque part dans notre corps. Nos comportements d’évitements seront réactivés, chaque fois qu’une situation similaire, à la première fois qu’on les avait ressentis  et refoulés se reproduira. Ces comportements activent le stress en nous. Ce qui accélère notre rythme cardiaque et les surrénales qui libèrent une hormone, le cortisol. Cette hormone est principalement celle du stress. A la longue ce stress fatigue nos organes.

Tandis que nos émotions de joie, de plaisir activent nos glandes qui secrétent des endorphines et de la sérotonine. Ce sont dephoto-oser-1.jpg puissants calmants naturels responsables de la sensation de bien-être. L’intelligence émotionnelle permet de trouver un meilleur équilibre  en ayant une bonne régulation de ses émotions désagréables et agréables. Et donc d'apporter un bien-être à notre corps et à notre l’esprit.  La bonne nouvelle, c’est que nous pouvons apprendre à développer cette régulation émotionnelle à tous âges.

Cet atelier, pour vous permettre d'aborder le questionnement pertinent. La façon de poser une question est fondamentale dans cette approche. Souvent, entant que novices nous affirmons, ce que nous croyons être la cause des maux de la personne que nous voulons aider. Malheureusement, cette attitude bloque l'inconscient de la personne. Apprendre à poser les questions dans une ouverture serai plus juste. Cela s'apprend. Et pour apprendre à poser les bonnes questions, il est nécessaire de comprendre nous fonctionnons. Comment l’attachement et l’empathie ont  joués un rôle essentiel dans la création de nos liens sociaux. L’attachement est une nécessité vitale pour le bébé, car il fait la moitié du chemin vers ses parents

photo-site-blog.jpgLa capacité d’empathie est aussi fondamentale, car elle engage l’enfant à ressentir et reconnaitre les émotions de ses parents. Et elle lui permet de ressentir et de comprendre les effets que son propre comportement peut avoir sur eux.

Les relations, harmonieuses ou problématiques, qui se sont établis entre nous enfant et nos parents, ont déterminées profondément nos relations avec nos semblables. Ces liens ont constitués un prototype, qui s’est enregistré dans le système cognitif (hypothalamus). Oublié, mais mémorisé, il est devenu un comportement automatique inconscient.

 Dans cet atelier nous rechercherons à comprendre les comportements qui sont en rapports avec les dérèglements du coprs . Afin de prendre conscience des mécanismes que nous avons mis en place dans l'enfance.

Deux jours pour :

  • Comprendre l'attachement et l'empathie 
  • Comprendre leurs rôles dans nos relations sociales, familiales et amicales
  • Apprendre le questionnement pertinent.

Plage des tamarisAvec des marches méditatives sur le sentiers du littoral.

Inscription: 06.67.56.94.99

chantal_feugnet@yahoo.fr

Chantal Feugnet

besoins désirs intuition créativité impact émotionnel sur le corps

Audenge Aquitaine France